Après avoir été traumatisé par Astérix et Obélix XXL 3 – Le Menhir de Cristal début d’année dernière, j’avais peur de ce qu’allait advenir la licence en jeu vidéo… Jusqu’au jour où Microïds nous balance un teaser d’un certain Astérix et Obélix – Baffez-les Tous!

La promesse? Un bon beat’em up 2D coopératif à deux joueurs avec des graphismes fidèles aux BD d’Uderzo et Goscinny qui nous rappelle directement le bonheur du souvenir de l’excellent jeu d’arcade de Konami cher à mon cœur, sorti en 1992.

Jeu qui restera jusque là, la meilleure adaptation de la bande dessinée dans le monde du jeu vidéo. Voyons donc si les français de Mr. Nutz Studio font mieux que les japonais avec leur propre patrimoine culturel… Souvenons-nous qu’ils sont aussi derrière le remake de Toki.


Astérix et Obélix: Baffez-les Tous!


Supports : PS4/PS5, Switch, Xbox ONE/Series X et S, PC/Mac

Genre : Beat’em up

Date de sortie : 7 décembre 2021

Editeur : Microïds

Développeur : Mr. Nutz Studio

Multijoueurs : Oui


Un jeu Astérix & Obélix très fidèle à la licence et un excellent défouloir.


  • Beau! Fichtre que c’est beau!!!
  • La direction artistique fidèle aux BD
  • Un sound design qui frôle la perfection
  • Solo ou à deux: on s’y amuse!
  • La palette de coups
  • L’humour général
  • Les musiques!
  • Techniquement solide
  • Les niveaux style « mini-jeux »
  • Des boss trop faciles
  • Des décors qui reviennent souvent
  • Manque des doublages pendant les inter niveaux
  • Quelques mode de jeu en plus pourrait être sympa

Tutévucantabus?

Je vais être franc dès le début: après avoir vu le trailer et son aspect graphique, je n’attendais qu’une chose c’est de pouvoir mettre les mains sur ce jeu qui a l’air d’adapter une de mes BD préférées à la perfection. Mais ce n’était qu’une vidéo trailer… Ca ne veut rien dire même si c’est très joli en mouvement. Et puis, la beauté ne fait pas tout…

Du coup, je m’empresse de prendre ma manette pour aller balancer quelques mandales aux soldats de l’envahisseur romain. Légionnaiiiiiiire, me voilàààààà!!! Enfin, nous voilà, car même si on joue solo, on aura le droit de switcher entre Astérix et son imposant ami de toujours: Obélix. Pratique car chacun d’eux possède ses particularités et même son propre gameplay.

On retrouve les coups habituels des deux gaulois. Tant le célèbre uppercut d’Astérix, tant les claques dans la tronche d’Obélix… entre autres bien sûr. La panoplie de coups de chacun est plutôt importante et il y a de quoi faire en combinaison de combo. Amusant à deux joueurs en se balançant les ennemis comme au ping-pong.

Car oui, forcément, le titre est jouable en coopération à deux joueurs et ce à tout moment. C’est-à-dire que si vous commencez une partie solo, un autre joueur peut venir s’incruster pendant votre aventure. Oui, comme dans les bons vieux jeux d’arcade où l’on glissait une pièce dans le monnayeur. Sûrement repris en hommage au titre de Konami d’ailleurs.

Aplusdanlbus!

Parlons un peu histoire… Le jeu est réparti en 50 niveaux partagés en plusieurs actes reprenant plusieurs albums bien connus plus un acte inédit au jeu. Les personnages et décors sont somptueux et collent très fidèlement à la bande dessinée. Néanmoins, il n’est pas rare de retrouver les mêmes décors dans l’aventure… tout comme dans la BD en fait. Et ce n’est pas rare que ce gimmick soit repris dans le genre beat’em up.

Dans certains actes, oui, les décors reviennent et peuvent être répétitifs pour certains joueurs. Pourtant, les environnements, eux, changent. Ce ne sont, donc, pas toujours les mêmes niveaux et d’ailleurs il y a même des sortes de mini-jeux de courses ou de chasse aux sangliers entre autres… Idem concernant les ennemis qui comportent les romains, les pirates, les bandits de grands chemins, etc… Forcément, toujours en cohérence avec le genre de jeu, ces ennemis sont clonés avec quelques modifications de coloris et/ou vestimentaire.

