Le clavier HP Omen Spacer est un clavier mécanique et wireless qui rejoint les autres accessoires gaming Omen du constructeur. A nouveau, les maître mot pour cette gamme semblent être simplicité et sobriété. Voyons ensemble ce qu’il a sous le capot.


Quand les mecha niques

Ce test a été une première pour mes petites mimines. En effet, je n’avais jusqu’ici pas encore pu essayer de clavier mécanique. Je me demandais depuis longtemps si cela en valait réellement la peine vu le prix d’entrée tournant souvent autour du billet de cent euros.

Mon ressenti des avantages du « mécanique » est plutôt mitigé. D’une part, bien qu’indiqué comme non bruyant, je trouve que chaque pression de touches est tout de même trop audible. D’autre part, les fonctionnalités d’anti ghosting ne sont pas vraiment exclusives à ce genre de clavier. Du moins, j’ai le même ressenti avec le clavier intégré à mon ordinateur portable de travail.

Par contre, il est vrai que le confort de frappe est excellent et que cette disposition facilite l’entretien. Adieu les morceaux de chips coincés entre vos touches !

Tout en confort, ou presque

Le gros point fort de ce clavier est à mon sens son confort de frappe grâce à son extension avec coussinet en cuir. Cette extension amovible adhère comme un aimant à la partie basse du clavier et vous sert de repose poignet. Elle est vraiment très confortable et j’avoue qu’il est dur de s’en passer lorsque l’on revient sur un clavier « normal ».

Malheureusement, il y a un petit bémol à ce clavier du point de vue confort car il n’est pas ajustable en hauteur. Il y a juste des pieds anti-dérapants. De fait, pour un confort de frappe optimal, il sera très important d’avoir un siège ou un bureau ajustable en hauteur.

Connectivité sans-fil + Compatibilité = Simplicité

Comme les autres produits de la gamme HP Omen, le clavier wireless HP Omen Spacer est uniquement compatible avec Windows 10. Il est d’une simplicité déconcertante à installer et configurer.

Il vous suffit d’installer le logiciel HP Omen Gaming Hub depuis le Windows Store et de brancher le petit dongle wifi à un port USB libre de votre PC. Windows fera sa magie interne de configurations de driver. Il ne vous reste plus qu’à activer le bouton « power » en haut à droite du clavier et vous voilà prêt pour une utilisation sans fil. La batterie est d’ailleurs de très bonne qualité et peut aisément tenir 2-3 jours.

Pour une utilisation filaire, il vous suffit de débrancher la partie amovible du dongle wifi et de connecter la prise au clavier. A nouveau, c’est hyper simple. Le seul petit hic est que j’aurais aimé un câble légèrement plus long lorsque la batterie est à plat.

Fonctions manquantes

Pour un clavier de ce prix, il y a toutefois quelques fonctions absentes dont le manque se fait sentir.

Premièrement, d’un point de vue bureautique, il n’y a pas de pavé numérique. Deuxièmement, d’un point de vue ergonomique, comme dit plus haut, le manque de pied ajustable en hauteur est réellement ennuyant. Finalement, d’un point de vue « gaming » (ce qui est certainement le cœur de cible de ce modèle), il n’y pas assez d’options comparé à la concurrence.

Les principaux abonnés absents sont pour moi le fait que le logiciel HP Omen Gaming Hub ne permet pas de changer la couleur du rétro-éclairage et qu’il n’y a que 5 touches de macro activables via pression des touches FN + F1-5 (ce qui n’est pas hyper facile d’accès rapide).

HP Omen Spacer

Papayou

Connectivité
Confort
Fonctionnalités
Rapport qualité/prix plein
Batterie

En bref

Le clavier mécanique HP Omen Spacer est proposé à un prix plein relativement élevé par rapport à la concurrence. Pour ce prix élevé, il lui manque quelques fonctionnalités gaming, ergonomiques et bureautiques. Toutefois, il compense par son grand confort de frappe et sa longue batterie. Je vous le recommanderai donc si vous êtes à la recherche d’un clavier mécanique simple d’emploi et confortable. De plus il est pour le moment soldé sur le site HP au prix de 126€ (contre 200+ normalement).

3

Show Full Content

About Author View Posts

Papayou

Amateur de japonaiseries en tous genres, rédacteur et correcteur sur pxlbbq.com

Previous Test : Call of the Sea – Le merveilleux débarque sur PS5
Next L’apocalypse selon Godzilla: Le Japon et ses monstres chez Third Editions – Fiche de lecture

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

F1 2015 arrive au mois de juin

27/03/2015
Close