À l’occasion de l’édition 2023 de la gamescom, nous avons pu poser nos paluches velues sur une démo jouable de Endless Dungeon, développé par le studio Amplitude. Et, spoiler, c’était ouf. Manette en main, on sent qu’on tient le digne successeur de la dynastie des Endless qui apporte ce qu’il faut de nouveautés et de modernité pour pimenter la formule.

Houston, we’ve got a problem

Comme d’habitude dans ce genre de jeu, les choses commencent plutôt mal : votre vaisseau spatial s’est crashé et vous êtes bloqués depuis belle lurette dans un endroit hostile. Il est donc temps de se bouger les miches avec vos coéquipiers pour foutre le camps de là.

Pratiquement, Endless Dungeon pourrait être pompeusement qualifié de rogue lite tactique en temps réel avec une très jolie vue en 3D isométrique, un gameplay à la sauce twin-sticks shooter et une composante de tower defense. Oui, ça peut paraître barbare comme ça, mais ce mélange des genres est diablement efficace. Visuellement, la démo m’en a mis plein les mirettes avec des jeux de lumière hyper sympas, des décors détaillés et des particules sympatoches.

Dur dur d’être robot

Le but du jeu quant à lui est simple (mais plus compliqué dans les faits) : inspecter toutes les pièces d’une map pour y récupérer des ressources afin d’acheter armes et tourelles défensives à placer un peu partout et, in fine, trouver une échappatoire. Le hic, c’est que la carte est régulièrement envahie de vagues d’ennemis qu’il faut repousser par tous les moyens. Placer judicieusement ses défenses avant chaque vague est obligatoire, car vos guns suffisent rarement vu les déluges fréquents de mobs.

Une fois la sortie trouvée, vous escorterez un petit robot portant un cristal vers celle-ci tout en le protégeant des vague d’ennemis belliqueux. C’est là que la composante tactique est la plus importante puisqu’il faudra avoir disposé ses tourelles de défenses de façon intelligente entre son petit robot, la sortie et les spawns de monstres. Si tout va bien, votre robot dépose le cristal à la fin de la carte et vous passez à la suivante. Rincez et répétez. Simple et efficace.

A plusieurs, c’est toujours meilleur

Quatre personnages étaient jouables dans cette démo de Endless Dungeon. Chacun disposant bien évidemment de ses propres armes et compétences (avec cooldown plus ou moins longs). La maniabilité est excellente et le tout est facile à prendre en main. Même si le jeu peut être pratiqué en solo, c’est en multi qu’il semble être le plus savoureux puisqu’il nécessite une bonne dose de communication et de travail d’équipe. C’est d’ailleurs comme ça que j’y ai goûté et j’en redemande déjà.

Comme vous avez pu le constater, cette petite session de jeu sur Endless Dungeon m’a donc hypé bien comme il faut et j’ai hâte de tâter sa version finale avec des potes, des chips et des bières. Heureusement, il ne faudra pas attendre trop longtemps pour poser les mains sur la version définitive puisque Endless Dungeon sortira le 19 octobre 2023 sur PC, PS4, PS5, Xbox One et Xbox Séries X et S. La version Switch, elle, n’a aucune de date de sortie à l’heure où ces lignes s’écrivent.

Show Full Content

About Author View Posts

Mr Scintillant

Actuellement, je tape la carte sur MTG Arena et Legends of Runeterra, tout en continuant mon marathon Kingdom Hearts

Previous Pacific Drive – Aperçu Gamescom
Next NieR:Automata débarque dans NIKKE: Goddess of Victory

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Healer’s Quest : le RPG belge poursuit sa quête sur Kickstarter

07/04/2016
Close