La figure iconique du hérisson bleu n’aura sans doute jamais été aussi vue que ces dernières années. Avec deux films sortis récemment et une panoplie de jeux qui continuent de garnir nos étagères, Sonic n’a vraiment pas besoin de présentation. Nous allons donc nous plonger dans l’univers du plus récent jeux de cette franchise. Est-ce que Sonic Frontiers parvient à surprendre son public acquis depuis longtemps ? La réponse viendra après avoir collecté quelques anneaux supplémentaires !


Sonic Frontiers


Supports : PS4, PS5, XB1, Xbox Series, Switch, PC

Genre : Action/Aventure

Date de sortie : 8 novembre 2022

Editeur : Sega

Développeur : Sonic Team

Multijoueurs : Non


Le pari de Sonic Frontiers est d’essayer de moderniser les jeux de plateforme.


  • Des musiques intéressantes
  • Facile à appréhender
  • Une histoire appréciable
  • Une direction artistique étrange
  • Une durée de vie gonflée
  • Des concepts qui méritent d’être revus

À la frontière du monde

Quand on pense à Sonic et à son univers, plusieurs images mentales se mettent en place : les damiers, le gazon, les loopings qui permettent d’accélérer, des ennemis qui se fondent dans le décor et vous font perdre tous vos anneaux d’un coup… Du moins, c’est ce qui se passe dans les univers en 2D de Sonic. Lorsque le hérisson bleu passe à la 3D, les choses ne sont pas exactement les mêmes et cela donne lieu à certaines innovations du point de vue du gameplay. Sonic Frontiers devait donc trouver un moyen de se démarquer de ses prédécesseurs, tout en conservant cette dose de familiarité qui est toujours bienvenue. Le dépaysement vient très rapidement puisque les décors sont tout sauf ce qu’on peut attendre dans un Sonic. Ici, les paysages ont un certain réalisme et vous devrez vous frayer un chemin à travers Starfall Islands, composées des îles Ares, Chaos, Kronos, Ouranos et Rhea, à la manière d’un monde ouvert.

Des casses-têtes assez simples à résoudre permettent de continuer l’aventure.

Une histoire dimensionnelle

Il fallait bien trouver un prétexte pour enrober Sonic Frontiers et c’est l’activation d’un dispositif ancestrale par Robtnik (Eggman) qui fournira celui-ci. Ainsi, Sonic et ses amis se retrouvent piégés malgré eux dans cet étrange monde. C’est à travers des cinématiques que la narration de cette histoire s’effectue et il faut dire que le ton reste bon enfant pour attirer un public de tout âge. Pendant l’aventure, il est également possible de découvrir des portails qui s’ouvrent sur des niveaux en 2D/3D qui sont probablement plus représentatifs de ce que les joueurs adorent et qui ont été mis là en guise de petits bonbons.

Un niveau traditionnel accessible via un portail.

Moderniser les jeux de plateformes

Le pari de Sonic Frontiers est certainement d’essayer de moderniser les jeux de plateforme. En créant un monde ouvert, il n’y a pas de chemin prédéfini pour terminer une zone. Que ce soit les zones forestières, les cascades majestueuses ou encore les paysages désertiques, chaque île a été pensée dans le but de vous faire vivre de nouvelles sensations. Il faut cependant se montrer ouvert d’esprit et même patient car les caméras ne sont pas toujours coopératives et il est possible de se coincer dans ce décor si original. De plus, comme il s’agit d’un jeu en monde ouvert, il y a de nombreux objectifs secondaires à remplir et d’objets à récupérer et parfois on ne sait plus vraiment où donner de la tête et la mission principale en souffre. C’est sans compter tous les aller-retours obligatoires entre les différents lieux qui rallonge la durée de vie de Sonic Frontiers, mais sans que le plaisir soit au rendez-vous.

Un aperçu de la première zone de jeu.

Des affrontements épique

Sonic Frontiers parvient à bien maîtriser tout ce qui entoure le combat et à rendre accessible ces passages obligés qui permettent de progresser dans le jeu. Une attaque téléguidée permet de bien cibler un adversaire, ce qui est une manière élégante de pallier à l’affolement des caméras. Il est intéressant de noter que Super Sonic est également de retour dans ce jeu et qu’il consomme des anneaux pendant tout le temps où il est actif. Ceci dit, même s’il est possible de débloquer divers avantages (vitesse, attaque, défense) grâce à un arbre de compétences, cet aspect du jeu aurait mérité plus de considérations pour procurer une réelle bonification au niveau des compétences de Sonic.

L’arbre de compétences est novateur dans un jeu Sonic.

Sonic Frontiers

Par Matthieu Meignan

L’avis de Matthieu sur Xbox Series X

En Bref

Retour à la maison
 
Avec Sonic Frontiers, la Sonic Team a tenté de sortir des sentiers battus pour proposer quelque chose de différent. Ce jeu possède quelques qualités scénaristiques et sa bande sonore est fort bien pensée. La direction artistique semble s’être un peu perdue dans le projet et le résultat est une œuvre vidéoludique qui manque de cohérence et qui sera sans doute rapidement oubliée. C’est vraiment dommage quand on se rend compte que l’idée était de rendre Sonic plus moderne. Ça fait mal au coeur sincèrement. C’est avec ces sentiments mitigés qu’on espère une suite pour sortir de zonière mais on ne peut pas nier les sentiments difficiles ressentis au fil du jeu.

3
Show Full Content
Previous Ténéfix est dispo dans Pokémon Unite
Next Crisis Core – Final Fantasy VII – Reunion se veut bien plus qu’un simple remaster

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Final Fantasy XV : une cinématique VF et du multijoueur annoncé

27/10/2016
Close