Driveclub BIKES | Test

Le même mais avec deux roues en moins

Voilà un an que l’exclusivité Driveclub sortait sur Playstation 4, avec une année de retard également. Malgré cette longue attente, il y avait de quoi être déçu par le lancement le plus catastrophique depuis celui d’Ariane 5. Et même si MrScintillant avait laissé un peu de temps à Evolution Studio pour corriger le tir, sa critique près d’un mois plus tard attestait d’un échec, compte-tenu des espoirs placés en ce titre.

Roue avant, roue arrière... les nouveaux défis apportent un plus

Roue avant, roue arrière… les nouveaux défis apportent un plus

Oui mais voilà

Nous sommes maintenant fin 2015 et force est de constater qu’Evolution Studio a vraiment bien travaillé pour arranger son Driveclub. Peut-être trop tard, vu l’obsolescence rapide des jeux vidéo, mais après une avalanche de patchs (jusqu’à hier encore) Driveclub est enfin devenu un “bon jeu”. Blindé de contenu et affublé du Season Pass le plus rentable du jeu vidéo, il tient enfin ses promesses pour ceux qui lui avaient fait confiance. Révélé le jour de sa sortie, Driveclub BIKES est une extension  qui vous permet donc de chevaucher de belles cylindrées pour des courses en moto qui changent radicalement la façon d’attaquer les circuits.

La vue interne est très impressionnante, surtout couplée aux effets météo

La vue interne est très impressionnante, surtout couplée aux effets météo

Car oui, si les circuits sont identiques au pendant “Cars” du jeu, il est surtout question ici de parvenir à contrôler correctement son véhicule et de participer à une foule de nouvelles épreuves, qui contribueront à votre réputation et serviront ici encore à débloquer de nouveaux véhicules.

pxlbbq-driveclub-bikes-01Comme on emmerde la physique, les motos sont scotchées au sol et il vous faudra oublier toute notion de “drift” si chère aux voitures pour appréhender les virages au profit d’une gestion plus dosée du freinage et du frein à main, permettant presque des virages à angle droit. On a essayé, il est quasi impossible de tomber de sa moto ou de déraper. Ou alors parfois sur les routes mouillées, la météo dynamique étant toujours bluffante, tout comme la vue interne du casque du pilote – qu’on vous conseille pour des sensations saisissantes.

Outre les courses et les contre-la-montre classiques permettant de gagner des étoiles nécessaires aux compétitions, nous avons droit à de nouvelles épreuves mettant en avant votre maîtrise de l’équilibre et du freinage pour des épreuves de roue avant (assez complexes) et roue arrière, offrant un renouveau dans le gameplay du jeu.

Conclusion.

Bikes ne va certainement pas changer votre vision du jeu, il s’agit d’une extension sympathique renouvelant l’intérêt du titre, apportant avec elle son lot de nouvelles épreuves et véhicules, et fusionnant avec votre jeu principal si vous le possédez. Avec une gestion de la physique qui lui est propre (mais ce n’est pas nouveau…), Driveclub Bikes plaira à tous ceux qui roulent encore et qui en veulent un peu plus, pour un prix raisonnable, compte-tenu du prix du jeu neuf aujourd’hui.

Et comme il est assez rare qu’un studio continue de peaufiner à ce point son titre tout en lui proposant toujours plus de contenu après s’être autant cassé la gueule, cette extension ne sonne ni comme du vol singulier, ni comme un apport fainéant. Du bon, donc pour les adeptes de Driveclub.

Driveclub BIKES

  • Développeurs Evolution Studio
  • Type Arcade sur 2 roues
  • Support PS4
  • Sortie 27 Octobre 2015
Note Les feux de l'amour
Note Pas de pxlection

Y’a bon!

[unordered_list style= »green-dot »]

  • Les bolides sont plaisants à conduire
  • Les nouvelles épreuves
  • Le prix correct (en DLC ou Stand-alone)
  • Complètement fusionné au jeu de base

[/unordered_list]

Beuargh!

[unordered_list style= »red-x »]

  • Ça ne convaincra pas les détracteurs
  • Pas de mélange voiture/motos

[/unordered_list]

Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre