Plutôt discret depuis son annonce en 2012, le FPS survival-post-apo-zombie Human Element abandonne l’idée de sortir en free-to-play. Son créateur, Robert Bowling, ancien d’Infinity Ward qui a fondé le studio Robotoki s’est separé de Nexon, le géant Coréen initialement désigné pour éditer le jeu. Un commun accord qui s’explique selon Robotoki par le fait que le modèle écnonomique du free-to-play s’est finalement averé plus entravant qu’autre chose dans l’expérience de jeu proposée. Naturellement, si le jeu devient payant, on imaginait mal un poids lourd du free-to-play l’ajouter à son catalogue.

Human Element est toujours en développement sur PS4, Xbox One et PC. Une companion-app orientée réalité augmentée est aussi prévue sur plateforme mobile. Un autre éditeur a semble t-il été trouvé pour continuer le développement du jeu et l’on devrait connaître son identité durant le mois de décembre.

Show Full Content

About Author View Posts

Petit Ange Parti Trop Tôt

Parfois, un Pixel s'éteint et vogue vers d'autres horizons. Mais ce n'est pas parce qu'il ne fait plus partie de notre grand barbecue que ce qu'il a écrit disparaît !

Previous Tears to Tiara II: Heir of the overlord | Test
Next Accès anticipé : quelques stats

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Devolver va dévoiler son MaxPass+ le 12 juin sur Twitch

09/06/2021
Close