COSPLAY TIME #3 – Muralu et Marinou, représentantes belges au WCS 2019

Ta chronique cosplay sur PXLBBQ

Le WCS, ou World Cosplay Summit, est une compétition de cosplay dont la finale a lieu au Japon, à Nagoya. Au terme de concours nationaux sélectionnant les heureux élus, chaque duo de représentants devra défendre ses couleurs sur cette énorme scène du Dolphins Arena en rejouant la prestation qui lui aura permis d’arriver jusque là.

A ce jour, plus de 40 pays participent à cet événement, et la Belgique n’a accédé aux sélections qu’en 2017 ! Elles ont lieu chaque année au Salon Made in Asia de Bruxelles qui se tient habituellement au mois de mars.

Après Aetheya et Lilikoi en 2017, Amu Chii et LazyMayu en 2018, c’est au tour de Muralu et Marinou de représenter notre Belgique au Japon cet été!

QUEEN POTATO: Muralu, Marinou, merci d’avoir accepté de répondre à nos questions ! Dans un premier temps, félicitations pour votre victoire aux sélections World Cosplay Summit de la Made in Asia 2019. Cela fait déjà quelques semaines que l’événement est passé, mais comment vous sentez-vous toutes les deux depuis ? Avez-vous enfin réalisé la chose ?

Muralu: Merci beaucoup ! Pas vraiment non, je n’ai pas tout à fait réalisé et je pense que ça ne va me frapper que quelques semaines avant de partir ! Je suis comme ça, chill jusqu’au bout.

Marinou: Je commence doucement à réaliser (merci les démarches administratives), mais je pense que ce sera seulement concret le jour du départ même si j’ai vraiment hâte.

Pour les lecteurs qui ne vous connaissent pas encore, pourriez-vous résumer en quelques lignes vos « carrières » respectives dans le cosplay (débuts, concours, victoires, …) ?

Muralu en Elsa (La Reine des Neiges) © Shashin Kaihi

Muralu en Elsa (La Reine des Neiges) © Shashin Kaihi

Muralu: J’ai 25 ans et je fais du cosplay depuis 13 ans cette année ! Je fais partie de la gen ONE des cosplayeurs de Belgique, j’ai vu le début et la fin de pas mal de conventions par chez nous, et surtout la grosse évolution de la communauté en quelques années.

J’ai été représentante de mon plat pays plusieurs fois, dont à l’ECG (ndlr. European Cosplay Gathering) à Paris (2011 et 2018), l’Eurocosplay à Londres (2015), la Yamato Cup à SaoPaulo (2016) et Cicaf en Chine (2018), ainsi que le C4 au Pays-Bas (2018). J’ai été finaliste de la London Super ComicCon en 2015 également.

J’adore voyager, et s’il y a une convention dans les parages quand j’y suis, c’est encore mieux ! Roumanie, France, Allemagne, Danemark,… J’adore voir comment une même passion se déroule ailleurs. Je suis une amoureuse de la scène, c’est pourquoi je fais toujours beaucoup de concours aujourd’hui ! Quand je n’y suis pas, j’organise la grosse partie cosplay de la convention FACTS.

Marinou: Je fais du cosplay depuis 5 ans environ, j’ai commencé assez tard quand j’étais à l’unif, du coup je n’avais pas beaucoup de temps et je sortais un à deux cosplays par an. Ensuite je suis partie vivre au Japon pendant un an et c’est en revenant il y a deux ans que je m’y suis mise sérieusement. Il m’a fallu du temps avant de faire des concours aussi, ça m’intimidait beaucoup mais maintenant que j’ai mis un pied dedans je sais qu’il n’y aura plus de marche arrière, c’est tellement passionnant!

Marinou en Kaname (Macross Delta) © Hokuto no Kev

Marinou en Kaname (Macross Delta) © Hokuto no Kev

La préparation pour un concours de cette ampleur doit être laborieuse et stressante. Quelles ont été les étapes les plus marquantes dans votre processus de création (tant dans les costumes que dans la prestation) ?

Muralu: Si on doit être honnêtes, on s’est vues pas mal de fois avant d’avoir quelque chose de concret qui nous a permis d’avancer, et maintes escapades, souvent infructueuses, aux tréfonds de la Belgique pour trouver les tissus parfaits. Je pense que le moment où j’ai commencé à voir où on allait, c’était à la salle de sport, quand on a réussi notre FINAL MOVE pour la première fois. De là, la préparation des costumes s’est faite naturellement.

Marinou: Je trouve que les moments marquants sont plus souvent des moments de stress ou de doute du coup je préfère les laisser de côté.

Ce qui m’a vraiment marquée pour nos costumes c’est le moment où on a pu tout enfiler et se dire « c’est bon, on l’a fait! » J’ai plus de souvenirs pour la prestation, il faut dire qu’on a eu quelques bleus avant d’arriver à nos fins. Mais aussi beaucoup de fous rires! On n’est pas des grandes sportives, du coup c’était très satisfaisant de parvenir à faire notre final move!