Ces derniers possèdent également chacun une palette de coups variés. Mention spéciale pour les romains grands et maigres qui nous balancent leur pilum à distance… bien énervant. Heureusement, un bon petit dash sur eux reste la meilleure des armes. Ce dash fait partie des techniques dites « spéciales » qui consomme un éclair juste au dessus de votre barre de vie. Il y a aussi les boss de niveau en plus de tout ça mais je n’ai jamais vraiment eu de difficulté à les vaincre… Un peu plus de challenge aurait été le bienvenu.

Et je rebondis habilement sur le sujet de la barre de vie: attention, que vous jouiez en solo ou en coop, si la jauge d’un des deux protagonistes se vide, c’est Game Over! Ca veut dire que lorsque vous jouez seul, vous bénéficiez de deux de ces jauges vu que vous pouvez switcher entre les deux persos. Par contre, à deux, il faudra réellement s’entraider et se protéger l’un l’autre pour avancer dans l’histoire. Surtout que la tournure peut parfois prendre des airs de Dynasty Warriors tellement il y a d’ennemis à l’écran. Mais techniquement, aucun ralentissement remarqué malgré tout.

Arthour! Couillère!!!

Parlons un peu du sound design… « Mais qu’est-ce que le sound design? » (Jean-Michel Bruitage) Hum… Oui, car c’est assez important au final. Et les développeurs se sont fait plaisir avec une bande-son qui colle parfaitement à l’ambiance tant du jeu que si c’était un dessin animé. Ne parlons pas des bruitages tout bonnement excellents ponctués des nombreux onomatopées s’affichant sur l’écran.

Mais pas que non plus… le sound design c’est également les voix. Et ils ont fait fort! En effet, ce ne sont d’autres que l’impressionnant Jean-Claude Donda, qui reprend la voix d’Astérix (comme dans le jeu XXL3 ou encore dans l’attraction Attention au Menhir du Parc Astérix, entre autres, (sans compter le reste de son CV qui peut nous péter la rétine) ainsi que l’excellentissime Guillaume Briat, voix officielle d’Obélix depuis le film d’animation Le Domaine des Dieux mais aussi et surtout Roi Burgonde dans Kaameloot (oui oui, je suis un fanatique)!!!

Et retrouvez ces deux voix m’enchante réellement. Mais malheureusement, pour ma part, je trouve qu’on ne les entends pas assez. Ils balancent bien quelques punchline à leurs ennemis et autres commentaires humoristiques mais pendant les inter niveaux, rien n’est doublé et c’est vraiment dommage. On n’entend que la voix du narrateur (Serge Biavan tout de même!) qui nous précise le lieu où se passe l’évènement du moment mais c’est tout: aucune parole échangée par les personnages ni même une chanson d’Assurancetourix. Un peu triste!

Que dire de plus à part distribuer des éloges comme nos gaulois distribuent les pains. Il y a, certes, quelques bémols comme dans tous jeux, mais force est de constater que le contrat est rempli. Car en plus d’être fidèle à tout ce qui touche à la licence Astérix (BD, film d’animation, dessin animé, …) que ce graphique ou sonore, Baffez-les Tous! est un très bon beat’em up accessible à tous grâce à ses différents niveaux de difficultés et son accessibilité.

Astérix et Obélix: Baffez-les Tous!

ManuSupra

L’avis de ManuSupra sur PS4 (joué sur PS5)

En bref

Je ne pouvais rêver que d’un remake du jeu d’arcade Astérix par Konami mais Mr. Nutz Studio a fait encore mieux que ça en proposant un nouveau jeu original avec une ambiance hyper fidèle à la licence. Que se soit au niveau du graphisme, de la bande-sonore ou de la maniabilité, Astérix & Obélix – Baffez-les Tous! nous propose un jeu qui frôle le sans faute. Mangez-en!

4.5
Show Full Content

About Author View Posts

ManuSupra

Passionné, collectionneur et historien vidéoludique trentenaire ayant grandit avec un enfant à queue de singe et un plombier moustachu s'empiffrant de champi. Chasseur de monstres à l'insectoglaive, archéologue gaming et adepte du "bas, diagonal, droit + poing". Sushivore et burgerovore professionnel!

Previous Telltale travaille sur un jeu basé sur The Expanse !
Next Forspoken est confirmé pour le 24 mai 2022

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Re:ZERO – Starting Life in Another World : The Prophecy of the Throne arrive cet hiver sur PS4 et Switch

10/06/2020
Close