The Awakened Fate Ultimatum | Test

...
the awakened fate ultimatum une

 [dropcap]T[/dropcap]he Awakened Fate Ultimatum a été annoncé comme la suite du très apprécié « The Guided Fate Paradox ». Ce dernier nous mettait dans la peau d’un dieu fraichement nommé devant résoudre les problèmes des gens dans un univers WTF et humoristique propre aux jeux NIS America. Découvrons ensemble ce que nous réserve sa suite directe : The Awakened Fate Ultimatum.

the awakened fate ultimatum art

Une suite qui n’en est pas une

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est important de souligner qu’il n’est pas nécessaire d’avoir joué à « The Guided Fate Paradox » pour comprendre « The Awakened Fate Ultimatum » étant donné qu’il n’y a pas vraiment de lien scénaristique entre eux deux.

En effet, l’univers et le ton du scénario sont très différents. Fini le scénario léger rempli d’humour WTF du premier opus. En échange on nous sert un titre se voulant très (voire trop) sérieux mettant en scène la lutte ultra-cliché des anges et des démons.

Au final, les deux titres n’ont en commun que leur gameplay : un mix entre visual novel et rogue-like dungeon crawler. L’histoire se déroule sous la forme d’un visual novel classique avec des scènes statiques en 2D séparées par des phases d’exploration de donjons pas piquées des hannetons.

the awakened fate ultimatum dialogue

L’enfer est pavé de bonnes intentions

The Awakened Fate Ultimatum nous fait incarner Shin Kamikaze, ou « mort kamikaze » en Français, sans doute un jeu de mot moisi pour vous dire que vous allez souffrir vu le qualificatif « rogue-like » du titre. (ndlr: en fait, ça n’a rien à voir, merci Jade de l’avoir souligné. Shin Kamikaze signifie plutôt « nouveau dieu », mais on va quand même garder cette mauvaise traduction pour faire ce jeu de mot insistant sur le fait que vous allez sans doute mourir en boucle). Shin est le stéréotype du anti-héros, asocial, pleurnichard, faible, et n’a d’empathie que pour lui-même. D’entrée de jeu Shin va se faire attaquer par un groupe de démons qui vont lui transpercer la poitrine d’un bon gros coup d’épée. Heureusement pour lui (et malheureusement pour nous), il sera sauvé en dernière minute par une ange blondinette qui va l’emmener à Celestia (a.k.a le paradis). Il y sera ressuscité par une scientifique plantureuse qui ne colle pas très bien avec le cadre de Celestia. Elle vous apprendra que vous avez été choisi comme Dieu de Celestia et que vous allez devoir les aider dans la lutte contre les démons grâce à vos nouveaux pouvoirs.

the awakened fate ultimatum art3

Le bien (Jupiel l’ange blondinnette) ou le mal (Ariael, la scientifique sadique) ?

Le scénario ultra stéréotypé nous place en plein milieu du conflit anges et démons dans le camp des anges. Bien que le héros se présente comme quelqu’un de complètement asocial et rechigne au début à accepter sa tâche de « Dieu », il va rapidement se la jouer héros neu-neu voulant protéger la petite ange blondinette des démons. Et dieu sait que sa personnalité est vraiment insupportable, il n’arrête par exemple pas de pleurnicher ou de se trouver trop faible tel un bon héros d’anime bien cliché. Le pire de tout est que le jeu nous force à lire ses pensées « émo pleurnichardes» pendant des pages et des pages de texte. Après une ou deux phrases de dialogue, ce sera parti pour la lecture de ses pensées et doutes pendant un bon bout de temps. Le rythme du scénario est donc extrêmement lent et les premiers chapitres seront une réelle torture si comme nous vous n’accrochez pas aux personnages principaux.

Le cœur du scénario de The Awakened Fate Ultimatum est qu’en tant que Dieu vous aurez à faire des choix pour orienter la lutte entre anges et démons. Ces choix, proposeront toujours 2 alternatives : une orientée vers le bien, l’altruisme, la justice… et une autre orientée vers le mal, l’égoïsme, etc… Ces choix sont clairement représentés : en bleu, le bien et en rouge, le mal. On ne peut pas faire plus simple.

the awakened fate ultimatum choix

Cependant, un choix « juste » aura souvent des conséquences désastreuses sur le royaume et ses habitants. Vous vous rendrez compte que vos actions causeront la mort de pas mal de citoyens, ce qui va encore plus générer de doutes chez notre héros qui était déjà bien assez emo sans ça. Le problème est que le côté dramatique du scénario n’est pas du tout en adéquation avec le style graphique mignon du jeu. On a beau se forcer, l’ambiance sérieuse et dramatique ne prend pas du tout. De plus, tous les choix proposeront toujours les 2 mêmes alternatives et n’influenceront pas énormément sur la fin du jeu qui ne sera au final décidée que par le choix effectué lors du dernier chapitre. Les choix précédents n’impactent au final que le déroulement du chapitre en cours. On regrette donc le manque d’alternatives et d’influence de nos choix.

