Une fois n’est pas coutume, et parce qu’ils arrivent en bundle sur XBox, on va parler ici de l’arrivée de Persona 3 Portable et Persona 4 Golden sur les nouvelles plateformes. Si il s’agit ici d’une nouvelle des plus réjouissante à plus d’un niveau, elle arrive aussi avec quelques déceptions.


Persona 3 Portable / Persona 4 Golden


Supports : PS4, XBox One, Switch

Genre : JRPG

Date de sortie : 19 kanvier 2023

Editeur : Koei Tecmo

Développeur : Atlus

Multijoueurs : Non


Persona 3 Portable est enfin disponible en français sur toutes les plateformes, ainsi que l’intouchable Persona 4 Golden


  • Persona 3 enfin disponible sur plus de supports
  • La traduction française intégrale
  • Deux excellents RPG rejoignent Persona 5 pour un triptyque de qualité
  • Un épilogue inédit pour P3P
  • Les choix de difficultés réglables à tout moment et la sauvegarde rapide
  • Persona 3 Portable, décevant
  • Persona 3 n’a aucun contenu Bonus
  • La qualité des animations peu rehaussée

Persona 4 Golden

On va commence ici avec la partie la plus simple : la version pour consoles actuelles de Persona 4 Golden est la version ultime de Persona 4. Et pour une fois, la version PC est également supplantée, puisque que cette fois-ci, nous profitons du doublage japonais mais aussi d’une traduction intégrale en français ! Nul doute qu’un patch verra aussi le jour sur PC, mais en attendant, les 3 consoles sont clairement avantagées.

Retrouvez le test complet de Persona 4 Golden

A vous les rues pittoresques d’Inaba, les déjeuners chez Junes, les sorties scolaires et les mystères de la Midnight Channel. Vous n’avez absolument aucune raison de passer à côté de Persona 4 Golden cuvée 2023. Si j’ai parcouru à nouveau le titre l’espace de quelques heures sur PS4 avant de vous partager mon avis (après tout, je vous ai déjà sorti un test complet à l’occasion de sa sortie sur PC), je vous conseillerai sans doute davantage la version Switch, afin d’en profiter en mode nomade, au jour le jour.

La construction du titre et ses choix de difficulté en font une expérience à vivre dans son lit le soir, dans les transports ou durant ses poses de midi, que cela soit pour les activités extra-solaires, la gestion des liens sociaux et les visites nocturnes des donjons, découpés en paliers.

Je vous souhaite vraiment de découvrir et vivre Persona 4 Golden de cette façon pour en profiter pleinement. Pour moi, il est supérieur en terme d’attachement à Persona 5, mais c’est très personnel, puisque Persona 4 Golden m’a accompagné sur PSVita pendant plusieurs semaines et quotidiennement.

Je ne vais donc pas m’étaler sur cette ressortie, pour me pencher plus avant sur Persona 3 Portable.

Persona 3 Portable

Première ressortie moderne pour Persona 3, et sans doute l’épisode que tout le monde attendait le plus. La première nouvelle est qu’il bénéficie aussi d’une traduction intégrale en français, ce qui est un atout majeur dans cette ressortie. Néanmoins, il faut nuancer un peu cette bonne nouvelle.

Persona 3 est l’épisode qui a le plus de version depuis sa sortie initiale en 2008 en Europe. A l’image de P4G et P5R Une version améliorée nommée Persona 3 FES a vu le jour quelques mois plus tard, apportant son lot de nouveautés et surtout une partie supplémentaire nommée « The Answer« , tout aussi difficile, avec l’impossibilité de contrôler totalement ses alliés au-delà d’ordres indirects. Mais le jeu a également connu une troisième sortie en 2011 sur PSP, avec d’autres nouveautés intéressantes, mais aussi quelques manques. Et c’est justement cette version qui nous est proposée avec un lissage HD, agrémentée d’un épilogue inédit.

On a plus que jamais l’impression d’évoluer dans un pur Visual Novel

Persona 3 Portable version 2023 est une version que je qualifierai de discutable, sans pour autant être mauvaise. Le terme le plus adéquat serait « décevante« . Atlus a raté le coche de proposer une véritable version Ultime qui conjuguerai tous les contenus de FES et de Portable, ainsi que les améliorations de gameplay – comme le contrôle de l’équipe- tout en donnant accès aux différentes versions et contenus en terme de cinématiques de toutes les versions dans une bibliothèque, à l’image de Persona 4 Golden.

Une rumeur court selon laquelle le code de FES est un tel capharnaüm que repartir de l’épisode Portable était le choix le plus logique et sans doute le moins onéreux (en attendant une véritable refonte ?). En attendant, outre l’introduction originale, la présentation de Persona 3 Portable aura de quoi surprendre, surtout si vous avez déjà profité de P4G et P5R.

Pensé pour la PSP, P3P a non seulement supprimé plusieurs cinématiques pour les remplacer par des plans fixes dont la résolution aurait été augmentée un peu à l’arrache. L’intégralité de l’aventure en dehors des donjons se joue à présent à la manière d’un Visual Novel et d’un Point’n Click pour les dialogues et l’exploration. Au niveau des points positifs, on gagne tout de même un meilleur contrôle de son équipe pendant les combats et surtout le protagoniste féminin qui offre une vraie rejouabilité.

En effet, « Elle » n’est pas juste un choix esthétique pour les joueuses, mais le protagoniste féminin possède ses variations dans le cheminement scénaristique inaccessibles au protagoniste masculin, et surtout bien plus de possibilités avec ses propres Social Links. Le jeu vous conseille d’ailleurs de parcourir le jeu une première fois avec le protagoniste masculin avant de rejouer avec le protagoniste féminin, l’histoire principale étant d’ailleurs intimement liée au premier personnage.

D’un point de vue chronologique, Persona 3 Portable fait effectivement un retour en arrière et se positionne donc bien avant les améliorations de P4G et P5R. C’est un peu décevant pour les nouveaux joueurs, d’autant que narrativement parlant, le jeu est moins bien rythmé et prenant que ses suites. Tenu par un calendrier assez stricte qui dicte l’apparition des boss (à vous d’atteindre l’étage du boss dans le Tartarus avant la date de son arrivée), vous passerez bien plus de temps à gérer votre vie scolaire et vos relations que parcourir la sinistre Dark Hour.

Les Socials Links sont également moins bien gérés puisqu’ils n’influent que sur les statistiques de combats, d’expérience et de fusion sans réellement apporter une autre facette. Persona 3 étant antérieur à ses suites (c’est évident, mais il faut bien intégrer ce fait pour éviter la déception) et n’ayant pas réellement été retravaillé en terme de gameplay en dehors du contrôle des alliés et du niveau de difficulté (que je vous conseille de baisser un peu, sous peine de trop subir le jeu et le Tartarus assez redondant), il est légitime qu’il soit moins optimisé.

Il n’est plus possible de se déplacer directement dans les environnements

Cela dit, comme je le disais plus haut, Atlus avait ici une occasion de nous offrir une version Ultime de P3, avec le contenu de FES couplé à celui de P3P, avec les améliorations de gameplay, une galerie vidéo et audio pour apprécier les différentes OST et scène animées retravaillées, le retour de l’exploration en 3D bien plus agréable et une meilleure gestion du temps au niveau de l’exploration du Tartarus (qui est le seul donjon accessible). C’est une excellente chose qu’il soit disponible sur toutes les plateformes, mais on ne peut pas s’empêcher d’être déçu en pensant à ce que cette version aurait pu être. Surtout après la sortie de Persona 3 Dancing in Moonlight et l’intégration du S.E.E.S dans le Crossover Persona 4 Arena Ultimax qui remettaient l’épisode en avant.

Persona 3 Portable

Titiks

L’avis de Titiks sur PS4

En Bref

Le constat est contrasté avec cette sortie officielle de Persona 3 Portable. Si on salue la traduction française, il s’agit ni plus ni moins d’une version quelque peu inférieure à la version FES en terme de contenu et de réalisation. Cela dit, elle nous permet aussi de profiter d’une aventure plus accessible et moins retorse que l’originale, qui aurait sans doute rebuté une bonne partie des joueurs. Atlus a donc choisi un simple portage au détriment d’une version ultime. Une concession que chacun jaugera à l’aune de ses propres intérêts.

3

Persona 4 Golden

Titiks

L’avis de Titiks sur PS4

En Bref

RAS pour cette nouvelle sortie depuis sa version PC, si ce n’est une traduction en français officielle ! Cette version de Persona 4 Golden est donc celle que nous pouvons considérer comme Ultime, malgré le portable un peu sage de la version PC. Il n’existe à ce jour plus aucune excuse pour plonger dans les rues d’Inaba et se perdre dans la Midnight Channel.

5
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Test : Digimon Survive – Un Digimon surprenant
Next Test : Chained Echoes – JRPG surprise de 2022 ?

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Un million d’exemplaire vendu pour NieR Automata

05/04/2017
Close