Test : God of War – Son grand retour

Un chef d’œuvre incontournable pour la PlayStation 4

On ne va pas vous le cacher, le nouveau God of War de Santa Monica a rejoint le panthéon des jeux les mieux notés et avec le meilleur démarrage de ventes. Pxlbbq ne déroge pas à la règle, nous l’avons adoré et on vous explique pourquoi.

Il aura fallu cinq années à Cory Barlog et son équipe pour arriver à ce résultat qui frôle l’excellence.
Cinq années pour transformer Kratos en un père en difficulté et développer cette facette encore insoupçonnée de ce tas de muscles colérique.

Père & fils, ce lien sacré.

Afin de ne préserver certains éléments de la trame de l’histoire et du gameplay, nous allons davantage nous pencher sur l’émotion véhiculée par ce jeu. Si vous souhaitez connaitre plus amples détails concernant le gameplay et découvrir nos deux premières heures passées en tête à tête avec le jeu, rendez-vous à ce billet.

Comment notre Spartiate préféré est-il devenu un papa poule ?

Tout juste sorti il y a une semaine, nous avons pris le temps d’analyser tout ces éléments qui le rendent absolument exceptionnel aux yeux de la presse internationale. Oui, le jeu est beau mais il est surtout humain et sincère. Lors de ce nouveau départ audacieux, notre spartiate à l’apparence d’un quinquagénaire bourru que tout le monde pensait connaitre s’avère être un gars plutôt fébrile et en difficulté avec son fils Atreus. Il laisse presque derrière lui sa vengeance meurtrière qu’il avait envers les dieux de l’Olympe et vit maintenant comme le plus commun des mortels dans un monde hostile peuplé de monstres et de dieux nordiques.

Un doux foyer.

La parentalité, le thème de cet opus.

Changement fondamental pour la série et qui pourrait bien vous bouleverser.
Et si le plus gros des challenges était en réalité d’être confronté à ses responsabilités en tant que père ? Dans ce nouveau chapitre de sa vie, Kratos tente de maintenir et contrôler sa rage ainsi que de faire son deuil pour aspirer à devenir un bon père et mentor. L’histoire met un certain temps à se mettre en place et ce God of War est bien plus lent que ses prédécesseurs mais donnez-lui le temps de se révéler. La surprise n’en sera que plus intense. Tout ces moments de silence et d’hésitation ont un sens bien plus profond que vous ne le pensez. A travers toutes les difficultés rencontrées, chacun de nos deux protagonistes prend son caractère et son identité propre. La narration est un savoureux mélange varié entre les instants d’émotion, colère et touche d’humour grâce à l’insouciance du jeune Atreus qui contraste avec les traits rudes de Kratos. Les scénaristes ont réussi à doser l’émotion pour qu’on ne tombe jamais dans le niais et qu’il n’en résulte que le côté le plus épique à travers les combats. Et malgré l’affrontement de nombreux dieux, ceux-ci ne sont pas l’élément majeur de ce récit de voyage. Cette aventure tranche avec toutes les autres puisqu’il est pour une fois question d’une histoire de famille.

Conclusion

Santa Monica a réussi à innover et offrir quelque chose de frais et surprenant tout en gardant l’esprit de la série, ce qui n’était pas une mince affaire. Ils ont pourtant réussi leur pari et hissent ce God of War au rang de chef-d’oeuvre.

Temps de lecture : environ 3 minutes

God of War

  • Développeurs SIE – Santa Monica Studio
  • Type Action-Aventure
  • Support PS4
  • Sortie 20 Avril 2018
God of War à notre sauce
9/10
God of War à notre sauce
Y'a bon
  • Rapport père et fils
  • Gameplay profond
  • Beauté des graphismes
  • Changement de rythme imperceptible
  • Système de combat évolutif
  • Fan service pour les fans de Kratos
Beuuuuwark
  • La VF est une abomination...
  • Atreus est très (trop) borné.
  • Virage à 180° pour les fans.
  • Une petite version PC ou XBOX ?
  • TECHNIQUE
    9,5/10
  • ESTHÉTIQUE
    10/10
  • ERGONOMIE
    9/10
  • AUDIO
    9,5/10
  • CONTENU
    9/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Vadu Amka

Rédactrice et tagueuse de salle de Press.
    Autres articles jeux vidéo