GOTY 2019: Les flops et déceptions de la rédaction

Tu étais l'élu !

Nous allons maintenant parler de nos pire flop de l’année, de nos déceptions, des titres qui resteront dans nos mémoires mais pour de mauvaises raisons.

Voici donc les FlopotY (Flop of the Year) de la rédactions:

 

Pour Matthieu Meignan:

Tom Clancy’s – Ghost Recon: Breakpoint (notre test) : Sorti trop vite, avec un système monétaire plus que discutable, le tout saupoudré avec une histoire convenue. Ubisoft devrait faire une pause pour cette licence, tout simplement.

 

 

 

 

Pour Papayou:

Super Neptunia RPG (notre test): Fan de cette licence, j’attendais sans doute de trop de cet épisode. Malgré une direction artistique mignonne, le gameplay rigide, les lags et l’histoire inintéressante m’ont vite fait abandonner l’expérience.

 

 

 

Pour Siryakko:

Rage 2 (notre test) : Je l’ai attendu, j’en ai tant espéré et même si cette année j’ai joué à quelques catastrophes industrielles, Rage 2 est dans la case des jeux qui te mentent sur ses ambitions et n’arrivent pas à suivre pad en main. Un jeu qui a du potentiel mais qui se loupe presqu’à chaque fois. Dommage.

 

 

Pour Nicolas Callu:

Kingdom Hearts 3 (notre test): Ma plus grosse attente de cette année. Après 10 ans d’attente, le jeu nous apporte une conclusion trop courte, trop simple et techniquement pas au top. 3 points auxquels la licence ne nous a clairement pas habitué.

 

 

 

Pour Mr Scintillant:

Anthem (notre test): J’attendais énormément d’Anthem. Et force est de constater qu’il n’a été qu’une chouette simulation d’Iron Man, sans plus. Un jeu qui a sans doute été sorti trop tôt et qui n’a pas eu la gestation qu’il méritait. Dommage…

 

 

 

Pour Addax:

Pokémon Epée/Bouclier : Je l’attendais avec beaucoup d’impatience, sûrement trop…. Un scénario classique et répétitif, un Pokédex pauvre, des Pokémon légendaires oubliés, un tout petit mon ouvert, etc etc. Ce Pokémon avait annoncé du très lourd et voulait nous offrir un RPG digne de la Switch, malheureusement pour moi, ce ne sont que des promesses pas tenues ou en Kit à venir. Les Raids ne sont qu’une suite de combats contre des sacs à PV et le Mode coop peine a décoller avec des attentes de plusieurs longues minutes et souvent sans succès. Dommage, un Breath Of The Wild version Pokémon aurait été tellement plus épique !

Pour Xavier Henry – Titiks:

Left Alive (notre test) : l’univers de Front Mission est complexe, contrôler des survivant sur un territoire occupé en pleine guerre était une bonne idée, mais pas avec des mécaniques d’infiltration et une IA aussi flinguées ! La frustration l’emporte sur les rares quelques bons côtés du jeu.

 

 

 

Pour Manusupra:

FIFA 20 (notre test): on reste sur ses acquis… FIFA n’est plus qu’un nom et n’évolue plus du tout. Et ce n’est pas l’ajout d’un mode « street » qui le rendra meilleur. Finalement distancé, et de loin, par son concurrent direct eFootball PES 2020.

 

 

Et vous ? Quel a été le FlopOTY ?

Commentaires Facebook
Catégories
Actus jeux
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre