Plus de trois ans après la sortie de la Nintendo Switch, la pop star virtuelle préférée d’Internet débarque enfin sur la console la plus vendue de ces derniers mois avec Hatsune Miku : Project Diva Mega Mix.

Le titre met en avant 101 chansons de l’énorme catalogue de sons que connaît Miku en plus d’une nouvelle manière de jouer en utilisant le mouvement des Joy-Con : Mix Mode.
Nous avons d’ailleurs déjà testé ce mode lors d’une preview organisée par SEGA à Paris pendant le concert MIKU EXPO 2020 Europe. Vous pouvez retrouver sur le site notre avis sur la démo et le concert.

Mais le jeu vaut-il le coup? Fait-il le poids face aux versions sur PlayStation? C’est ce que nous allons voir dans ce test.


Hatsune Miku Project Diva MEGA MIX


Support : Nintendo Switch

Genre : Jeu de rythme, Musique, Arcade

Date de sortie : 15/05/2020

Editeur : SEGA

Développeur : SEGA

Multijoueurs : /


Jouer à Hatsune Miku en mode portable ? On dit oui !


  • La personnalisation
  • Accessible à tous les types de joueurs
  • Gameplay robuste et boutons customisables
  • Temps de chargement longs
  • Peu de chansons pour un « Mega Mix »
  • Seulement 10 nouvelles chansons


Miku brave le COVID-19 et débarque en Europe

Pour ceux ne connaissant pas trop ce genre de jeu, le gameplay est typique des jeux de rythme japonais. Tout se base sur la correspondance du rythme en fonction des touches utilisées. Des icônes apparaissent vous indiquant où appuyer, en plus d’un compteur qui vous signale à quel moment le faire; le tout dans le bon ordre et en rythme avec la musique. Mais le jeu ne juge pas uniquement sur ça, il vous évaluera aussi sur la proximité entre le moment appuyé et le moment attendu. Ajoutez à cela les touches à maintenir et vous avez là la recette parfaite pour faire un jeu de rythme japonais.

Bon timing, bonnes touches, appliquez ça pendant toute la durée d’une chanson et vous obtiendrez un score élevé. Dans le cas contraire, un mauvais score vous attend. Mais rater trop de touches à la suite vous fait directement perdre et il faudra rejouer la chanson. Une jauge indique le niveau à atteindre pour que le jeu considère une chanson “faite”, en plus d’autres jauges pour diverses notes.

Une des qualités de ce soft est qu’il reste notamment accessible, tout en gardant le challenge pour les fans acharnés de Hatsune Miku.
En effet, le mode easy permet aux néophytes d’apprécier les chansons tout en se collant à des rythmes plus simples. Le jeu limite le nombre de touches où appuyer et leur apparition est revue à la baisse.

Au total, il y a 4 touches symbolisées par A B X Y et customisables en touches PlayStation (oui oui, des touches PlayStation sur un jeu Nintendo Switch), mais on y reviendra plus tard.

En plus de ces touches, il y a également deux touches directionnelles (droite et gauche) qui peuvent être actionnées par un des deux sticks analogiques présents sur les Joy-Con ou les boutons ZR/R et ZL/L.

Le mode mix dans Hatsune Miku Project Diva Mega Mix

Comme dit plus haut, Mega Mix propose un nouveau mode exclusif à la Nintendo Switch utilisant les commandes par mouvements : Mix Mode.

Il suffit d’utiliser les Joy-Con comme dans ARMS ou dans les jeux de boxe. Un dans chaque main, dragonnes attachées et pouces vers le haut. Il faut simplement incliner les Joy-Con vers la gauche ou la droite pour orienter le curseur et appuyer sur ZR/R ou ZL/L en rythme.
Un mode compliqué à gérer, mais qui – selon moi – est bien amusant et vous oblige à utiliser vos réflexes. Évidemment, cette fonction est moins précise que le fait d’appuyer simplement sur une touche, mais on s’habitue assez vite. Avec les bons réflexes, on peut déjà commencer à faire des chansons plus difficiles après une vingtaine de minutes d’entraînement. Les classements sont d’ailleurs séparés du Arcade Mode. Tous les sons sont évidemment jouables en Mix Mode, mais en trois niveaux de difficulté : Easy, Normal et Hard.
Le mode Easy est si simple qu’il ne demande l’utilisation que d’un seul Joy-Con. Si vous avez du mal avec les mouvements, commencez donc par ce mode.
Il faut quand même noter que les problèmes liés aux Joy-Con et à leur problème de “drift” viennent gâcher l’expérience de jeu, ce qui peut vous faire rater quelques combo, mais rien de bien alarmant. Jouer avec une manette câblée ou Pro (pour le mode arcade en tout cas) semble plus appréciable quand vous jouez sur la TV, histoire d’avoir moins de problèmes de communication Bluetooth ou de mouvements saccadés.

