J’avoue ne pas connaître la version originale du titre “Les Tuniques bleues : Nord & Sud”, mais j’aime bien la manière qu’a Microids de remettre au-devant la bande dessinée franco-belge dans le jeu vidéo. Alors pourquoi pas avec ces bons vieux Blutch et Chersterfield dans Les Tuniques bleues : Nord & Sud


Les Tuniques bleues : Nord & Sud


Supports : PS4, Xbox One, Switch, PC

Genre : Stratégie

Date de sortie : 05 novembre 2020

Editeur : Microids

Développeur : Appeal Studios

Multijoueurs : Oui


Les Tuniques bleues : Nord & Sud est une bonne adaptation stratégique de la BD qui saura plaire aux fans


  • La fidélité à la BD
  • Des phases de stratégie simples mains intéressantes
  • La possibilité de calibrer sa partie
  • Joli
  • Jouable à deux en local
  • Les phases FPS pas folles
  • Les temps de chargement
  • La guerre des clones…

Chaaaaargeeeeeez !

Développé par Appeal Studios et édité par Microids, Les Tuniques bleues : Nord & Sud est un remake d’un jeu d’Infogrames de 1989 qui invite le joueur dans l’univers de la bande-dessinée de (ce pauvre) Lambil et du prolifique Cauvin. Le jeu alterne entre différents modes allant du FPS léger au jeu de stratégie au tour par tour. En toute honnêteté, si le rendu est très correct et le jeu amusant à parcourir, certaines parties centrées sur l’action sont un peu molles.

Une expérience heureusement un peu à la carte

Néanmoins, ça serait cracher dans la soupe, puisque le cœur du jeu se centre sur le mode stratégique qui nous fait affronter le camp adverse (au choix, Nord ou Sud). Certaines subtilités s’invitent également à la fête, puisqu’il faudra compter avec la présence de Mexicains ou d’indiens bien décidés à nous mettre des bâtons dans les roues (à moins de signer un traité de paix) ou des orages bloquant notre progression. Il faudra rapidement conquérir les forts pour mettre la main sur des fonds permettant d’engager plus de troupe à lancer à l’assaut de l’ennemi, ou pour remplacer un bataillon trop atteint par un affrontement récent. Chaque fort relié à par des rails permettent de mettre la main sur une quantité d’argent à chaque tour, et c’est une véritable course à qui va posséder – ou intercepter – le plus de ressources pour conquérir la carte.

La première bataille de la campagne est un exemple de clarté, expliquant chaque facette du gameplay et nous confrontant à chaque situation, tandis que visuellement le jeu est très coloré et fidèle à la bande-dessinée. Facilement jouable en portable sur Switch, le jeu reprend l’histoire de la Guerre de Sécession qui eût lieu entre 1861 et 1865. Cette version Switch est très agréable à prendre en main au niveau de la stratégie, mais se révèle un peu décevante quand on sort de la pure gestion de la carte.

Ponctuellement, vous devrez affronter l’ennemi en déplaçant des troupes en temps réels vers son camps tout en évitant de perdre vos hommes. Infanterie, cavalerie et canon devront alors s’affronter et s’éviter pour remporter la bataille, mais c’est dans les faits un peu flou. L’attaque de fort n’est pas non plus des plus engageante, même si le passage à la première personne donne une nouvelle dimension aux combats (mais attendez-vous à affronter une armée de clones de Cancrelat) et que l’attaque des trains se révèle assez dynamique.

Concrètement il est surtout intéressant de s’atteler au parties purement stratégiques, d’engager et fusionner ses troupes aux bons moment, de conquérir les points intéressants, comme les phares (pour des troupes gratuites) et les forts afin d’engranger le plus de ressources possibles, tout en évitant les attaques de l’ennemi et des factions neutres qui peuvent venir anéantir un bataillon entier.

Les Tuniques bleues : Nord & Sud

Titiks

L’avis de Titiks sur Switch

En bref

Les Tuniques bleues : Nord & Sud n’est certes pas un jeu de stratégie très complexe, mais permet aux fans de la BD et aux nouveaux venus dans le genre de s’amuser avec des phases de gameplay variées. On passera de longues heures à maudire les indiens ou un orage mal venu qui nous a empêché de défendre fort, mais les parties sont suffisamment rapides pour qu’on y revienne avec plaisir le temps d’une ou deux parties.

3.5
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous L’Art du Pixel : SNES chez Third Editions – Fiche de lecture
Next Un trailer et une date de sortie Switch pour The Hong Kong Massacre

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Dragon Quest XI sortira le 29 juillet au Japon

11/04/2017
Close