On continue un peu notre exploration des livres jeunesse édité par Poulpe Fictions avec le second volume de l’école mythique consacré à l’Odyssée d’Iris.

Bon, je vais être franc, je n’ai pas lu le premier, mais cela n’a guère d’importance puisque le premier se concentre sur la Guerre de Troie avec des personnages totalement différents. Et puis j’ai mis un peu de temps à le lire, puisque ma fille de 7 ans a mis le grappin dessus à peine arrivé et l’a pour ainsi dire dévoré en deux petites soirées.

Si de prime abord elle n’avait pas fait le rapprochement avec l’Odyssée d’Homère en lisant le titre, il m’a suffit de l’évoquer pour la voir s’enfuir dans sa chambre avec le livre sous le bras. Comme mes enfants sont déjà abonnés à divers magazines d’histoires, elles connaissent déjà dans les grandes lignes l’histoire d’Ulysse. Pour autant, ce n’est pas du tout un pré-requis pour aborder le livre de Charles Mazarguil.

Dans l’Odyssée d’Iris, on suit la jeune fille qui est désespérée de voir le garçon qu’elle aime quitter la ville pour les vacances. Pire, son ennemie jurée passera ses vacances au même endroit que lui ! Elle décide alors de faire le mur et de partir le rejoindre toute seule ! Bien entendu, les références pleuvent, puisqu’en plus de devoir se soustraire à la surveillance de sa grand-mère Calypso et déjouer la vigilance de son voisin Polyphème (borgne bien entendu) elle croisera nombre d’embûches qui ne seront que des transpositions du mythe à l’échelle d’un enfant.

L'Odyssée d'Iris

Ainsi, Circé sera une charcutière effrayante, tandis que Charybde et Scylla prendront les traits de deux vils contrôleurs de train. Et c’est sans compter avec les Six Reines du Rock… Nous sommes donc ici dans une réinterprétation moderne et drôle de l’Odyssée d’Homère qui permet une mise à l’étrier accessible d’un public plus jeune à la mythologie.

L’histoire est bien écrite et les chapitres sont courts, ce qui permet aux lecteurs de ne jamais s’ennuyer et d’avaler littéralement les pages. Pour autant, cela ne va pas trop vite, mais il a été malin de la part de l’auteur de prendre ne compte le fait que les enfants décrochent rapidement. Les illustrations sont nombreuses et très expressives, et bien entendu, on a plaisir à voir toutes les références au récit mythologique.

En fin de livre, on retrouve des explications courtes mais complètes sur le véritable mythe, ainsi qu’un lexique sur les équivalents mythologique des personnages rencontrés par Iris . De quoi donc compléter la culture générale et donner peut-être envie d’en connaître davantage.

L’éditeur propose souvent des livres d’initiation à diverses thématiques (on en avait déjà parlé) et en tant que parent, c’est un éditeur à suivre si vous voulez donner – ou conserver – le goût de lire à vos enfants. Bonne pioche que L’école mythique : L’Odyssée d’Iris chez Poulpe Fictions.

Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Test : God of War – Kratos arrive sur PC et il n’est pas content !
Next Kingdom Hearts arrivera sur Switch en version Cloud le 10 février

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Les petits papiers – Numéro Deux | Chronique

06/02/2015
Close