Test : RAGE 2 – Battez l’Autorité !

On y est bébé !

Id Software est un studio légendaire en matière de FPS et leur réputation n’est plus à faire. Pour RAGE 2, Avalanche Studios est venu muscler l’équipe pour accoucher d’un jeu très particulier. Est-ce que la sauce de folie a pris ? Réponse après quelques arches !

C’est l’heure de retourner dans les Wastelands !

RAGE 2, quasiment 10 ans après le premier opus. 

Nous voilà de retour dans les Wastelands et il s’agit de bouter l’Autorité et le Général Cross hors de ces terres désolées, désertiques et défoncées. Voilà ce qu’il faut savoir du scénario de base de RAGE 2. Si le solo est articulé autour de plusieurs personnages, cette partie scénaristique se boule assez rapidement. Comptez entre 10 et 15 heures pour passer au travers de la campagne solo en ligne droite, le double de temps sera nécessaire pour fouiller correctement la carte. Mais comme vous allez le voir, l’intérêt du jeu est ailleurs…

Il faut vaincre le Général Cross !

Couleurs chamarrées, baston survoltée et surpuissance assurée !

RAGE 2 dévoile sa vraie nature a partir du moment où vous vous mettez à fouiller chaque recoin de la carte. Il faut trouver les Arches qui vont permettre au Ranger Walker (que vous incarnez, homme ou femme), de se doter de pouvoirs bien utiles pour parvenir à vous fins sans trop fatiguer. Le reste du temps vous allez enchaîner les activités, qui consistent le plus souvent à buter des Mutants ou des Cramés, pour amasser des ressources qui auront l’unique but de vous améliorer vous, d’améliorer vos armes ou même votre véhicule. Et franchement, l’exploration est vraiment à faire pour profiter de tout ce que RAGE 2 a de caché en lui. Et encore, on vous parle pas des courses et du show TV en détail pour vous en garder la surprise…

Fouiller les arches est au coeur de vos préoccupations.

Graphiquement, il envoie du lourd ! 

Soyons clairs, il faut accepter dès le départ l’ambiance générale du jeu qui mélange allègrement du Broderlands, du Far Cry: New Dawn et l’ambiance Mad Max qui vous suivra pendant votre partie. Si vous acceptez tout ça, vous vous retrouverez face à un jeu très beau, avec des paysages très bien rendus et un cycle jour-nuit vraiment sympa. Vous allez vous prendre des kilomètres de route d’un point à un autre (même si des points de voyage rapide existent) et débloquer tous les points d’intérêt de la carte. Prenez aussi le temps de parler à tous les PNJ que vous verrez pour obtenir des quêtes annexes qui vont gonfler un peu le jeu. Même si on peut trouver que le développement des personnages est assez superficiel. Malgré tout, le jeu, entièrement doublé en français, est très bien écrit et les références aux 90’s foisonnent. C’est le carton plein pour les plus anciens d’entre vous. 

Les environnements ont été soigneusement construits pour coller à l’ambiance post-apocalyptique.

La musique claque malgré son léger retrait. Et l’OVERDRIVE ! 

En un mot, ce sont des guitares électriques qui sont là pour faire monter la tension pendant les gunfights très nerveux, qui accompagnent des vagues d’ennemis plutôt intelligentes. Heureusement pour vous, l’Overdrive vous permettra de tirer encore plus vite et de faire de la bouillie de vos ennemis. Si vous additionnez toutes les possibilités d’upgrade, vous allez vite vous transformer en Rambo post-apocalyptique avec un sens de la destruction assez fou !

Être armé jusqu’aux dents vous rendra de fiers services quand il s’agit de débusquer des mutants.

Fin de règne pour Cross (Conclusion)

RAGE 2 s’inscrit dans le lobe de son prédécesseur, notamment avec le retour de certains personnages, des localités, et prend place 30 ans après RAGE. On vous laisse aussi découvrir les petits liens entre les jeux qui jonchent cette folie. Le jeu en lui-même pourra vous paraître court, mais ce n’est pas sa durée de vie qui est le plus important, d’autant que du contenu arrivera dans les prochains mois. RAGE 2 est là pour vous offrir un énorme shoot d’adrénaline, le tout avec une débauche d’action qui donne un cocktail explosif. Après tout ça, on peut juste vous souffler que le BFG-9000 est de la partie (si vous prenez la Deluxe Edition). RAGE 2 est globalement une réussite malgré ses petites faiblesses. Il prouve qu’on peut encore créer des jeux de folie sans prise de tête. Ça pourrait donner quelques idées à d’autres créateurs… Espérons-le tout du moins. 

Klegg Clayton (qui est sûrement un clône de l’animateur Guy Fieri) est l’un des antagonistes de RAGE 2.

Temps de lecture : environ 4 minutes

RAGE 2

  • Développeurs Id Software
  • Type Tir à la première personne
  • Support PS4, XB1, PC
  • Sortie 14 Mai 2019
RAGE 2 à notre sauce
8/10
RAGE 2 à notre sauce
Y'a bon
  • L'ambiance post-apocalyptique décomplexée
  • Des graphismes superbes
  • Les références aux 90's foisonnantes
Beuuuuwark
  • Un poil court
  • Globalement trop facile
  • Des boss sans réel intérêt
  • TECHNIQUE
    9/10
  • ERGONOMIE
    8/10
  • ESTHÉTIQUE
    10/10
  • AUDIO
    9/10
  • CONTENU
    6/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo