Demon Slayer Kimetsu No Yaiba – The Hinokami Chronicles est une adaptation du manga (et de l’anime) Demon Slayer en jeu de combat / aventure sortie le 15 Octobre 2021 sur PC, PlayStation et Xbox. L’éditeur Sega a déjà annoncé le gros succès commercial du jeu avec plus de 1 million de copies vendues. Je vous propose mon avis sur cette adaptation du point de vue de quelqu’un ayant déjà regardé la saison 1 de l’anime ainsi que le film d’animation.


Demon Slayer : Kimetsu No Yaiba – The Hinokami Chronicles


Supports : PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series

Genre : Jeu de combat en arène / Jeu d’aventure

Date de sortie :

Editeur : Sega

Développeur : CyberConnect 2

Multijoueurs : 15 Octobre 2021


Une adaptation fidèle de l’oeuvre originale qui manque toutefois un peu de fun dans son gameplay


  • Character design aux petits oignons
  • Histoire et déroulement/mise en scène des combats fidèles à l’œuvre originale
  • Les voix des doubleurs de l’anime
  • Les combats de boss (phasés)
  • Un chouette roster de personnages
  • Narration décousue via les fragments de mémoire à collectionner
  • Phases d’exploration peu captivantes
  • Peu de diversités de combos entre personnage
  • Certaines combinaisons peu intuitives et difficile d’exécution

Fidèle comme Lassie

Les adaptations en jeu vidéo de séries à succès sont un pari risqué. En effet, peu importe le choix fait par les développeurs d’être fidèle ou non à l’oeuvre originale, il y a toujours de grandes chances de décevoir les fans.

Demon Slayer Kimetsu No Yaiba – The Hinokami Chronicles a pris la décision d’être le plus fidèle possible à l’original et force est de constater que cette décision paie. Tout d’abord, le character design est hyper proche du travail de maître réalise par le studio ufotable sur l’anime. Ensuite, on retrouve les voix Japonaises et Anglaises originales lors de nombreuses scènes doublées dans le mode histoire. Enfin, les techniques et déroulement des combats principaux sont presqu’identiques à ceux de l’anime. Tout cela fait que les amateurs de la série se retrouveront directement immergés et auront le sentiment d’enfin être acteur plutôt que spectateur dans cette aventure. En effet, le sort des héros dépendra de votre skill lors des combats parfois rudes contre les antagonistes principaux de l’oeuvre originale.

Le mode histoire vous fera vivre fidèlement mais autrement les aventures de Tanjiro et Nazuko depuis leur début jusqu’aux événements que l’on a récemment pu voir sur grand écran dans le film le train de l’infini.

Seules les missions rouges sont obligatoires, mais il faudra visualiser toutes les vidéos optionnelles si vous voulez comprendre toute l’histoire

Lassie peut laisser sur le carreau

Bien que cette fidélité facilite l’immersion pour les fans de la série, je pense que le jeu laisse tout de mêmes les nouveaux venus sur le carreau à cause d’une narration très décousue.

Le mode histoire est divisé en chapitres qui rassemblent les événements du scénario original par thème. Pour vous donner un exemple qui ne spoilera pas grand chose, le chapitre 1 vous fera vivre les épreuves de sélection pour devenir Demon Slayer. Comme vous l’aurez compris, vous ne jouerez/vivrez pas tous les événements précédents qui sont hyper importants pour situer le contexte. A défaut de cela, vous devrez progresser dans le mode aventure de l’histoire et collecter des fragments de mémoire pour ensuite pouvoir assister au fur et à mesure de la progression à ces événements d’introduction. Cela fait très décousu et laissera sans doutes les nouveaux venus avec plein de questions sans réponses avant d’avoir déjà fini plusieurs chapitres et récolté suffisamment de souvenirs.

Les zones à explorer sont de longues successions de couloirs

Lassie peut aussi lasser

Je pense également que la structure du mode histoire peut rapidement lasser les fans. En effet, chaque chapitre va vous forcer à réaliser de longues phases d’exploration assez insipides entre les combats. Ce sont dans ces phases que vous pourrez récolter les fragments de mémoire et quelques points Yaiba. Les points Yaiba permettent de débloquer directement des souvenirs sans réaliser les objectifs associés. Ces objectifs sont parfois bien casse pieds comme réussir parfaitement les QTE d’un boss ou obtenir le rang S dans tous les combats d’un chapitre.

Vu la fidélité de l’adaptation, les fans n’auront pas grand chose de neuf scénaristiquement à se mettre sous la dent. De fait, revivre tous ces événements via cette structure de souvenirs à récolter et d’exploration peut vite lasser. Le réel intérêt pour les fans réside à mon sens dans les combats de boss et en multijoueur. Le problème est que vous ne pourrez pas vous frotter à un boss sans finir le chapitre correspondant.

Les points Kimetsu seront utiles quand vous n’arrivez pas à débloquer une case via son objectif

Mais il reste la baston !

Comme vous l’aurez compris, le mode aventure ne m’a pas particulièrement séduit. Heureusement, le gameplay jeu de combat arrive pour sauver la mise.

Il propose des combats d’arène scénarisés contre les différents antagonistes de l’histoire mais aussi certaines bastons contre des « petits » démons anecdotiques pour vous faire la main. N’étant pas un habitué de ce genre de jeu de combats (à la Naruto m’a informé mon collègue Titiks), il m’a fallu un peu de temps pour apprendre les combinaisons de touches et combos. Je n’ai pas trouvé ça toujours hyper intuitif, en particulier pour placer des parades permettant de faire un 1-hit kill contre les trash mobs.

Toutefois, j’ai trouvé les combats très dynamiques et abordables pour les néophytes du genre comme moi. Parer, esquiver, faire des attaques et compétences ou invoquer votre personnage partenaire suffit à remporter la plupart des combats. La maitrise des combos sera nécessaire pour les derniers chapitres et le multijoueur. Je regrette juste que les combattants n’aient pas vraiment de combos spécifiques. Les aspects visuels et champs d’action sont différents mais les combinaisons de touches sont les mêmes.

Demon Slayer : Kimetsu No Yaiba – The Hinokami Chronicles

Papayou

L’avis de Papayou sur PS5

En Bref

Demon Slayer Kimetsu No Yaiba – The Hinokami Chronicles est une très bonne et fidèle adaptation de l’oeuvre originale en jeu de combat. Les graphismes sont vraiment excellents et l’immersion lors des combats de boss est au rendez-vous.

Je trouve cependant que le gameplay laisse un peu à désirer : manque de diversité de combos entre personnages et les phases d’exploration/narration ne sont pas vraiment captivantes pour les joueurs ayant déjà lu le manga ou vu l’anime.

Je le conseille tout de même aux fans qui ont envie de vivre l’aventure autrement, en tant qu’acteur plutôt que spectateur. Par contre, je ne suis pas sûr que ce soit la meilleure porte d’entrée pour se lancer dans cette excellente franchise.

3.5

Show Full Content

About Author View Posts

Papayou

Amateur de japonaiseries en tous genres, rédacteur et correcteur sur pxlbbq.com

Previous Test : Project Zero : La Prêtresse des Eaux Noires – Le spectre de la WiiU
Next Horror Story : Hallowseed quitte enfin l’accès anticipé

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Uncharted 4 : annonce d’un mode coop du nom de Survie

22/11/2016
Close