Bon, et bien voilà qui est : God of War est maintenant pleinement disponible sur PC, après un passage fugace sur le PSNow il y a quelques mois. Et si je ne suis pas toujours d’accord avec les derniers portages PC qui auraient clairement pu faire mieux (Coucou FFVII Remake ou Monster Hunter), je dois dire que Kratos arrive en forme.


God of war


Supports : PC, PS4

Genre : Action / Aventure

Date de sortie : 14 Janvier 2022

Editeur : Sony

Développeur : Santa Monica Stuidio

Multijoueurs : Non


God of War est une nouvelle preuve que Sony prend très au sérieux les portages PC de ses licences


  • Toujours aussi bon
  • Plus fluide que sur PS4
  • Enfin à la portée de tous
  • Même en Médium, le jeu reste très beau
  • On pourrait pousser un peu et demander des packs de textures mis à jour et du Ray-tracing ?

Kratos amène la guerre sur PC

Bon, à la base je voulais vous présenter le jeu en vidéo, mais il s’avère que mon PC a du mal à gérer l’encodage avec ce titre (en même temps, je me suis permis de tout mettre Ultra, ceci explique cela) alors on en revient à un article écrit plus chronophage, mais qui aura le mérite d’exister.

On va évacuer tout de suite quelque chose : ne croyez pas que la sortie de God of War sur PC soit une largesse de Sony. God of War Ragnarök est dans les tuyaux et il serait utile de donner aux joueurs PC une très grosse envie de se procurer une PS5 (enfin, si c’est possible) pour jouer à la suite très rapidement. Si il ne fait aucun doute que le second épisode sera aussi porté sur PC, ça ne sera pas pour tout de suite.

Autant le dire, je ne me suis pas retapé l’intégralité de God of War sur PC avant de venir vous en parler. Mais comme Vadu vous a déjà proposé un test du titre à sa sortie, je n’allais pas reparler de la même chose (c’est ce qui est pénible avec les ressorties), du coup, on va s’attarder quelque peu sur la technique. Je l’ai mentionné plus haut : j’avais été déçu par les portages de Monster Hunter et Final Fantasy VII sur PC. Non pas que les titres soient de mauvais portages, mais l’intérêt de ces versions est de proposer de nombreuses options graphiques pour pousser la qualité plus loin et profiter de son matériel.

Or, FFVII et MH avaient réalisé le minimum à ce niveau, et je comprenais la déception d’une partie des joueurs. A quoi bon porter ces gros jeux sur PC si ce n’est pas pour flinguer la carte graphique à coup d’options délirantes ? Bon, je caricature, c’est un aspect qui de mon côté ne m’intéresse que peu. Néanmoins, voir ces exclusivités consoles débarquer sur PC offre au moins la possibilité au plus grand nombre d’en profiter. Sony ayant été assez frileux jusque là, on ne peut que s’en réjouir.

Et soyons franc : l’éditeur prend ces sorties au sérieux.

Au-delà des qualités techniques et narratives de ce titre de 2018, c’est le rythme même du jeu qui en impose – Kratos se déplace lentement, mais dispose d’une puissance dévastatrice, la caméra est très proche, mais nous ne manquons rien des environnements majestueux du titre. Enfin, n’oublions pas que tout le jeu n’est qu’un gigantesque plan séquence qui est une réussite totale.

Ce portage PC n’apporte rien de transcendant ou de surprenant, mais il ne nous fait pas la blague de sortir sans paramètres graphiques personnalisables. Le DLSS d’NVidia et le FidelityFX d’AMD sont des technologies performantes qui ont ici été incluses dans le portage, en plus d’un framerate de 120fps plus important que sur console et le support des écrans ultra-larges.

On regrettera sans doute l’absence du ray-tracing, mais n’oublions pas qu’il s’agit d’un jeu paru nativement sur PS4. De ce fait, vous croiserez peut-être des textures moins nettes ici et là, mais il faudra clairement ouvrir les yeux. Le jeu reste magnifique aujourd’hui encore sur PC. Étrangement, je n’ai pas noté de différence vraiment flagrante entre les qualité Ultra et Médium, si ce n’est que mon PC souffrait beaucoup moins d’un coup (et j’aurais du commencer par là, ça n’aurait pas flingué mon enregistrement OBS)! On réservera donc les paramètres Ultra pour les grosses configurations qui veulent allier toute la finesse à la grande fluidité.

Enfin, je vais être honnête, je n’ai absolument pas testé le jeu au clavier, parce que bon… qui va jouer au clavier ? Par contre, la souris peut apporter un petit confort supplémentaire lorsqu’il faut viser rapidement certaines cibles, là-dessus, la manette ne peut et ne pourra jamais rivaliser.

Une dernière chose : même si le doublage en français est très bon, je vous conseille vivement d’y jouer en anglais (avec les sous-titres), la relation Kratos / Atreus prend une toute autre signification au travers du maintenant célèbre « Boy »..

God of War

Titiks

L’avis de Titiks sur PC

En Bref

Après Days Gone, Horizon Zero Dawn, et quelque temps avant Uncharted Legacy of Thieves Collection, God of War rejoint donc le catalogue PC de Sony, annonçant donc une volée de portages PC pour venir soutenir en longue traîne la popularité de ces titres. Nul doute que dans quelque temps, les autres grosses exclusivités de l’éditeur leur emboîtent le pas.

4.5
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Assassin’s Creed The Ezio Collection fera son retour sur Switch le 17 février
Next L’école mythique : L’Odyssée d’Iris chez Poulpe Fictions – Fiche de lecture

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Le très beau Heroine Anthem ZERO II Scalescars Oath sort enfin sur Steam

22/02/2022
Close