Tester un ordinateur portable qui est à la fois un notebook et fait pour du gaming est compliqué. Car on ne sait pas vraiment qui est le public cible. Le Razer Blade Stealth 13 2020 est-il un produit pour des gamers ? Vu la marque, peut-être… Pour des professionnels ? Vu sa forme et son poids, peut-être ? Mais là vient le prix… Pour près de 2000€, à qui est destinée cette machine ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

J’ai pu tester cette machine pendant approximativement deux semaines, ce qui m’a permis d’aller un peu plus en détail sur la puissance de la machine, les graphismes, chaleur, etc… Mais cela ne me permet pas d’aller plus loin sur la rigidité et sa valeur sur le long terme. Cela dit, on aura quand même droit à une bonne image générale de ce que le Razer Blade Stealth 13 a dans le ventre.

Design d’abord, on remarque que la machine est extrêmement bien construite. C’est solide, beau, pas trop lourd, on aime. Quand on le prend en main, on sent que la machine a de la puissance. La finition noir matte rend la bête encore plus féroce avec un logo joli et discret. Razer a rendu une machine classe et qui nous donne envie de l’utiliser. La petite touche de la marque se sent, en plus du logo, dans les ports USB qui sont tous verts. À part cela, rien ne nous dit que cet Razer Blade Stealth est capable de faire du gaming, c’est juste un ultrabook simple. Du moins, à première vue…

Le trackpad est absolument incroyable. Ce qui n’a rien d’étonnant vu que Razer utilise les drivers Windows Precision. Le clavier est également très bon. Rien d’extraordinaire par rapport à d’autres laptop de la même gamme. Mais il faut dire que l’on s’habitue à taper rapidement dessus en quelques minutes, et ce sans faire trop de bruit (n’est-ce pas, Apple ?).

Toutes les touches du clavier Razer sont rétro-éclairées et RGB. Ce qui nous amène à parler du logiciel compagnon de la marque qui nous permet de customiser les couleurs de ses appareils Razer : Synapse.

Razer Synapse est une appli qui permet de regrouper toutes les fonctionnalités de Razer en un seul endroit. Que ce soit pour un casque, un clavier, ou l’ordinateur lui-même. On peut créer autant de profils que l’on veut et tout est stocké directement dans le cloud. Possibilité aussi de lier des profils à des jeux Les appareils ayant le Razer Hybrid Storage peuvent aussi stocker leurs profils directement sur cette plateforme.

Écran et expérience gaming

Durant mon test, j’ai constaté pas mal d’erreurs d’affichage, comme si les drivers du moniteur étaient mal installés. En plus de ce problème, je constate aussi un temps de réponse assez élevé pour une machine portable. Ce n’est pas vraiment la pire des choses, mais quand on joue à des jeux qui demandent un temps de réaction extrêmement faible, ça a son importance.

Malgré ces problèmes, un écran en 1080p 120Hz est absolument magnifique, surtout sur une machine de cette taille. C’est un détail sur lequel on ne s’attend pas vraiment à voir plus de 60fps et là… Surprise ! 2x plus d’images par seconde. On est en tout cas très content de voir ça sur un ultraportable de 13 pouces. 10 points pour Gryffondor.

Au niveau du processeur, la machine embarque un Intel Core i7-1065G7. Et concernant la partie graphique, on a droit à une NVIDIA GeForce GTX 1650 Ti au format Max-Q étant donné qu’on est sur une machine portable. La version de l’an dernier n’avait qu’une MX150, qui est un très mauvais GPU. Comparé à un Dell XPS 13, c’est bien mieux que rien !

Si vous souhaitez jouer sur cette machine, il ne faudra pas s’attendre à du Ultra ou High. En Medium, on a une expérience de jeu assez bonne pour pouvoir bien s’amuser et aller jusqu’à une moyenne de 100FPS. Mais encore une fois, cette machine est loin d’être e-Sports au vu du temps de réponse de l’écran dont on a parlé plus haut.

Un monde fait d’USB-C

Concernant les ports, le Razer Blade Stealth 2020 est équipé du nécessaire. Des ports USB-A et USB-C de chaque côté. Les deux ports USB-C sont Thunderbolt et supportent la charge (PD), ce qui est super pratique car il n’y a plus besoin d’avoir un câble qui pendouille derrière l’écran. Il y a aussi un port casque audio (3,5mm) sur la tranche gauche.

La webcam supporte l’authentification Windows Hello afin de vous éviter de taper vos mots de passe mais sa qualité est “OK/20”. La qualité visuelle est plutôt moyenne, mais c’est passable dans de bonnes conditions lumineuses. Pour une machine à ce prix, on aurait préféré quelques fonctions supplémentaires comme du grand angle ou du 1080p.

Maman j’ai rétréci la batterie

La batterie sur le Razer Blade Stealth 2020 est aussi un point à améliorer. Avec 53,1Wh, ça ne vole pas très haut pour une machine gaming. Mais pour une machine de cette taille, il n’y a pas énormément d’autres choix.

En luminosité à 50%, connecté en Wi-Fi et en faisant quelques recherches internet, regarder des vidéos et Spotify allumé, la machine n’a tenu que 4 heures et 33 minutes. Mais si vous jouez à Among US avec Discord en appel vocal, la machine n’a tenu que 2 heures et 24 minutes. Honnêtement, je ne sais pas trop quoi penser de ces résultats. Serait-ce le GPU trop gourmand en ressources ? Ou l’écran ? Au final, c’est peut-être la faute de Windows 10 pas assez optimisé. Mais à ce niveau là, seul l’avenir nous le dira.

Razer Blade Stealth 13 (2020)

Nadiro

L’avis de Nadiro

En Bref

Le prix est un gros souci sur cette machine, ce qui va nous amener rapidement au sujet traité au tout début du test : Pour qui est le Razer Blade Stealth 13 ? Et bien… On ne sait pas. Peut-être un public de niche bien précis qui est à la fois un professionnel ayant besoin d’une machine pour sa productivité journalière et qui puisse faire du gaming “on the go” ? C’est honnêtement la solution qui me parait la plus probable. Car n’importe qui ayant besoin d’un ordinateur portable de 13 pouces pour du gaming sait qu’il y a bien mieux ailleurs.

3.5

Show Full Content
Previous Nos impressions et notre avis sur la Playstation 5
Next Une bêta fermée pour Blood Bowl 3 prévue pour début 2021

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Journey for Elysium dévoile une nouvelle vidéo des coulisses

14/07/2019
Close