Force Noir et Blanc

Entre les différents chapitres de l’histoire vous serez amenés à explorer des donjons où vous devrez faire preuve d’endurance pour battre les forces du mal.

Un donjon compte un certain nombre d’étages à franchir avant de pouvoir retourner à Celestia où vous pourrez faire progresser l’histoire.

Le système de combat est très similaire à celui de « Sorcery Saga : Curse of the Great Curry God ». Vous effectuez une action (déplacement, attaque, objet) puis tous les ennemis en effectuent une (déplacement ou attaque). Si vous mourrez, vous perdez tout votre équipement et vos objets emportés avec vous en mission. Vous pourrez toutefois stocker des objets dans votre coffre qui ne sera accessible qu’en dehors des missions.

the awakened fate ultimatum coffre

Le titre est un peu plus simple que Sorcery Saga, car vous ne retombez pas au niveau 1 en cas de décès. Résultat, en progressant doucement et en farmant bien les niveaux, vous ne devriez avoir aucun problème pour progresser dans l’aventure. Au final, le jeu n’est donc pas si dur mais demandera beaucoup de leveling pour pouvoir battre certains boss. On sent un gros pic de difficulté à partir de la mission 6 qui va vous pousser à « grinder » bêtement pour avancer.

Un ajout assez intéressant par rapport à Sorcery Saga est que vous devrez utiliser vos pouvoirs d’ange ou de démon pour battre les ennemis facilement. Un ennemi de couleur noire demandera que vous vous transformiez en ange pour le battre facilement et inversement pour un ennemi de couleur blanche. Bien entendu, vous ne pourrez conserver votre transformation que pendant un temps limité par votre barre de SP. Une fois vide, vous êtes de nouveau l’écolier faiblard qui va se faire dérouiller. Toute la stratégie du jeu sera de ne pas se retrouver acculé par de nombreux ennemis dans un grand espace ouvert avec peu de SP ou ce sera le game over.

the awakened fate ultimatum dark shot

Ce skill fera de l’effet sur le monstre blanc endormi, mais sera inefficace sur le monstre violet

Vous pourrez aussi améliorer vos transformations grâce à des points obtenus en complétant des missions ou en montant de niveau. Vous pourrez assigner ces points dans un arbre de compétence propre à votre côté ange ou démon pour acquérir de nouveaux skills ou des bonus de statistiques.

Toutefois, même en se préparant bien, on se retrouvera parfois KO à cause des nombreux pièges invisibles éparpillés dans les étages. Si vous manquez de bol vous tomberez sur un piège qui invoque plusieurs monstres autour de vous ou vous laisse avec très peu de HP. Bonne chance alors pour vous en sortir indemne.

the awakened fate ultimatum level

Au final, le système de combat est plutôt bien pensé mais la difficulté n’est pas tant au rendez-vous que ça. En effet, avancer prudemment et atteindre le niveau nécessaire pour battre les boss les plus coriaces relèvera plus de la course d’endurance contre l’ennui pendant les phases de « grinding » que de préparer une stratégie efficace.

Coooonclusion. Je dis non! Mais un Avis, je dis OUI!

[dropcap]T[/dropcap]he Awakened Fate Ultimatum est un jeu pour les gens qui aiment souffrir tant il y a d’éléments agaçants : le héros antipathique et pleurnichard, l’histoire stéréotypée digne d’un mauvais light novel pour ado, les choix uniquement orientés « bien » ou « mal » limitant les alternatives scénaristiques et qui au final n’auront que peu d’influence sur la fin du jeu, les niveaux sans réel intérêt ou encore la « difficulté » forçant le grinding pour progresser. Bref, ce fut une réelle torture pour nous, non pas parce que le jeu est mauvais, mais parce que nous n’avons pas pu apprécier son univers. Nous ne vous le recommanderions que si vous êtes vraiment attirés par les clichés opposant anges et démons dans un univers Japonais moe.

the awakened fate ultimatum pochette

The Awakened Fate Ultimatum

  • Développeurs Nippon Ichi Software
  • Type Hybride visual novel/rogue like dungeon crawler
  • Support PS3
  • Sortie 20 Mars 2015

Dans le même genre :

  • The Guided Fate Paradox
  • Sorcery Saga Curse of the Great Curry God
Note Cuisson à feux doux
Note Pas de pxlection

Y’a bon!

[unordered_list style= »green-dot »]

  • Le Character design soigné signé Noizi Ito
  • Le système de transformation

[/unordered_list]

Beuargh!

[unordered_list style= »red-x »]

  • Le héros insupportable
  • Le scénario cliché digne d’un mauvais light novel
  • Le système de choix manquant d’alternatives
  • Peu d’influence des choix sur la fin de l’histoire
  • Demande trop de grinding
  • Difficulté rapidement contournable

[/unordered_list]

Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Avatar

Amateur de japonaiseries en tous genres, rédacteur et correcteur sur pxlbbq.com
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre