Life is Strange : Dark Room : Le fond de l’affaire

Cela fait maintenant un petit moment que la bande originale nostalgique de Life Is Strange tourne dans mes oreilles, et je me demandais quand le morceau de Message to Bears “Mountains” allait être employé. Presque un instrumental, ce morceau propose une belle ambiance qui cadre parfaitement avec les couchers de soleil omniprésents dans Life is Strange.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a été ici bien employé.

Back to the Future

Je vais faire de mon mieux pour ne rien révéler de l’intrigue, mais nous sommes ici à l’avant-dernier épisode de la série, et il va être presque impossible de ne rien en dire pour parler de la continuité du scénario. Mais rassurez-vous, je vais rester suffisamment flou pour ne pas ruiner le plaisir de la découverte si vous n’avez pas encore pu commencer la série.

On retrouve donc Maxine dans un présent alternatif faisant suite à la découverte de son nouveau pouvoir. L’enfer étant pavé de bonnes intentions, ses actions destinées à aider son amie de toujours ont eu des répercussions (que je trouvais un peu forcées) plus que dramatiques dans sa nouvelle réalité.

Le morceau de Message to Bears « Mountains » a été bien employé

En découlent des scènes intéressantes dans la relation entre les deux amies et surtout des thématiques plus graves qui dépassent les questionnements adolescents jusqu’ici abordés, comme l’euthanasie. Dommage que cela soit complètement désamorcé quelques secondes plus tard grâce au pouvoir de notre héroïne, mais cela lui a au moins appris qu’on ne badinait pas avec le destin et que parfois, du pire découle le moins pire (cette phrase vous semblera cohérente dans le jeu).

Jouer avec le passé n'est jamais sans conséquence
Jouer avec le passé n’est jamais sans conséquence

Passés ces exactions temporelles, Dark Room se concentre donc bien plus sur la recherche de Rachel avec quelques scènes plutôt bien amenées, comme un bras de fer aux multiples conclusions avec Frank, ou les conséquences de vos actions avec Kate. Le Vortex Club sera au centre de l’action, avec sa fameuse soirée “de la Fin du Monde” qui nous est amenée depuis le premier épisode, et à laquelle nous pourrons enfin participer.

Ce n'est qu'un chemin possible
Ce n’est qu’un chemin possible

L’enquête sur Rachel trouvera d’ailleurs ici sa conclusion de façon cohérente, au rythme de “Moutains”, sans pour autant répondre à toutes les questions.

L'ambiance se veut beaucoup plus glauque dans
L’ambiance se veut beaucoup plus glauque dans « Dark Room »

Comme l’indique le nom de l’épisode, “The Dark Room”, l’élément mystérieux découvert à Blackwell sera au centre de l’intrigue, et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ambiance s’alourdit subitement tandis que les événements s’enchaînent pour un épisode extrêmement bien rythmé et riche en révélations.

Sans pour autant chambouler les habitudes, ce quatrième épisode propose tout de même une petite phase d’enquête qui vous demandera de l’observation afin de recréer une chronologie d’événements à partir de tous les indices récupérés depuis le début. Plutôt sympathique, on se rend alors compte que les 6 semaines de délai entre chaque épisode est assez néfaste, car on oublie entre-temps de nombreuses choses en-dehors des événements importants. Au moins, cette petite séquence nous rafraîchit la mémoire de belle manière.

Coooonclusion. Je dis non! Mais un Avis, je dis OUI!

Avec “The Dark Room”, Life is Strange tient probablement son meilleur épisode, juste avant sa conclusion. De nombreuses questions restent en suspens, et même le final d’une grande violence – contrastant énormément avec ceux vus jusqu’ici – apporte son lot de nouvelles questions. Life is Strange empruntant ses influences au cinéma américain des années 90-2000, il n’est pas surprenant que le twist final de cet épisode réponde aux codes établis, ce qui est à mon sens un peu décevant. Mais il reste un épisode qui promet d’être très riche en tension et en révélations, et qui a encore tout le loisir de nous surprendre.

Life is Strange : Dark room

  • Développeurs DontNod
  • Type Aventures adolescentes
  • Support PS3, XBox360, PS4, XboxOne, Pc
  • Sortie 28 Juillet 2015

Y’a bon!

  • Un épisode riche en révélation
  • Très rythmé

Beuargh!

  • Un final un poil convenu
  • Le délai entre chaque épisode est trop long
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Les ESL One Counter-Strike Finals en live dans les Kinépolis belges
Next Final Fantasy XV : vers une sortie mondiale simultanée

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Overwatch : Orisa, la nouvelle héroïne, arrive le 21 mars prochain

14/03/2017
Close