Hood: Outlaws and Legends, c’est un peu Robin des bois, sauf qu’il y aurait eu une dissension dans l’équipe de voleurs. Voler aux riches sans se faire repérer, c’est sympa, mais quand vous n’êtes pas seul sur le coup, c’est tout de suite moins drôle.


Hood: Outlaws and Legends


Supports : PC, PS4, PS4, XBox One, Xbox Series

Genre : Action / Infiltration multijoueur

Date de sortie : 10 mai 2021

Editeur : Focus Home Interactive

Développeur : Sumo Digital

Multijoueurs : Oui


Hood: Outlaws and Legends est une agréable surprise multijoueurs plutôt inattendue mais qui aura besoin d’un suivi.


  • Réussi visuellement
  • Du multi aux systèmes solides
  • Des phases de jeu bien distinctes
  • La balance entre profit propre et le plus grand nombre
  • 5 cartes et 4 classes, on risque de tourner en rond dans quelques temps
  • Uniquement en multi, pas de jeu solo avec des bots pour se faire la main et tester les classes
  • Mise en scène inexistante, aucune histoire… un seul mode de jeu.

Voleurs, Rassemblement !

Dans ce jeu édité par Focus Home Interactive, deux équipes de 4 voleurs s’affrontent en 3 phases dans un environnement médiéval. D’abord, il faut voler la clé du coffre, puis le déverrouiller, et enfin, s’enfuir avec le butin. Pour cela, chaque joueur va incarner une classe spécifique, allant de l’archer/sniper à la grosse brute pouvant soulever des herses. S’agissant d’un titre exclusivement multijoueurs, la coopération est indispensable entre les membres d’un même groupe pour progresser sans se faire repérer par les PNJ, mais également pour résister à l’autre groupe de 4 joueurs qui a exactement le même objectif que vous.

A vrai dire, on a eu un peu de mal à trouver du monde au départ, mais il est maintenant rapide de lancer une partie avec des inconnus.

La dernière phase concentre toutes les forces au même endroit

Il y a quatre classes jouables dans Hood, apportant chacune ses propres pierres à l’édifice : Le Ranger est le meilleur à distance, il élimine les ennemis avec des flèches et utilise des tir aveuglants. Le mal nommé chasseur est un plutôt un assassin, qui utilise la furtivité et l’invisibilité pour éliminer les ennemis sans se faire repérer. Le bagarreur est une bête en combat rapproché, infligeant de lourds dégâts à quiconque se trouve sur son chemin tandis que le mystique peut détecter les ennemis proches et les affaiblir à l’aide d’une fumée empoisonnée.

Chaque personnage de Hood : Outlaws and Legends a des avantages liés à la progression dans les niveaux. Par exemple, le Chasseur peut utiliser ses flèches pour faire tomber les cordes et faciliter la progression du groupe. Grâce à sa force brute, le Bagarreur peut soulever des herses et porter le coffre beaucoup plus rapidement que n’importe qui d’autre, ce qui permet une fuite beaucoup plus rapide vers le point d’extraction. Une fois rendu à ce point, il est encore nécessaire d’extraire le coffre en tournant une manivelle, mais en étant très exposé aux ennemis. Et c’est aussi un moment parfait pour se faire ravir sa fortune à quelques instants de la victoire.

Le tuto est efficace et expliquer correctement les phases

Au début de l’affrontement, les joueurs peuvent sélectionner leur personnage parmi les 4 classes, mais vous ne pouvez pas voir les choix de l’autre équipe. Le jeu n’impose pas de restrictions quant aux classes identiques de joueurs, si bien qu’il est possible de jouer avec une équipe constituée exclusivement de la même classe. J’imagine que cela peut apporter du piment à certaines parties, mais actuellement, il est trop tôt pour pouvoir se passer des talents de chacun.

Le déroulement d’une partie pourra en surprendre plus d’un. Chaque membre de l’équipe va faire son possible pour voler la clé du Shériff de sa propre manière, mais certains auront certainement à cœur de localiser rapidement la chambre-forte et sécuriser une route de sortie en éliminant les PNJ hostiles. Même sans communiquer en vocal, il y a rapidement moyen de s’en sortir et de participer à la réussite du casse. Pour ma part, j’ai assez peu utilisé le micro, un système de pointage efficace permet de marquer en rouge un ennemi ou un endroit pour le reste de votre équipe, tout en mentionnant ce qu’il a vu vocalement. Une façon efficace de jouer la discrétion avec vos coéquipier même sans micro.

