On va poser les choses tout de suite : Chained Echoes est l’un des meilleurs JRPG de l’année, avec un très bon système de combat, des personnages attachants et une solide histoire.


Chained Echoes


Supports : PC, PS4, XBox One, Switch

Genre : JRPG

Date de sortie : 08 décembre 2022

Editeur : Deck13

Développeur : Matthias Linda

Multijoueurs : Non


Tout transpire la saine passion du genre dans Chained Echoes


  • C’est très beau
  • Un bel hommage au genre, sans pour autant le copier bêtement
  • De superbes musiques
  • Le système de combat bien pensé
  • Quelques pics de difficulté un peu surprenant
  • L’histoire générale simple
  • Le système de combat est complet, complexe, mais on n’a pas besoin ‘autant 🙂

Retour aux sources

Chained Echoes est un faux JRPG indépendant créé par l’allemand Matthias Linda, est une agréable surprise, d’autant qu’elle a été inattendue. On pourrait y voir l’un de ces nombreux JRPG produits à la pelle qui singe l’ère 16Bits pour attirer des joueurs, mais fort heureusement c’est un vrai gros projet.

Dès les premiers instants Chained Echoes renvoie à une époque nostalgique de manettes câblées et de grosses cartouches enchâssées dans la console. Cependant, il dépasse rapidement les attentes en trouvant le juste équilibre entre l’hommage appuyé de certains des meilleurs JRPG et sa propre originalité. On retrouve bien sûr de nombreux thèmes et archétypes de personnages revus et connus, mais Chained Echoes s’en sert non seulement avec sagesse, mais jamais en tant que cliché ou repompe paresseuse.

Il nous fait même le coup de commencer par le réveil du héros (ou pas ?)

Le jeu dispose aussi d’un système de combat au tour par tour qui a de quoi séduire : Les compétences des personnages à prendre en compte, les TP à surveiller et les jauges de surchauffe font qu’une bonne dose de stratégie est nécessaire et que les combats restent intéressants. L’ordre de bataille étant affiché en haut de l’écran, les joueurs doivent envisager de risquer la surchauffe pour tuer les ennemis rapidement ou de la réduire pour rester en surchauffe et éviter de s’épuiser.

Il n’y a pas non plus de système de leveling conventionnel, ce qui signifie qu’il faut compter sur l’obtention de SP et l’amélioration des compétences pour améliorer les personnages entre les batailles. Vraiment, ce système de surchauffe évite les cas trop souvent utilisé d’utilisation massive des compétences. Il faut rester mesuré pour ne pas avoir de problème.

Comme mentionné plus haut, le casting de personnages est construit autour d’archétypes archi-convenus mais ils sont suffisamment bien écrits pour qu’on s’y attache au-delà de leurs rôles. Le scénario offre beaucoup de rebondissements et de retournements de situation, ce qui entraine beaucoup d’évolution de personnages. L’histoire est parfois sombre, symptomatique de notre époque et donne parfois à réfléchir, mais l’humour est aussi présent pendant la quarantaine d’heures que dure le jeu pour que l’ambiance ne soit pas trop lourde. La musique est un autre point fort, et complète parfaitement l’histoire des pays en guerre et le cadre de fantaisie du jeu, mêlant magie et méchas, comme si Final Fantasy VI avait rencontré War of the Lions

Les fans des JRPG 16Bits adoreront certainement Chained Echoes, d’autant qu’il ne traîne pas les mécaniques typiques des jeux de l’époque, facilitant par exemple la sauvegarde à tout moment. C’est typiquement un jeu fait « à la manière de » et non « copiant » le style des JRPG rétros, ce qui le rend aussi passionnant qu’agréable à parcourir.

Chained Echoes

Titiks

L’avis de Titiks sur PS5

En Bref

Voilà un JRPG hommage réussi que l’on attendait pas. Tout transpire la saine passion du genre dans Chained Echoes, sans pour autant perdre de vue que les jeux de l’époque pouvaient être meilleurs, et c’est en ce sens que le titre semble avoir été créé.

5
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Test : Persona 3 Portable / Persona 4 Golden – Enfin une traduction !
Next Test : Snakebyte Dual Charge & Headset PS5

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Diablo III sur Switch, c’est pour le 2 novembre prochain

13/09/2018
Close