J’ai eu l’occasion de lire le magazine financé par Kickstarter “From Gamers Magazine”, et je me suis dis que ça serait une bonne idée de vous en parler rapidement ici. Après tout, un vrai format papier pour le jeu vidéo, c’est toujours une initiative à soutenir. C’est même leur constat de base : revenir à un médium qui n’est pas aussi vite consommé ou trop accessible comme le web, soumis aux règles du clic. Un constat qu’on partage un peu chez PXLBBQ – un des bon côtés d’être totalement indépendant. 

Concernant From Gamers, il s’agit d’un magazine dans la même veine que ceux qu’on pouvait trouver par dizaines chez nos libraires il y aune vingtaine d’années, mais il est entièrement axé sur les jeux de la génération actuelle, avec potentiellement du rétro et des petites rétrospectives sur des jeux plus anciens (comme pour Far Cry, dans ce premier numéro). Mais la majorité du contenu sera axée sur les événements actuels, les sorties et les jeux à venir. On pourrait le comparer rapidement à JV Le Mag chez nous, dans un version encore améliorable.

Oui, je dis “chez nous” car vous ne trouverez pas From Gamers chez un libraire, et encore moins en français. Il s’agit d’un projet américain, et le magazine est donc intégralement en anglais, et quasi exempt de publicités, mais aussi disponible au format numérique. Faut s’adapter aux demandes actuelles.

From Gamers se concentre sur les jeux actuels et modernes. Qu’il s’agisse d’éditoriaux, d’articles de fond, d’opinions, de previews (ici Little Devil, Ratchet & Clank Rift Apart ou Back 4 Blood) ou de critiques (ici Bravely Default II ou Persona 5 Strikers par exemple), vous pouvez vous attendre à une variété de contenus différents dans chaque numéro.

Ce premier numéro contient d’ailleurs un beau dossier sur Arkane et son prochain jeu Deathloop, ainsi qu’une petite rétrospective sur Farc Cry avant un article plus complet sur le prochain épisode.

Les reviews sont claires et agréables à lire

En entame, on trouve également un article un peu doux-amer consacré à Spider-Man Miles Morales, et le constat que le jeu vidéo commence à ressembler de plus en plus à une sérialisation continue des licences, se concentrant moins sur un seul épisode qu’en des séries qui se complètent les unes aux autres, dans l’optique de satisfaire les fans en attendant la prochaine grosse itération de sa franchise préférée. Si cela a des bons côtés, cela pose aussi la question de la place des plus petites productions, de plus en plus occultées par ces petits projets appartenant à de de plus grosses. une réflexion intéressante à lire, même si quelque part, elle est un peu mélancolique.

Chaque numéro contiendra quelques critiques de jeux récents provenant de différentes sources, et ce premier épisode concentre ses reviews sur une ou deux page assez graphique plutôt réussie.

Concernant la maquette, la mise en page est majoritairement simple et graphique, même si cela tend vers une surcharge de contenus par moment, preuve que les rédacteur ne savent pas encore vraiment doser leur contenu, mais personnellement je préfère ça. On note parfois quelques soucis de lisibilité, comme le fameux article consacré à Miles Morales, écrit en blanc sur fond bleu, avec Miles qui tisse sa  toile en fond… pas des plus facile à lire.

Hum, ça aurait pu être plus lisible

Deux pages sont consacrées à des licences qu’ils aimeraient voir revenir, et je dois dire qu’on y trouve des jeux qui sortent un peu des évidences, comme Advent Rising (XBox) ou Alpha Protocol, le RPG d’espionnage d’Obsidian, mais aussi Duke Nukem, une licence qui s’est atomisée toute seule et qui pourtant méritait mieux.

Plusieurs pages donnent aussi la parole à des Concept Artists ayant œuvrés sur The Last of Us, et qui ont ici l’opportunité d’expliquer un peu leur métier, l’utilisation des lumières dans leurs illustrations et la façon dont ils  ont procédé malgré la distance.

Un bel article qui met en lumière 4 Concept Artists de TLOU2

On retrouve aussi des interviews de développeurs, dont celle de Jorge García, développeur péruvien qui a travaillé sur Tunche, mais aussi d’Andrew Willans, Game Director chez Sumo Digital, et qui nous parle des intentions derrière le récent Hood. Un autre regard intéressant sur le jeu.

Le gros dossier consacré à Arkane revient sur le travail du studio et sur les éléments qui ont permis la création de Deathloop, prochaine exclusivité PS5, et de son univers. Un gros article intéressant à lire pour ceux qui attendent cette licence, et dont la mise en page est vraiment réussie.

Un autre gros dossier est consacré à la licence Halo et à son retour via Halo Infinite, qui n’a pas su convaincre lors de ses dernières apparitions, alors qu’il est nécessaire d’adapter la licence à des mécaniques plus modernes. Les dernier gros dossier revient sur toute la franchise Far Cry, et ses évolutions jusqu’au troisième épisode, tout en s’interrogeant sur l’avenir de la franchise.

Un chouette article revient aussi sur le livre de Jason SchreierPress Reset”, un livre sur le parcours émotionnel d’un développeur qui devrait être lu par tous ceux qui ont déjà pensé à une vie dans l’industrie du jeu vidéo. Il porte un regard révélateur sur l’industrie du jeu vidéo, sur le cycle inquiétant de licenciements des développeurs et du comportement des entreprises qui les financent.

Bref, j’ai apprécié lire From Gamers Magazine, parce qu’il s’agit ici encore d’un projet porté par une véritable passion et par des joueurs comme nous, peu préoccupés par plaire à des éditeurs ou à conserver leurs régies publicitaires. Financés par la communauté, on souhaite un beau succès à l’équipe rédactionnelle menée par Andrew Smith dans les années à venir. Puissent-t-ils conserver leur communauté sans devoir justement tomber dans des financements qui leur feraient perdre de vue leur indépendance.

Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Test: Virtua Fighter 5 Ultimate Shodown
Next Test : DC Super Hero Girls: Teen Power – Vis ma vie d’ado

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

God of War III Remastered : Kratos en 1080p/60 FPS

20/05/2015
Close