Jusque-là, il s’agit principalement d’un jeu d’infiltration classique, mais le jeu change radicalement une fois la clé volée au Shérif par l’une ou l’autre équipe.

Hood dispose d »environnements inédits pour un jeu du genre

Soudainement, les PNJ – devenus rares – ne représentent plus de réelle menace, mais vous allez devoir composer avec l’agressivité de l’autre équipe qui tentera de voler la clé et de vous devancer à la chambre forte. Ou inversement. Il n’est pas rare alors de voir des groupes de joueurs s’affronter parfois de manière disproportionnée pour la conquête du trésor. Quelques points de réapparitions sont aussi répartis sur les cartes, et il est possible de les capturer pour s’assurer diverses options de retour en cas de décès – ce qui se produit plutôt à bonne fréquence dans cette partie du casse. Des équipes bien rodées pourront rapidement mettre au point diverses stratégies et embuscades en équilibrant les classes du jeu et en communiquant efficacement, comme jouer le lièvre pour attirer un ennemi vers vos puissants alliés, mais les quelques parties que j’ai pu faire donnaient l’impression d’une foire d’empoigne par moment.

Il n’y a pas de restriction dans le choix des classes, il faut juste veiller à avoir des compétences équilibrées

Mais même comme cela, il y a fort à parier que des histoires vont se créer sur Hood, des histoires de retournement de situation ubuesques ou injustes, des victoires volées à la dernière seconde lors de l’extraction du trésor ou des adversaires tellement en harmonie que vous ne toucherez même pas la clé du doigt.

Elle n’est pas dans le genou, la flèche…

Actuellement, il n’y a que 5 cartes et si il faut un peu de  temps pour les connaître, cela risque de faire rapidement un peu maigre pour les joueurs décidant de s’y investir. A part les équipes adverses et la vôtre, il n’y a pas d’éléments ou de placement aléatoire pour varier un peu les parties.

Enfin, le Hub du jeu est la cachette forestière de vos personnages, où vous pourrez modeler les 4 héros à l’aide d’améliorations que vous débloquez au fil du jeu et de l’or amassé. Ainsi, vous pourrez améliorer vos statistiques et obtenir de nouvelles capacités.

J’admets qu’attendre le dernier moment pour attaquer et voler le butin est moche mais grisant

L’or est donc primordial dans Hood et ce n’est qu’en réussissant un casse que vous le collecterez. Cependant, après avoir extrait un coffre et s’être échappé avec les richesses, les joueurs sont obligés de faire un choix : garder l’or pour eux ou le redistribuer au peuple, comme un véritable bandit de Sherwood. La balance de la justice permet aux joueurs de choisir la quantité d’or qu’ils veulent garder pour eux et celle qu’ils veulent donner. Donner de l’or au peuple permettra d’obtenir de nouvelles apparences tandis que garder l’or permettra d’acheter des avantages et d’améliorer les personnages. Et vous, quel genre de voleur serez-vous ?

Hood: Outlaws and Legends

Titiks

L’avis de Titiks sur PS5

En Bref

Il faudra voir sur la longueur, mais Hood : Outlaws and Legends est une proposition originale de jeu multijoueurs qui change un peu la donne de par son contexte. Le style fonctionne bien, et la variété des lieux et des joueurs donne assez de diversité pour s’y amuser quelques temps. A voir si Sumo Digital compte soutenir son titre en proposant de nouvelles cartes, un peu d’aléatoire voire de nouvelles classes et une meilleure valorisation de l’infiltration. Une agréable surprise plutôt inattendue mais qui peut en l’état vite lasser !

3
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous DariusBurst Another Chronicle EX+ sortira cet été sur PS4 et Switch
Next Beautiful Desolation se montre sur PS4 et Switch la veille de sa sortie

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Naruto to Boruto : Shinobi Striker présente ses classes

07/08/2018
Close