En tout cas, même si l’accent est clairement mis sur Miku. Kagamine Rin et Len, Megurine Luka, KAITO et MEIKO ne sont pas pour autant mis de côté et ont une représentation convenable dans le jeu. On retrouve aussi des personnages supplémentaires comme Kasane Teto, Akita Neru, et d’autres. Sans oublier qu’il est aussi possible de les customiser! On peut changer leurs vêtements avec des sets qu’il faut acheter avec des VP, la monnaie du jeu. Notez que certains sets sont spécifiques à certaines chansons. On peut également changer leur coupe de cheveux. Parmi les accessoires, il y a des couvre-chefs, des accessoires pour le visage (comme des masques, lunettes ou fausses moustaches). Il y a énormément de possibilités.

Sans oublier l’éditeur de t-shirts. Véritable usine à memes, on peut dessiner ce que l’on veut dessus et Miku portera votre motif durant ses shows. Cinq t-shirts peuvent être sauvegardés dans la mémoire du jeu. Nous avons essayé de dessiner le logo de PxlBBQ au plus proche. Heureusement, j’ai pu utiliser le stylet fourni avec la version physique de Dr. Kawashima et faire une création la plus réaliste possible.

Hatsune Miku portant fièrement un t-shirt à l’effigie de notre site.

À noter que ce mode est le seul endroit où l’écran tactile de la Switch peut être utilisé. Dans tous les autres menus, il faudra utiliser les boutons, même en mode portable.

Sur le côté technique de la personnalisation, on peut réassigner les touches. Les fans de Hatsune Miku qui ont joué à Project Diva : Future Tone seront ravis de la customisation des touches qui permet de faire apparaître les icônes de la Playstation (△□XO). Vous n’aurez donc pas à vous réapproprier toutes les touches. Mais je déconseille d’activer cette option pour les nouveaux venus ou ceux qui n’ont joué que sur les consoles Nintendo, par exemple. 

Au niveau de la qualité graphique, on est sur de la 720p à 60 images par seconde en mode portable, et en 1080p à la même fréquence d’image sur la télévision. Sur certaines chansons, le jeu se bloque à 30fps. Sans parler des temps de chargement : s’ils sont parfois courts pour certains sons (entre 5 et 12 secondes en moyenne), ils peuvent durer jusqu’à plus de 30 secondes sur d’autres. Je suppose que c’est sûrement à cause du nombre d’éléments graphiques présents sur certaines scènes. Malgré cela, Hatsune Miku Project Diva Mega Mix reste un bon jeu au gameplay solide. Beaucoup de contenu représenté dans 101 chansons jouables à plusieurs niveaux de difficulté en mode arcade et mix.

Reste encore un problème : La difficulté de juger si le contenu est bon ou non. Et cette difficulté est due à la variable suivante : avez-vous joué à Hatsune Miku Project Diva Future Tone sur PlayStation 4 ? Car ce dernier contenait 224 chansons, et 91 d’entre elles ont été reprises dans cette version Switch. On ne compte donc que 10 nouvelles chansons (sans les DLC). Si vous avez donc joué sur PS4, vous avez déjà fait quasi la totalité du jeu. Si ce n’est pas le cas, alors foncez pour Mega Mix. Le jeu reprend les meilleures chansons de Future Tone, et vous pouvez y jouer en mode portable !

Test Hatsune Miku Project Diva MEGA MIX : Conclusion

Hatsune Miku Project Diva MEGA MIX est un jeu au gameplay robuste qui saura plaire aux fans comme aux néophytes du monde des Voicaloid.
Jouer à un vrai jeu Miku en haute définition sur console portable est un plaisir pour les yeux comme pour les oreilles. Malgré ses défauts évoqués, le jeu reste bon.

Show Full Content
Previous The Untold History of Arkane revient en profondeur sur les développeurs de Dishonored
Next Silent Hill revient (mais dans une extension de Dead by Daylight)

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

For Honor : la bêta est en approche

10/01/2017
Close