Muralu à gauche, Marinou à droite © FoxPhotography.ch

Muralu et Marinou après leur prestation à la Made in Asia 2019 pour les sélections du WCS © FoxPhotography.ch

D’ailleurs, pourquoi avez-vous choisi Little Witch Academia pour vous présenter à ce concours ? Y a-t-il une raison particulière ?

Muralu: Confession : je ne regarde quasi pas d’animé et je ne lis que très peu de manga, et souvent des histoires sans costumes intéressants. Par contre, j’ai deux passions dans la vie, les pirates et les sorcières. J’ai vu les OAV à l’époque et quelques années plus tard je retrouve par hasard la série sur Netflix, coup de cœur ! J’en ai parlé à Marinou et c’est parti de là.

Marinou: Pour être franche, c’est Kim (ndlr. Muralu) qui est venue me trouver en disant: « Hey, tu veux pas faire du Little Witch Academia avec moi ? » Je suis une grande fan de la série, du coup j’ai pas réfléchi avant de dire oui, les outfits sont trop mignons et laissent beaucoup de place à la créativité. Et comme c’est un monde de magie, il y a moyen de s’éclater niveau prestation, c’est surtout ça qui nous a motivées !

Quelles ont été vos motivations pour vous lancer dans l’aventure WCS ?

Muralu: L’expérience qu’un tel concours pouvait m’apporter, et la possibilité de passer sur une belle scène.

Marinou: Je voulais sortir de ma zone de confort, me pousser à faire plus et aller plus loin, c’était l’occasion parfaite et surtout c’est une expérience unique.

Pendant les jours qui précèdent la finale à Nagoya, certains sont sur le thème de mangas particuliers. Savez-vous déjà quels sont les cosplay que vous réaliserez pour ces petits événements ponctuels ?

Muralu: On en connait peut être 3/4 , mais rien de précis pour le moment, non.

Marinou: On a quelques idées, mais on doit encore préciser tout ça, on l’annoncera sur la page WCS Team Belgium quand ce sera fixé.

Comment appréhendez-vous toutes les deux cette expérience ? Avez-vous des attentes pour l’après WCS ?

Marinou: Je n’ai pas vraiment d’appréhension, je sais qu’on va tout donner pour cette finale et pour profiter de l’expérience sur place! Pour l’après, je suppose que j’y penserai quand ce sera fini? Je suis trop concentrée sur l’événement en lui-même que pour voir plus loin.

Muralu: Je n’ai pas de soucis particuliers pour ce voyage, et quant à l’après, je ne suis pas de celles qui demandent une reconnaissance particulière après un concours international.

Muralu: Hook © Kaicom

Je continuerai de faire de mon mieux et surtout, de me faire plaisir dans ma passion !

.

Marinou: Odile (Le cygne et la princesse) © Hokuto no Kev

Marinou: Odile (Le cygne et la princesse) © Hokuto no Kev

.

Combien de temps investissez-vous par mois, à la grosse louche, dans le cosplay ? Est-ce que ce hobby créatif prend parfois le pas sur votre vie active ?

Muralu: Ca dépend de la période ! L’avant WCS c’était tous les jours, ici je suis certaine que je ne vais pas toucher ma machine à coudre jusqu’au mois de mai !

Marinou: C’est très dur à définir, je pense au moins cosplay tous les jours et ma machine à coudre tourne toutes les semaines sans prendre la poussière. Le cosplay fait partie de ma vie active, c’est un hobby très chronophage et comme je suis plutôt lente si je ne veux pas être dans le rush je dois anticiper. Après tout est une question d’équilibre.

Comment vous voyez-vous dans le futur par rapport au cosplay ?

Muralu: J’aurais aimé pouvoir faire plus pour la communauté, la développer au maximum de son potentiel du côté organisateur. Pouvoir aider et inspirer la nouvelle gen ☺

Marinou: Je ne suis pas du genre à réfléchir très loin, mais je sais que le cosplay va encore m’accompagner pendant un bon bout de temps. Je pense qu’une fois que je serais fatiguée de coudre, je me lancerai dans la photo de cosplay.

BBQ BONUS

– A quoi vous jouez pour le moment ?

Muralu: KH3

Marinou: Pokémon Lets go

– Quel jeu emmèneriez-vous sur une île déserte ?

Muralu: La trilogie Spyro

Marinou: Mystic messenger, pour me sentir moins seule

– Le jeu sur lequel vous avez un record de rage quit ?

Muralu: FFVII

Marinou: Aucun, je suis très calme quand je joue

– Le jeu auquel vous jouerez jusqu’à la mort ?

Muralu: Spyro

Marinou: The Legend of Zelda: Breath of the Wild

– Le jeu que vous attendez le plus dans les mois qui viennent ?

Muralu: Aucun

Marinou: Aucun

– Qu’est-ce que vous aimez sur votre barbecue ?

Muralu: Du beurre à l’ail sur mes patates

Marinou: Des légumes ♥

Tous les liens utiles !

Commentaires Facebook
Catégories
Cosplay Time
Queen Potato

Prof de français excentrique le jour, gameuse la nuit, Queen Potato soumet les jeux vidéo à sa botte pendant des live streams endiablés. Sauf les survival horror. Ceux-là sont encore des espèces qui lui donnent du fil à retordre.
    Autres articles jeux vidéo

    Dans le même genre