Japon 2005, Nintendo lance un nouveau concept de jeu vidéo en collaboration avec le célèbre professeur Ryuta Kawashima dont le principal sujet de recherche consiste à cartographier le cerveau en aires cérébrales selon les fonctions cognitives. Son but, à terme, est d’améliorer les capacités d’apprentissage des enfants, ralentir les effets du vieillissement ou contrecarrer ceux d’une maladie neurologique (merci Wikipédia…).

Et ce sera sur la dernière Nintendo DS qui s’y prête parfaitement grâce à son stylet et son dual screen.  Comme souvent avec Big N, c’est succès garanti avec plus de 19 millions de ventes et une 4e place dans les ventes de jeux Nintendo DS.

Avec le carton de sa dernière machine, il était logique que la firme au plombier réitère l’essai avec PROGRAMME D’ENTRAÎNEMENT CÉRÉBRAL DU DR KAWASHIMA POUR NINTENDO SWITCH!

Nœud Rhône…

Don’t take me pour un con…

Alors, le principe n’a pas vraiment changé… Tout se déroule sur la répétition, l’habitude, la routine. En effet, le jeu vous oblige à y jouer tous les jours pour aller tamponner votre calendrier. Le but du jeu est de vous entraîner et devenir meilleur et votre âge cérébral peu varier entre 20 ans (jeune donc intello… hum!) et 80 ans (t’es un vioc has been!).

Pour ceux qui ont déjà joué au premier opus sur DS, vous ne serez pas dépaysés vu que les exercices mélangent des classiques (sudoku, jeux de mémoire, calcul mental, etc…) auxquels quelques nouveautés ont été greffées dont certaines utilisant les fonctionnalités des Joy-Cons comme le shifumi (pierre-feuille-ciseau) par exemple.

Et c’est avec les premiers qu’on rencontre le même souci que sur les anciens titres de la licence: la reconnaissance d’écriture. En effet, plusieurs exercices vous demandent d’écrire directement avec le stylet fournit dans la boîte du jeu (et ça c’est cool!). Le problème c’est que si vous utilisez votre propre écriture, vous risquez de ne pas être reconnu et cela entraîne une faute ou une perte de temps. Pas génial quand on sait qu’il faut faire le meilleur score dans le meilleur temps…

Pour exceller, il faudra absolument apprendre tous les patterns manuscrits du jeu pour reproduire ceux-ci à l’identique, sinon ça risque fortement de fausser vos résultats. Dommage que ces derniers ne reflètent pas votre capacité cérébrale mais plutôt votre “qualité” d’écriture.

Quoi d’neuf Dr?

Vous serez obligé de jouer tous les jours pour débloquer d’autres mini-jeux.

Au niveau des “grosses” nouveautés, la reconnaissance de mouvements est vraiment top! La caméra infrarouge du Joy-Con droit est très précise et rares sont les fois où le jeu ne reconnait pas correctement votre figure au jeu du “pierre-feuille-ciseau” par exemple.

Vous pourrez également débloquer des mini-jeux à force de tamponner votre agenda, mais pour ce faire, il faudra être régulier et y jouer tous les jours. Ces jeux étant tous débloqués, vous pourrez y revenir comme bon vous semble.

A savoir qu’il y a également l’intégration d’un classement sur la même machine (si plusieurs utilisateurs) ou en ligne (amis), ce qui peut motiver à dépasser ses proches ou les défier. Un petit mode versus est également disponible sur certains exercices.

Pour les possesseurs de Nintendo Switch Lite, il est clair que vous serez légèrement bridés pour les jeux à reconnaissance de mouvements…

Néanmoins, si vous appréciez ce genre de jeux, il reste compatible avec la machine tant que vous possédez un jeu de Joy-Cons pour certaines applications. Sans ça, vous ne passerez à côté que de quelques petites expériences, mais votre entraînement reste “viable”…

On peut toujours jouer à Dr Mario….. pardon, Bactéricide.

Console à l’horizontale puis à la verticale… tout dépend…

Conclusion

Sans révolutionner la formule, le Programme d’Entraînement Cérébral du Dr. Kawashima s’adapte très bien à la Switch de Nintendo.

On y retrouve l’ensemble de exercices du jeu qui a fait les belles années de la DS avec quelques petites nouveautés sympathiques même si plutôt maigres… Ainsi qu’une reconnaissance d’écriture qui ne s’est toujours pas arrangée depuis.

Cela dit, le jeu est proposé à petit prix et avec un stylet, tout en apportant quelques features plutôt amusantes comme le chifumi avec la reconnaissance de mouvements et un scoring entre amis pour ne citer qu’eux.

Programme d’entraînement cérébral du Dr Kawashima

  • Développeurs Nintendo
  • Type Casse-tête
  • Support Switch
  • Sortie 3 janvier 2020
Montrer le reste de l'article

A propos de l'auteur Voir les articles

ManuSupra
ManuSupra

Passionné, collectionneur et historien vidéoludique trentenaire ayant grandit avec un enfant à queue de singe et un plombier moustachu s'empiffrant de champi. Chasseur de monstres à l'insectoglaive, archéologue gaming et adepte du "bas, diagonal, droit + poing". Sushivore et burgerovore professionnel!

Précédent SEGA joue l’écologie et mise sur des emballages recyclables pour ses sorties PC
Suivant Preview : On a joué à Hatsune Miku Project Diva Mega Mix
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Tera : Ninjas et montures volantes en approche

25/05/2016
Close