Life is Strange: Before the Storm - Épisode 1: Éveille-toi

Test: Life is Strange: Before the Storm – Épisode 1: Éveille-toi

Ou "La rébellion de Chloé Price : Origins"

Retour dans l’univers connu et tout à fait inchangé d’Arcadia Bay, une petite ville portuaire où l’on a vécu en 2015 les aventures de Max Caulfield et Chloé Price – deux copines que tout oppose mais dont l’amitié fusionnelle en avait ému plus d’un(e)s. Les studios à l’origine du projet, DontnoD, ont confié leur bébé à Deck Nine Games pour sortir non pas la suite, mais les préquelles de l’histoire où l’on se glisse dans les bottes de Chloé, 16 ans. Pari relevé?

Il est possible que cet article contienne des éléments pouvant spoiler ce premier épisode. La Queen Potato s’en excuse à l’avance et vous offre des frites pour se faire pardonner.

Dans les bottes de Chloé Price

Un train. Des rails. Une silhouette que l’on pense reconnaître malgré la tignasse brune et non plus bleue, comme nous l’avions connue dans le premier opus de Life is Strange. L’épisode démarre sur cette scène où Chloé Price, le personnage que l’on incarnera tout au long de cette saison, rejoint tranquillement une vieille scierie où se déroule le concert de Firewalk – un groupe punk rock qui a l’air de faire fureur. Ni les lieux, ni les personnes présentes n’ont l’air fréquentables : drogue, violence, tags, … Comment une jeune fille de 16 ans aux douces allures pourrait se faire une place dans cet environnement ?

On fait très vite la connaissance de ce caractère tempétueux qui nous avait tant attirés dans la première saison. Dans l’un des premiers dialogues, on découvre l’option « Défi Insolence » qui nous permet, en deux-trois répliques bien placées, de nous sortir des plus gros pétrins ou d’obtenir ce que l’on veut, tout cela au goût très épicé de la répartie Price. En outre, ce premier défi nous ouvre la porte de la scierie où le gros morceau de l’intrigue prendra son départ : on se trouve déjà face à des choix qui pourraient être lourds de conséquences, et on vit cette rencontre fortuite mais qui tombe à pic avec… Rachel Amber.

Life is Strange: Before the Storm - Épisode 1: Éveille-toi

Mais où est passée ta « bleudeur », Price?

Gameplay, bande son, scénario: le combo gagnant

La première saison de Life is Strange nous avait ramené à l’amour des point-&-click épisodiques en surfant sur la vague d’autres jeux Telltale déjà sortis auparavant. Grâce à une histoire d’amitié aussi prenante que touchante, un gameplay original et une bande son rock indé propulsée par Syd Matters qui adoucit encore le ton, nombreux ont été les fans ravis de la sortie d’une deuxième saison nous portant aux origines de nombreux mystères laissés sans réponse. Mais on pouvait aussi compter parmi eux bon nombre de sceptiques.

Que ceux-ci se rassurent : tous les éléments cités ci-dessus sont de nouveau présents et nous ramènent dans cette ambiance un peu mystique posée par les décors enchanteurs d’Arcadia Bay au soleil couchant. Les graphismes ont également connu une légère refonte, donnant un aspect plus réaliste et plus lisse – tout en restant légèrement « cartoonesque » – aux personnages. Le tout accompagné d’une bande son de 13 pistes signées Daughter, un groupe londonien aux sonorités indie folk.

test-life-is-strange-before-the-storm-Chloé-Price-InsolenceLes différences notables qui font de cette deuxième saison une originalité se comptent sur le doigt d’une main, mais savent cependant faire valoir leur poids : la première étant la trame majeure de l’histoire, à savoir la relation entre Chloé Price et Rachel Amber, ce personnage que l’on peut enfin démystifier ; en effet, elle n’était connue dans le premier jeu que via les recherches entamées par les deux protagonistes, mais c’est seulement dans Before the Storm qu’on a le loisir de la côtoyer et de la comprendre.

Qui plus est, il n’est plus non plus question de pouvoirs surnaturels, de rewind et autres affectations temporelles comme Max en était capable : il s’agit surtout d’une lutte réelle, toutes griffes dehors, pour survivre dans un quotidien « qui craint » – non seulement grâce aux fameux Défis Insolence évoqués plus haut, mais aussi grâce au contexte en lui-même. On suit l’évolution de notre jeune rebelle dans la détresse que lui procure la perte de son père et le chamboulement de son équilibre familial. Entre solitude, déceptions, problèmes d’adultes et j’en passe, c’est une saison qui nous promet encore de nombreuses crises de larmes !

Enfin, on remarquera (si l’on est attentifs ou bien renseignés) un léger changement de timbre vocal pour Chloé étant donné qu’un changement de doublure a dû s’imposer. Cela dit, le voice acting est tellement bien effectué que le détail est vite oublié.

Cher Journal…

life-is-strange-before-the-storm-Chloé-price-JournalBefore the Storm propose lui aussi un système de journal comme celui qui était tenu par Max dans la première saison. Celui-ci ne consiste cependant pas en un journal adressé à un « je/Chloé », mais il est rédigé sous forme de lettres adressées avec une amertume bien sentie à… Max, partie pour Seattle et laissant sa meilleure amie à l’abandon. Chaque moment clé vécu par Chloé sera consigné dans ces pages, de manière plus ou moins longue, ce qui permettra au joueur de suivre les états qu’elle traverse selon les décisions prises.

On retrouve aussi des photos des personnages que l’on rencontre au fil du jeu (accompagnées d’une description tout aussi cynique), un inventaire des objets trouvés dans les décors regorgeant d’interactions, et enfin des tags que l’on peut dessiner dans ces mêmes décors à certains moments.

On peut dire que le journal sert de suivi, en regard des épisodes qui sortiront plus tard, mais aussi de plan de recherches pour les joueurs désireux de tout découvrir à 100%.

Comme on dit, parfois les preuves font mieux que le texte (ou c’est presque ça, ou je viens de l’inventer) : découvrez en images le gameplay du premier épisode, commenté par mes soins !

Conclusion

À l’annonce d’une préquelle à Life is Strange, certains ont sauté au plafond, d’autres ont sauté de joie. Mais quoi que l’on en dise, ce premier épisode « Éveille-toi« , au bout de 2h30 ou plus, semble tenir ses promesses de bon descendant. L’amitié naissante entre Chloé et Rachel fascine, tout comme leur univers, tout comme les mystères et les déboires qui les entourent. La narration et les doublages sur lesquels le jeu repose entièrement remplissent leur rôle avec brio et complètent l’étrange atmosphère qui plane sur Arcadia Bay. Et pour ceux qui cherchaient de l’émotion dans cette nouvelle saison, l’épisode nous arracherait presque déjà une larmichette ! L’épisode 2 confirmera peut-être toutes ces premières impressions, qui sait !

Temps de lecture : environ 5 minutes

Life is Strange: Before the Storm - Épisode 1: Éveille-toi

Life is Strange: Before the storm
Épisode 1: Éveille-toi

  • Développeurs Deck Nine Games
  • Type Aventure, Point-&-click
  • Support PS4, PC, Xbox One
  • Sortie 31 Août 2017
Life is Strange: Before the Storm - Épisode 1 à notre sauce...
9/10
Life is Strange: Before the Storm - Épisode 1 à notre sauce...
Y'a bon
  • L'amitié fusionnelle entre Chloé et Rachel
  • Une Arcadia Bay inchangée
  • Une bande-son qui reste en tête
  • Un premier épisode qui ne présage que de bonnes choses
Beuuuuwark
  • Le temps d'attente de l'épisode 2
  • Des interactions ou des choix insoupçonnés/cachés
  • Technique
    8/10
  • Esthétique
    9/10
  • Ergonomie
    8/10
  • Audio
    10/10
  • Contenu
    9/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre