Je ne suis pas un très gros joueur de Switch, mais ce n’est pas volontaire. Oh bien entendu, j’aime les exclusivités de Nintendo, mais la plupart du temps, je joue sur une autre machine. J’aime mon petit confort, voyez-vous, le calme d’une pièce, les lumières tamisées, une assise douillette et un bon pad en main pour jouer.

Je n’ai pas 75 ans, mais hey ! Les journées sont assez difficiles que pour exiger une soirée sans aucun désagrément. J’ai fais l’acquisition très rapidement de l’onéreux pad Pro de Nintendo et malheureusement, avec la Switch, s’il me prend l’idée de jouer en laissant le téléviseur libre pour madame, je dois me contenter des Joy-cons.

C’est ma propre impression, mais dans quel monde est-il agréable de jouer avec les Joy-cons ? Même mes enfants trouvent ça pénible, d’autant que s’est invité à la fête l’éminent Joy-con Drift qui rend terriblement frustrante la moindre session d’Animal Crossing. Je me suis mis en quête de Joy-con plus complets récemment, et me voici à vous parler des QRD Stellar T5.

La QRD Stellar T5 est une nouvelle proposition de taille dans la grande famille des périphériques Switch, tentant d’offrir une meilleure expérience de la console portable par rapport aux Joy-cons.

La boîte contient la QRD Stellar T5, avec un support en plastique auquel vous pouvez attacher chaque partie de la manette, un peu mieux fichu que celui proposé par le constructeur, un d-pad de remplacement et un câble de charge USB-C. La manette elle-même est séparée en deux de la même manière que les Joy-cons et elle peut être utilisée lorsqu’elle est déconnectée de la Switch grâce au support en plastique de manière plutôt confortable. Je note qu’il est également possible d’utiliser la Stellar T5 sur PC et mobiles. Mais non, elle va rester sur la Switch pour ma part.

La manette dispose de vibrations classiques sur 3 niveaux, la prise en charge du gyroscope et les petits boutons SL/SR que l’on trouve sur le côté lorsque chaque moitié de manette est déconnectée. La seule chose qui manque est la prise en charge du NFC, ce qui ne concerne que les amateurs d’Amiibos dont je ne fais pas partie.

Une fois en main, il n’y a pas photo : la prise en main de la QRD Stellar T5 est meilleure que celle d’un Joy-cons officiel. Les poignées sont bien moulées, les boutons et les sticks analogiques sont de taille normale. La configuration est plus large que celle des Joy-cons, ce qui la rapproche d’une prise en main d’une manette normale, ou d’un Steam Deck. Même en ce qui concerne le look, la Switch prend quelques points de charisme.

Le matériau utilisé à l’arrière de la console améliore l’adhérence sans donner l’impression d’être collant. Malgré sa taille plus massive, la manette n’est pas vraiment plus lourde, malgré l’inclusion des contrôles de vibration et de gyroscope.

Trop content des sensations, j’admets avoir passé le plus clair de mon temps à tester cette manette connectée à la Switch, mais pour la science, je l’ai également essayée en mode Pad. Malgré sa taille plus importante, ça fonctionne bien une fois en main, c’est plus naturel que l’affreux pad livré avec la console. Vous pouvez aussi en théorie les utiliser comme deux contrôleurs séparés, mais pour le coup, c’est quand même moins bien que les Joy-cons officiels… Prenez donc cette manette comme une Manette Pro… détachable.

Ce n’est pas la première fois que je teste une manette de console avec des interrupteurs mécaniques, et je trouve toujours que c’est un choix discutable. Certes, en tant que joueur, on a un vrai retour de sensation, et on sait à quel moment l’input est pris en compte. Mais primo, nous sommes sur Switch – quels sont les jeux qui nécessitent ce type de retour ? – et secundo, ça reste assez irritant d’avoir quelqu’un dans un salon ou assis à côté de vous en train de jouer frénétiquement à un jeu tout en cliquetant sans cesse.

C’est mineur, hein, je sais, et ça ne retire rien aux qualités du QRD, néanmoins, je ne vois pas l’intérêt d’avoir cette feature sur Switch. Même les boutons de tranches sont mécaniques, ce qui peut demander un peu de temps pour s’y habituer – les boutons L et R demandent très peu de force pour être enfoncés par rapport aux joy-cons. Les boutons ZL et ZR ont également une course très faible. C’est quelque chose à garder à l’esprit, surtout si vous êtes plus habitué aux gâchettes plus longues des manettes Xbox et PlayStation.

La QRD Stellar T5 a également des fonctions macro et turbo. Bien que ces fonctions ne m’intéressent pas vraiment, les macros sont nécessaires pour configurer le bouton arrière sur chaque partie de la manette. Cela permet par exemple de mapper les boutons L3/R3 à l’arrière du pad par exemple. Gardez toutefois en tête que les macros sont limitées au seul Joy-con, ce qui signifie que vous ne pourrez pas enregistrer d séquence impliquant à la fois les parties gauches et droites, mais uniquement des séquences impliquant le Joy-con concerné.

Les sticks analogiques ont une forme est nettement meilleure que celle des Joy-cons classiques et leur principal avantage est bien évidemment l’utilisation de la technologie de l’effet Hall, qui en théorie doit éliminer le risque de dérive analogique après quelques mois d’utilisation, le fameux et désastreux Joy-con Drift.

Visuellement, la QRD Stellar T5 offre un style très proche de la manette Pro officielle, ce qui n’est pas pour me déplaire, avec une coque principale translucide. Le tout est assez joli par rapport au noir de la console Switch. Un peu plus tape-à-l’œil, l’éclairage RVB affiche par défaut un anneau rouge autour de chaque stick analogique. Vous disposez de plusieurs options pour les couleurs, y compris la possibilité de passer d’une couleur à l’autre, d’avoir un anneau multicolore ou de la désactiver complètement. Petite étrangeté, si les manettes se rechargent naturellement une fois la console posée dans son socle, les anneaux RVB s’allument de temps en temps, et j’en ignore la raison.

La QRD Stellar T5 est une manette impressionnante qui remplace plus qu’avantageusement les Joy-cons officiels. Elle est réactive, complète et son ergonomie permet de longues sessions de jeu à la différence des Joy-cons de Nintendo.

QRD Stellar T5

Titiks

Ergonomie
Conception
Autonomie
Rapport qualité / Prix
Fonctionnalités

En bref

Faites-vos un cadeau : vous pouvez opter sans souci pour ce modèle afin de gagner en confort de jeu sur Switch.

4.6
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Metaphor: ReFantazio sortira le 11 octobre 2024
Next Une édition Prestige pour le livre sur Elden Ring chez Third Editions

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Le Retour de Mary Poppins est-il Supercalifragilisticexpidélilicieux ?

13/12/2018
Close