Test Life is Strange 2 episode 1 Roads

Test: Life is Strange 2 – Épisode 1: Roads

Un départ qui frappe déjà où ça fait mal

Après avoir annoncé sa couleur dans la démo Captain Spirit, Life is Strange 2 nous revient sur consoles avec de nouvelles aventures qui promettent d’être aussi déroutantes que son premier volet. Dontnod revient sur le devant de la scène avec deux nouveaux visages, deux frères qui, en l’espace de quelques secondes, vont voir leur vie transformée à jamais. Attention aux larmes faciles.

L’étrange vie des Diaz

On s’attendait peut-être à revoir Chris, ce petit gars de 9 ans avec une imagination débordante que l’on avait découvert dans Captain Spirit. Or, c’est autour de Sean et Daniel Diaz que ce premier épisode va tourner (nous ne parlerons pas encore du volet tout entier parce que la preview de l’épisode 2 veut nous faire croire autre chose…) Quelques années séparent les deux garçons qui vivent avec leur père, Esteban ; pas de trace de maman, on peut sous-entendre bien des choses à son propos, mais rien de très explicite pour l’instant.

Sur quelques secondes, l’intrigue bascule d’une vie paisible à un véritable cauchemar pour les frères. Pas d’autre moyen que la fuite pour s’en sortir, avec un sac à dos et quelques dollars en poche…

Test Life is strange 2 episode 1 Roads 1

Daniel, le cadet, et Sean Diaz, sont les deux héros de cette intrigante aventure

Beaucoup m’ont posé la question pendant les livestreams du jeu ou par après sur les réseaux sociaux : non, Life is Strange 2 n’est pas la suite directe du premier. On se trouve dans le même univers pourtant, car on vous demandera quel a été votre choix au moment crucial de la première aventure, histoire de coller avec les faits. Mis à part ça, ce n’est pas ici que vous retrouverez des traces du mythique binôme Chloé x Max. C’est bel et bien une nouvelle histoire qui commence, et ça fait mal aux feels.

Rien ne peut nous résister tant qu’on reste ensemble

Life is Strange 2 soulève plusieurs thèmes dans une narration qui tient compte à plusieurs moments des faits actuels mondiaux, et surtout américains. On y trouvera la plupart du temps le racisme, étant donné que les Diaz sont d’origine mexicaine, avec cette fameuse référence au mur que Monsieur Tr*mp voulait construire afin d’éviter l’immigration. C’est bien connu : les origines de quelqu’un déclenchent souvent leur malheur, et ce sera parfois ce dont il sera question ici.

Au-delà de ça, le sujet de la fraternité prend une place énorme, évidemment. Comme dit plus haut, les deux frères n’ont eu d’autre solution que la cavale et se débrouillent avec ce qu’ils ont dans leurs poches, un peu à l’image d’un Into the Wild non-intentionnel.

Cette fuite les mènera à faire des rencontres, parfois bonnes ou mauvaises. A prendre des décisions bonnes ou mauvaises également, dont l’impact sera plus que visible sur le reste de l’aventure ! Ce bon vieux choix moral est de retour et plus en forme que jamais, après être apparu sous une forme plutôt ténue dans Before the Storm. A n’importe quel moment, vos actions peuvent vous retomber dessus ou vous aider, et influencer tant l’aventure que la relation amitié/fraternité entre Sean et Daniel.

Test Life is strange 2 episode 1 Roads 4On est donc aux commandes de Sean, l’aîné, et l’on doit également faire attention à Daniel. Pendant les phases d’exploration, le dialogue sera constant avec le cadet, mais on ne peut (pour l’instant ?) pas le contrôler. Ce qui ne veut pas dire qu’on ne peut pas interagir avec lui.

Comme à l’accoutumée, on peut effectuer des actions sur la grande majorité du décor, mais on trouvera maintenant des actions directement adressées à Daniel, afin de s’assurer qu’il ne manque de rien pendant le périple. Certains choix à faire le touchent également tout particulièrement en fonction de la situation, et parfois ce ne sont pas les plus simples à faire.
C’est là que la narration, très fluide et bien conduite, nous sort son meilleur tour : mettons-nous à la place de Sean et réfléchissons à ce qui peut être le mieux pour notre petit frère.

Road to success ?

Se bouclant en un peu plus de 3 heures, ce premier épisode de Life is Strange 2 rafle pour l’instant les meilleures cotes chez les critiques (et on ne fera pas exception !). Mais qu’est-ce qui fait que cette mise en bouche soit de bon augure?

D’un point de vue esthétique, on se trouve encore un cran au-dessus par rapport aux premiers changements survenus avec Before the Storm. Les personnages sont mieux finis, plus lisses, entre la 3D réaliste et cette patte cartoonesque propre à la franchise. Je déplore seulement un petit manque au niveau des expressions faciales : je n’ai cru voir qu’un seul froncement de sourcils dans les situations les plus critiques.

Et comme pour chaque jeu sorti, rien à dire sur le plan musical. On n’est plus sur un seul pour toute la BO, mais sur des morceaux bien choisis, comme des témoins de phases traversées qui ponctuent à merveille chaque moment de l’aventure (et on peut retrouver la première liste sur Spotify, pour ceux que ça intéresse).

Pour en revenir au gameplay, le fait que l’on découvre assez sensiblement et délicatement le contexte rend les choses plus intuitives et ludiques. Comme avant, le personnage principal dispose d’un menu dans lequel on peut en apprendre plus. Pour Sean, il s’agit entre autre de son téléphone portable où sont encore stockés quelques textos. Le contenu de son sac à dos peut également en dire long sur lui, et sert également à surveiller l’argent de poche des gamins. Il tient aussi un journal, comme un journal intime mais faisant également office de carnet à dessins/de voyage.

Test Life is strange 2 episode 1 Roads 3

Les premières pages du journal de Sean: quand tout allait encore bien.

Ce sera sous forme de doodle qu’il mettra ses pensées sur papier, pensées qu’il ne laisse pas transparaître toujours pour préserver Daniel. On pourra aussi de temps en temps, à la manière de Max qui photographiait des moments clés, s’asseoir et dessiner des scènes qui seront conservées dans ce même carnet. On retrouve alors l’idée de collection, à laquelle s’ajoutent des petites choses à trouver dans les paysages et lieux visités que l’on pourra accrocher au sac de Sean, histoire de garder des petits souvenirs.

Mais le plus marquant reste cette difficulté à anticiper : qu’est-ce qui pourrait leur arriver de pire, à ces gamins-là ? Sans rien ni personne pour les aider, avec un passif bien lourd causant leur départ, et surtout sans destination ou attache réelle. Il y a encore bien des choses qui restent sans explications et on passe 3 heures à se poser une multitude de questions, et ce n’est pas la fin tout à fait ouverte de ce premier épisode qui nous amènera toutes les réponses… Ni même le preview de l’épisode 2 !

CONCLUSION

C’est un retour fracassant pour Dontnod et son bébé Life is Strange 2, avec une toute nouvelle histoire qui n’est pas décidée à laisser la sensibilité de ses joueurs de côté. Bercé par un lien fraternel à la fois fragile et solide, ce premier épisode nous met déjà dans des positions délicates en nous jetant presque sans autre forme de procès dans une galère dont chaque minute est incertaine.

En plus de ça, beaucoup de questions restent en suspens et l’on s’attend à obtenir quelques réponses au fur et à mesure, notamment  en ce qui concerne les potentiels liens avec Captain Spirit.

Aucune date de sortie n’est encore annoncée pour l’épisode 2, mais si le schéma est le même que pour le premier opus, on devrait pouvoir y jouer dans les alentours du mois de décembre (c’est beau d’y croire) !

Temps de lecture : environ 5 minutes

Life is Strange 2 – Épisode 1: Roads

  • Développeurs Dontnod
  • Type Aventure, point-&-click
  • Support PS4, PC, Xbox One
  • Sortie 27 septembre 2018
Life is Strange 2 - Épisode 1: Roads à notre sauce...
9/10
Life is Strange 2 - Épisode 1: Roads à notre sauce...
Y'a bon
  • Sean et Diaz: un nouveau binôme plus qu'attachant
  • Une toute nouvelle histoire tout aussi étrange
  • Un lien minime avec LiS, mais ça fait plaisir
  • Des graphismes bien plus beaux et fluides
  • L'impact des choix moraux est déjà plus visible
  • Ce preview efficace de l'épisode 2 ♥
Beuuuuwark
  • Qu'en est-il de Chris/Captain Spirit?
  • Les expressions faciales manquent à l'appel
  • Technique
    9/10
  • Esthétique
    9/10
  • Ergonomie
    8/10
  • Audio
    9/10
  • Contenu
    9/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Queen Potato

Prof de français excentrique le jour, gameuse la nuit, Queen Potato soumet les jeux vidéo à sa botte pendant des live streams endiablés. Sauf les survival horror. Ceux-là sont encore des espèces qui lui donnent du fil à retordre.
    Autres articles jeux vidéo

    Dans le même genre