Persona 3: Dancing in Moonlight wallpaper

Test : Persona Dancing Endless Night Collection – shake ton booty sur PS4

Danse sans les shadows

Après avoir pu mettre mes petites mimines sur Persona 3 Dancing in Moonlight et Persona 5 Dancing in Starlight lors de la Gamescom, je dois dire que j’attendais avec une certaine impatience de pouvoir tester la compilation Persona Dancing Endless Night Collection afin de voir si mes premières impressions positives allaient se confirmer ou non. Vous saurez en fin de ce test si Persona Dancing Endless Night Collection aura donné ou se sera fait doucher, mec !  

Persona 5: Dancing in Starlight wallpaper

Dance dance collection

Persona Dancing Endless Night Collection est une version “collector” regroupant sur PS4 tous les spin-off rythmiques de la licence Persona parus à ce jour : Persona 4 Dancing All Night (remake de la version Vita sortie en 2015 que j’avais testée pour vous à l’époque) ainsi que les 2 nouveaux venus Persona 3 Dancing in Moonlight et Persona 5 Dancing in Starlight.

Persona 3: Dancing in Moonlight Elle-P

Elizabeth, renommée Elle-P, sera votre productrice dans Persona 3 Dancing in Moonlight

Commençons tout d’abord par un petit problème mathématique. Sachant que les 2 nouveaux opus se vendent chacun en édition Day One au prix de 59,99€ et que la version Vita de Persona 4 Dancing All Night se vend encore 29,99€,  l’édition Persona Dancing Endless Night Collection, vendue 99,99€ fera avant tout économiser quelques précieuses pépètes aux joueurs voulant s’essayer aux 3 jeux. À côte de ça, vous profiterez d’un joli artbook, de la version PS4 indisponible autrement de Persona 4 Dancing, ainsi que de 2 chansons en DLC vous permettant de jouer avec Shinjiro (P3) et Goro (P5).

Persona 3 et Persona 5 sur un bateau

Toutefois, avant de passer à la caisse, il y a encore quelques points importants à savoir sur cette collection :

  • La version PS4 de Persona 4 Dancing n’apporte qu’un léger lifting graphique au titre déjà sorti sur Vita en 2015.
  • Les gameplay et scénario de Persona 3 Dancing et Persona 5 Dancing sont totalement identiques. Seuls le casting, les musiques et le scénario varient entre ces 2 jeux.
  • Les scénarios sont essentiellement des saynètes un peu fan-service qui feront mouche à mon sens uniquement si vous avez déjà joué aux jeux originaux.

Donc, si vous ayez déjà Persona 4 Dancing sur Vita et si un des deux nouveaux jeux ne vous fait ni chaud ni froid car vous n’avez jamais joué au jeu original correspondant, l’option édition day one est celle que je recommanderais. Dans le cas ou vous avez envie de vous essayer aux 3 jeux, l’option Persona Dancing Endless Night Collection sera la plus économique et recommandée.

persona dacning endless night collection

Le contenu de l’édition Persona Dancing Endless Night Collection

Pour vous donner mon ressenti après avoir joué aux 3 jeux, je trouve que Persona 4 Dancing a mis la barre beaucoup plus haut que les 2 nouveaux opus en terme de contenu. Si je devais faire un choix entre Persona 3 Dancing et Persona 5 Dancing, je pense que je jetterais mon dévolu sans hésiter sur Persona 3 Dancing in the Moonlight car il a le mérite de nous faire redécouvrir les personnages du jeu Persona 3 (sorti en 2006 sur PS2) dans le style graphique hyper réussi de Persona 5. Persona 3 étant mon opus préféré de la série (il avait fait chavirer mon kokoro quand j’étais jeune) ajouté au fait que les remix sont pour la plupart plus harmonieux que ceux de Persona 5 Dancing in the Starlight font de lui mon préféré parmi les 2 sans hésitation. De plus, petit point accessoire valable pour les deux opus, la personnalisation de vos héros via une multitude de costumes à débloquer est très chouette et ne force pas à passer à la caisse ou à farmer intensivement.

Persona 3: Dancing in Moonlight équipe

Le nouveau design de l’équipe est très réussi

Pour être à la hauteur

Comme expliqué un peu plus haut, le gameplay rythmique de Persona 3 Dancing et Persona 5 Dancing est quasiment identique au gameplay de Persona 4 Dancing All Night. Je vous encourage à aller lire notre test réalisé en 2015 pour assouvir votre soif de connaissance.

Mais qu’est ce qui change me demanderez-vous ? Il y a quand même quelques changements tels qu’un mode histoire très différent, un nouveau mode de jeu/mini-jeu et un ajout mineur au mode de jeu rythmique.

Ce seul ajout mineur au jeu de rythme rencontré, hormis le fait que les chansons sont en général beaucoup plus longues que celles de Persona 4 Dancing All night, est un nouveau style de note (symbolisé par 2 lettres D) vous demandant de presser 2 fois rapidement sur la même touche. Ajout plutôt dispensable si ce n’est que peut-être plus lisible que deux notes normales successives. À part ça, on retrouve le même jeu de rythme circulaire avec 6 zones statiques représentant chacune un bouton de votre pad. Des notes “volantes” viendront percuter ces zones statiques au rythme de la musique. A vous d’appuyer en rythme lorsque les notes rencontrent les zones statiques pour marquer des points et finir la chanson.  Trop de “miss” et ce sera la game over. Si vous jouez bien en rythme, vous remplirez une jauge de succès et aurez droit aux éloges en fin de chanson. Notez que les chorégraphies sont toujours hyper soignées mais que comme dans Persona 4, la mise en scène des “clips” n’est toujours pas très riche. On a droit à de chouettes chorégraphies, mais sur un arrière-plan pas très folichon.

Attention au strabisme

Le changement principal entre Persona 4 Dancing et les deux nouveaux opus est la refonte du mode histoire. Nous n’avons plus droit à un scénario digne des jeux originaux mais une succession de petites saynètes à débloquer via vos “succès” sur le dancefloor. Chacun de vos coéquipiers vous permet de débloquer 8 événements. Voir ceux de votre hôte (Elizabeth pour Persona 3 , Justine et Caroline pour Persona 5) vous dévoile la trame de scénario principale et vous amènera au générique de fin. Cette trame principale est très légère et l’assume totalement avec brio grâce aux personnalités tyranniques/comiques de vos hôtes Notez qu’il n’y aucune différence sur cette trame principale entre les 2 opus. Les amateurs de lore ne rateront donc pas grand chose s’ils ne jouent qu’au 3 ou au 5.

Persona 3: Dancing in Moonlight social links

Le système de “social link” vous demande de réussir certaines épreuves en mode Dancing pour monter de rang

Les autres événements de vos coéquipiers ressemblent un peu à ceux que vous pouviez débloquer via la progression de vos “Social Links” dans les jeux originaux et ont principalement rapport avec leur confiance en eux vis à vis de leur danse. Ils enfoncent également encore un peu plus le clou sur les détails de leur personnalité. Tout ceci est pour une fois très bon enfant et humoristique. J’ai plusieurs fois souri au fil des dialogues et ai été assez heureux de retrouver les “waifu Persona 3” de mon enfance.

Persona 3: Dancing in Moonlight koromaru

Koromaru est absent de cet épisode et les scènes entre Ken et Elizabeth à ce sujet sont plutôt marrantes

Room raiders

Le seul mode de jeu novateur de Persona 3 Dancing in the Moonlight et Persona 5 Dancing in the Starlight est un mode qui aurait très bien pu s’appeler “Room Raiders” (en référence à l’émission du même nom sur MTV).

A partir du “Social Link 6” de vos coéquipiers, vous serez invité dans leur chambre pour de nouveaux événements. Après chacun de ceux-ci (aux rangs 6, 7 et 8) vous êtes invités à fouiller les lieux pour trouver des cartes laissées par vos hôtes en vue à la première personne. Sachez que ce mode de jeu est d’ailleurs jouable en VR. Trouver ces cartes vous permettra de débloquer certains costumes et accessoires utilisables lors de vos performances sur le dancefloor.

Le souci du détail dans les chambres de nos camarades ! Un poster de David Bowie chez Yukari

Ce mode de jeu est plutôt sympathique mais ne propose pas grand chose de diversifié. On sentirait presque que les développeurs avaient envie de nous faire fouiller dans le tiroir à sous-vêtements de nos camarades mais n’ont pas osé aller jusque là.

Conclusion

Persona Dancing Endless Night Collection a le mérite de rassembler sur Playstation 4 les 3 jeux de rythme issus de la licence Persona : Persona 3 Dancing in Moonlight, Persona 5 Dancing in Starlight et Persona 4  Dancing All Night.

Les nouveaux opus Persona 3 Dancing in Moonlight et Persona 5 Dancing in Starlight reprennent quasiment à l’identique les mécanismes de gameplay de Persona 4 Dancing All Night, sorti en 2015 sur PS Vita, et offrent chacun un contenu conséquent grâce à environ 25 chansons (hors DLC) ainsi qu’une flopée de costumes et saynètes légèrement fan-service à débloquer. Je conseillerai donc aux fans de la série ou aux amateurs de jeux de rythme avec un bon challenge à la clé de se jeter les yeux fermés sur cette collection.

Il est important de noter que la version PS4 de Persona 4 Dancing All Night n’apporte rien de spécial par rapport à la version PS Vita et qu’elle est uniquement disponible en dématérialisé via l’achat de la collection Endless Night (qui vaut quand même son petit pesant de cacahuètes). En fonction de vos affinités, vous préférerez peut-être jeter votre dévolu sur les éditions day one du 3 ou du 5, qui ne diffèrent que par le casting de personnages et les musiques.

Le seul regret que j’ai par rapport à ces 2 nouveaux opus est qu’ils placent la barre nettement moins haut que Persona 4 en terme de scénario et d’exploitation du concept de social link si cher à la licence. D’un point de vue tout à fait subjectif, j’ai nettement préféré Persona 3 Dancing in the Moonlight car il m’a permis de retrouver mes personnages préférés “remis à jour” dans le style graphique de Persona 5 et que les remix de l’OST de Persona 3 nous étant proposés ont d’avantage fait chavirer mon petit kokoro que ceux du 5 (Dieu sait pourtant que l’OST originale de Persona 5 est fantastique).

Temps de lecture : environ 4 minutes

persona 3 dancing jacquette

Persona Dancing Endless Night Collection

  • Développeurs Atlus
  • Type Jeu de rythme
  • Support PS4
  • Sortie 4 Décembre 2018
Persona Dancing Endless Night Collection à notre sauce
8/10
Persona Dancing Endless Night Collection à notre sauce
Y'a bon
  • Les 3 jeux Persona Dancing sur un seul support
  • Environ 25 remix par nouvel opus (parfois redondants)
  • Retrouver les personnages de Persona 3 dans le style graphique du 5
  • Les saynètes "fan-service" fonctionnent pour peu d'avoir joué aux titres originaux (mention spéciale pour Elizabeth)
  • Le scénario de Persona 4 Dancing est beaucoup plus intéressant que les 2 autres
  • Du challenge à la clé en mode difficile et endless night sur des chansons très longues
  • Les chorégraphies toujours aussi travaillées
Beuuuuwark
  • L'histoire de Persona 3 et Persona 5 bien moins développée que celle de Persona 4. La légéreté et l'humour fonctionnent tout de même très bien.
  • Ce style de jeu de rythme se prête mieux à un format portable et nous ne profitons pas des versions Vita en Europe
  • Difficile de faire des remix meilleurs que la bande originale de Persona 5
  • La scénographie n'a pas été plus travaillée dans les nouveaux opus
  • TECHNIQUE
    8/10
  • ESTHÉTIQUE
    8/10
  • ERGONOMIE
    7/10
  • AUDIO
    9/10
  • CONTENU
    8/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux

Amateur de japonaiseries en tous genres, rédacteur et correcteur sur pxlbbq.com
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre