La petite surprise française du jeu indé vient de Strasbourg avec le studio Embers et son premier titre : Strayed Lights. La bande-annonce nous avait déjà offert un aperçu de ce projet intrigant qui présente une bande-son signée monsieur Austin Wintory, le compositeur de Journey.


Strayed Lights


Supports : PC, PS4, PS5, XBox One, XBox Series, Switch

Genre : Action / aventure

Date de sortie : 25 avril 2023

Editeur : Embers

Développeur : Embers

Multijoueurs : Non


Strayed Lights brille par sa simplicité.


  • Un système de combat unique, à la fois rythmé et captivant.
  • Des environnements bien conçus superbes
  • La collecte des orbes cachées
  • Magnifique bande-son d’Austin Wintorye.
  • Une seule idée de gameplay parfaitement exploitée et développée
  • Arbre de compétences un peu limité

Dualité

Strayed Lights nous transporte dans un monde coloré mais dangereux, peuplé de créatures submergées par leurs émotions et prêtes à en découdre. Les combats sont spectaculaires et il faudra utiliser la lumière pour s’en sortir.

Tout en explorant les différentes régions de cet univers, les joueurs devront faire preuve de résilience et grandir au fil de l’histoire. Alexandre Arramon, cofondateur et directeur créatif chez Embers, décrit le jeu comme « une interprétation onirique de la vie en lien avec l’équilibre ». Le jeu ne contient pas de dialogue ni de texte, permettant aux joueurs de créer leur propre interprétation. Le monde du jeu est rempli d’orbes de lumière cachées qui peuvent être collectées, améliorant le gain d’énergie et renforçant le personnage.

Contrairement aux titres Triple A, Strayed Lights se concentre sur quelques mécaniques clés et les perfectionne au maximum. Strayed Lights est un jeu qui brille par sa simplicité, se concentrant sur la perfection de ses mécanismes de base plutôt que d’offrir une large gamme de fonctionnalités. Bien que le jeu n’ait pas d’armes, il propose un système de combat qui est à la fois rythmique, facile à comprendre mais demandant beaucoup de réflexes. Le joueur et les ennemis échangent entre les couleurs rouge et bleue, et les parades effectuées en correspondance avec la couleur de l’ennemi infligent des dégâts.

Ce qui le différencie des autres jeux du genre, c’est principalement son système de combat. Axé sur la parade et le rythme, le joueur pare les coups en s’adaptant à la couleur de son ennemi. Les parades effectuées en correspondance avec la couleur de l’ennemi infligent des dégâts. Bien que cela puisse sembler difficile au début, cela devient rapidement un réflexe.

Le personnage n’a pas d’arme, mais il dispose d’un petit arbre de compétences à améliorer et de trois capacités spéciales, qui incluent une attaque de déplacement rapide, une étourdissement d’effet de zone et une capacité passive temporaire qui permet de contrer quelle que soit sa couleur. Une capacité bien utile contre les boss – qui évoquent un peu ceux des Souls par moment

Le monde du jeu est rempli d’orbes de lumière cachées qui peuvent être collectées, améliorant le gain d’énergie et renforçant le personnage. Les environnements sont bien conçus et oniriques, avec une direction artistique solide. La bande-son, d’Austin Wintory, soutient l’ambiance générale de chaque zone et correspond à l’humeur du jeu. Le système de combat du jeu est simple et prenant, les ennemis obtenant des attaques plus longues et plus complexes à appréhender au fur et à mesure que le joueur progresse.

Le jeu n’a pas de guide visuel, et trouver la voie à suivre nécessite d’explorer son environnement. Ceux-ci sont bien conçus et charmants, avec une direction artistique solide, et la bande-son soutient l’ambiance générale de chaque zone.

Malgré ses grandes forces, Strayed Lights a quelques faiblesses. L’arbre de compétences du jeu est un peu limité, avec seulement six améliorations « normales », et le processus de prise de décision est encore limité par les différentes devises requises pour chaque côté de l’arbre. Bien que le système de combat du jeu soit simple et engageant, les ennemis restent peu variés dans leurs mécaniques.

Strayed Lights

Titiks

L’avis de Titiks sur PS5

En Bref

Charmant et dépaysant, Strayed Lights saura vous emporter dans son monde pendant quelques courtes heures. Avec son gameplay ciselé, ses belles mélodies et sa narration contemplative, on tient là un beau bijou indépendant !

4.5
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Les classes de Diablo IV : Les choix au cœur du jeu
Next Une bande-annonce pour Flashback 2

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Test : Ratchet & Clank Rift Apart – Une Nefarious envie de jouer sur PS5

08/06/2021
Close