Test : Storm Cooler Empire Gaming

...

Voilà longtemps que nous n’avions plus parlé d’un refroidisseur pour PC, c’est maintenant chose faite avec le dernier né de la jeune marque française Empire Gaming, formée d’anciens étudiants joueurs ne trouvant pas de matériels répondant à leurs besoins (et budgets). Storytelling ou histoire authentique, nous vous proposons aujourd’hui un avis sur le Storm Cooler d’Empire Gaming.

4 larges ventilateurs silencieux

So Fresh

Un petit claper permet de retenir le PC en cas d’inclinaison

Que cela soit voulu ou non, l’emballage donne une petite impression de boîte à pizza sympathique au produit, qui se révèle d’une étonnante légèreté. Une fois déballé, on se rend compte que l’armature plastique ne rassure guère au premier abord, mais après quelques temps à l’utiliser, il s’avère qu’en utilisation normale et parfois “nonchalante” (comprenez par là “dans le canap’!”) il tient le coup sans broncher.

Si la structure est intégralement en plastique, la grille de ventilation au-dessus des 4 ventilateurs de 14cm de diamètre est métallique, mais toute aussi légère, pour un poids total de 850gr. C’est d’ailleurs un des gros point fort de ce refroidisseur : il sait parfaitement se faire oublier.

Doté de 2 pieds proposant 3 angles différents à bloquer avec un pied plus petit en plastique, la partie inférieure du Storm Cooler est équipée de patins antidérapants assurant une excellente tenue une fois en place. On aurait sans doute apprécié de pouvoir bloquer la position des pieds, car dés qu’on le soulève, ceux-ci “pendouillent” et il faut les remettre en place. Peu pratique quand il faut se déplacer.

Patins antidérapants, LED et 3 positions d’inclinaison

Au niveau des fonctionnalités, on en reste au minimum, mais ce Storm Cooler joue l’efficacité : deux prises USB disposées à l’arrière (dont une pour l’alimentation sur le PC) et une molette pour la mise en route et l’intensité des ventilateur. Pas de possibilités d’activer certains ventilateurs ou autre effets lumineux, juste la vitesse de rotation. Et c’est tant mieux, puisque c’est son unique raison d’exister.

2 prises USB et une molette : simple et pratique

On notera néanmoins les lumières LED rouges qui donnent un aspect gaming au socle (parfaitement adapté aux MSI par exemple), qui peut accueillir les PC portables jusqu’à 17” mais aussi – pourquoi pas – la Xbox One et la PS4 pour un peu de fraîcheur bienvenue (vous avez essayé PUBG ou RDR2 sur PS4 ? Il y a de quoi chauffer toute votre habitation rien qu’avec la console).

Et justement niveau fraicheur qu’en est-il ?

Après quelques sessions sur des titres comme Subnautica ou Darksiders III, histoire de faire chauffer un peu la bête, on constate que l’effet est assez intéressant : une dizaine de degrés de moins lors de l’utilisation du Storm Cooler sur le CPU et le GPU en jeu, tandis qu’en utilisation standard (bureautique etc…) la différence est moindre mais néanmoins bénéfique pour des PC portables qui ont déjà un peu d’âge.

Je n’ai pas pu faire de test plus précis une fois en-dessous de la PS4, mais j’ai noté une diminution significative de la ventilation de la console en session de jeu. En plus d’être un refroidisseur efficace, le Storm Cooler s’avère également très silencieux, même à plein régime.

Conclusion

Commercialisé pour environ 25€, le Storm Cooler est non seulement très efficace, mais aussi très silencieux et adapté à une utilisation tant gaming sur PC que sur consoles, et s’avère aussi utile pour les machines poussées à plein régime que celles accusant un peu d’âge. Un produit de qualité donc, que nous pouvons vous recommander.

Temps de lecture : environ 4 minutes

Storm Cooler

  • Fabriquant Empire Gaming
  • Type Refroidisseur
  • Support PS4, PC, Xbox One
  • Prix 24.99€
Commentaires Facebook
Catégories
Tests matériel
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Autres articles jeux vidéo