Ce nouveau clavier BlackWidow V3 Mini HyperSpeed de Razer est un des meilleurs claviers de jeu, mais il ne s’adresse pour autant pas à tous les joueurs. Très compact (il s’agit d’un 65%), il est très bien pensé, mais sera intégralement dédié au jeu.

Le premier contact se veut très… compacte ! D’une taille vraiment limitée, le BlackWidow V3 reste un clavier massif et anguleux. C’est un design plutôt prisé et à la mode dans le milieu de l’esport. Le pavé numérique et les touches F sont réduites et les fonctionnalités tierces sont accessibles sous le bouton « fn« . Notez que les touches fléchées sont bien présentes.

La bonne nouvelle, c’est que cela lui permet de rester bien ancré sur le bureau. Vous pouvez donc jouer en toute sérénité, il ne bougera pas d’un pouce, même si vous êtes du genre nerveux.

Quand on retourne le BlackWidow V3 Mini, on trouve toujours une paire de pieds inclinables qui peuvent être positionnés selon deux angles différents, ainsi que le logement pour le dongle Wi-F.

Le dongle peut d’ailleurs être utilisé pour connecter plusieurs produits de la marque, comme les souris, ce qui libère un emplacement USB (et dans mon cas, c’est bienvenu). D’ailleurs, le clavier n’est pas prévu pour être branché en filaire, même si bien entendu vous disposez d’un câble USB/C pour la recharge.

En ce qui concerne la fonctionnalité sans fil, la Razer BlackWidow V3 Mini HyperSpeed dispose des connexions Bluetooth et 2,4 GHz. Celles-ci peuvent être activées ou désactivées à l’aide d’un petit interrupteur situé à l’arrière du clavier. Comme toujours, en terme de latence, le mode 2,4 GHz est toujours largement préférable, mais vous pouvez au moins économiser de la batterie en passant au mode Bluetooth.

Niveau batterie, le Razer BlackWidow V3 Mini HyperSpeed annonce jusqu’à 200 heures d’utilisations sur une seule charge, mais vous connaissez Razer comme moi, et c’est une durée théorique qui implique une utilisation sans RGB ni Bluetooth.

Car oui, Razer oblige, vous pourrez utiliser Synapse pour gérer l’éclairage RGB, ce qui fera fondre quelque peu la batterie, mais ça, on s’en doute.

Cela dit, la recharge totale ne prend que quelques heures, et si vous avez un câble à portée de main et que vous êtes connecté à votre PC, au final, ça n’impacte pas vraiment l’utilisation du produit.

Pour une fois, j’ai pu tester les commutateurs mécaniques jaunes de la marque, conçus pour être silencieux. Ça me change des éternels claviers clicky testés ici ! C’est le choix que je ferais par défaut si j’avais mon mot à dire lors des tests. Cependant, si le son du clavier vous manque, il est aussi disponible avec les Switchs verts clicky.

Le Razer BlackWidow V3Mini est aussi conçu avec les touches ABS Doubleshot et les entièrement programmables avec enregistrement de macro à la volée. Razer estime que les touches ont une durée de vie de 80 millions de frappes. Là aussi, si c’est théorique, on n’en verra sans doute jamais le bout.

Si il faut un petit temps d’adaptation au format 65%, mes heures de jeu sur le BlackWidow V3 Mini ont été agréables. D’Overwatch à Doom, je n’ai rien ressenti de dérangeant, au contraire. Le clavier répond au doigt et à l’oeil, aussi bien qu’un filaire.

Alors oui, vous ne l’utiliserez sans doute que exclusivement pour le jeu vidéo. Son format et sa disposition ne sont sans doute pas pensé pour une utilisation bureautique, malgré la discrétion de ses frappes. Un clavier gaming Razer, ce n’est pas donné, donc il faut réfléchir à son utilisation. Mais si vous cherchez un clavier aussi solide que portable et réactif à emmener pour vos parties, vous pouvez considérer son achat.

Pour ma part, je ne passe pas mon temps à changer de clavier suivant son utilisation, donc j’irais vers un clavier de taille normale pour une utilisation mixte. Le BlackWidow V3 Mini rate pour moi de peu le maître-achat uniquement en raison de son format exclusivement gaming.

Si vous aimez la marque, nul doute que d’autres claviers pourront remplir toutes vos contraintes d’utilisation bien mieux que celui-ci. Mais à chacun de juger.

Razer BlackWidow V3 Mini

Titiks

Conception
Rapport Qualité/prix
Ergonomie
Fonctionnalités

En bref

Je pense qu’il s’agit ici d’un produit de niche, qui vaut un certain prix et qui se destine vraiment aux joueurs professionnels, pour qui la précision et la qualité de frappe sont des indispensables. A ceux-là, le BlackWidow V3 Mini saura répondre aux attentes, et c’est finalement tout ce qu’on lui demande. Les promesses sont tenues.

3.9
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous From Gamer Magazine – Fiche de lecture
Next Test : DC Super Hero Girls: Teen Power – Vis ma vie d’ado

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Les merveilleux ORI reviennent dans une double édition sur Switch le 12 octobre

29/07/2021
Close