Test : Mario & Luigi : Superstar Saga + Les Sbires de Bowser

Le premier RPG Mario & Luigi sur console portable a été complètement retravaillé, cela peut donner l’impression de redécouvrir cet univers....

Avec l’évolution de la 3D, des progrès technologiques et des textures de plus en plus précises, beaucoup de gamers ne voient pas l’intérêt de refaire un jeu 2D… en 2D. Bien évidemment, le résultat ne sera pas aussi bluffant qu’un Metroid : Samus Return qui est un remake de fond en comble en partant d’un jeu monochrome sur GameBoy première génération, il n’empêche que 14 ans après la sortie de Mario & Luigi Superstar Saga, cette version est bien plus belle également.

Tout un monde

La voix de la princesse Peach a été enlevée !

Cette version 3DS, avec sa résolution d’écran supérieure à celle de la GameBoy Advance, propose un habillage soigné aux couleurs plaisantes ainsi que des sprites bien plus détaillés, ce qui est important pour un meilleur confort de jeu. Les nombreuses animations et la lisibilité générale bien plus agréable mettent en avant la mise en scène, essentielle dans les Mario & Luigi. La séquence d’introduction considérablement prolongée semblait conçue pour un affichage en 3D, toutefois cette production 3DS n’en a pas besoin, suivant la tendance actuelle car la portable utilise toutes ses ressources aux graphismes en 2D. Quand on voit le résultat, il y a toutefois de quoi en rester sans voix, comme la Princesse Peach, l’enlèvement de sa parole constituant pour rappel le pitch de cette histoire rocambolesque. Effectivement, les frères se retrouvent dans des situations amusantes, embarqués tels des héros malgré eux dans les histoires des plus absurdes tout en visitant un royaume nouveau : Vegesia, dont la carte est désormais visible en jeu via le second écran.

L’ajout d’un écran

Cet écran sert également à visualiser d’autres parties du menu, une option très intéressante fait son apparition : la sauvegarde. On peut maintenant sauvegarder à tout moment en jeu. Lors de leurs déplacements, Mario et Luigi peuvent utiliser tout un tas de compétences seul ou en duo pour continuer la trame principale du jeu. La liste des « pouvoirs fraternels » est d’ailleurs visible. Chacun a son bouton pour sauter, mettre des coups de marteaux ou réaliser diverses acrobaties en duo.

Les combats

Versant tantôt du côté du puzzle, tantôt du côté de la plate-forme, ce système permet de l’expérience de jeu en ajoutant toujours de nouvelles idées. Une seule chose doit rester présente tout au long du jeu : le fun. À aucun moment le joueur ne s’ennuie et la fluidité de l’avancée n’est entrecoupée que de scénettes marrantes qui font avancer la trame. Encore mieux, cette version est blindée de mini-jeux, souvent intégrés dans les phases d’exploration. Par exemple, pour passer la frontière, il faut réussir le mini-jeu de la corde à sauter. Surf, jeu de réflexion, course de chariot, ces passages courts font du jeu un titre éclectique qui pioche un peu dans tous les genres.

Tour par tour

Le titre d’AlphaDream reste principalement un J-RPG , c’est notamment reconnaissable dans le système de combat, au tour par tour, à l’ancienne. Mais là, finis les combat au tour par tour, il s’agît d’un jeu de stratégie où notre duo favori fait face à un groupe d’ennemis constitué de potentielles recrues. Chaque combattant possède des stats bien connues (attaque, défense, pv, vitesse, etc).

Mario & Luigi

Du pierre-papier-ciseau

Les troupes au sol sont fortes contre les attaques à distance, eux-même avantagés face aux les combattants aériens, ces derniers faisant peur aux troupes au sol : Un pierre-papier-ciseau en somme. Simple, basique, mais pas toujours efficace puisqu’un personnage peut toujours contredire le pierre-papier-ciseau s’il possède d’autres capacités, un niveau supérieur, etc… Il faudra donc être sûr, avant chaque combat, que nos héros soient parés à battre l’équipe adverse. Concernant le mode Les Sbires de Bowser, il tient plutôt le rythme sur le long terme, bien qu’il puisse être lassant. Tout comme dans le mode principal, le joueur reste actif pendant les affrontements. Même si la base du combat reste automatique, il n’empêche qu’appuyer sur les bonnes touches au bon moment nous permet de perfectionner l’ensemble, à coup de « specials ».

Conclusion

Pour cette version 3DS, le premier RPG Mario & Luigi sur console portable a été complètement retravaillé, que l’on parle de graphismes, de bande-son ou de simples petites retouches, cela peut donner l’impression de redécouvrir cet univers. Le deuxième écran, tactile, ajoute la possibilité de visualiser la carte, ou, plus important, de gérer les « actions frère » . Le jeu est plus facile, plus accessible : De nombreux ajouts et modifications facilitent l’avancée dans le scénario, notamment avec l’accélération des dialogues.

Temps de lecture : environ 5 minutes

Mario & Luigi : Superstar Saga + Les Sbires de Bowser

  • Développeurs AlphaDream
  • Type Action, Aventure, Plateformes
  • Support 3DS
  • Sortie 06 Octobre 2017
Mario & Luigi Superstar saga à notre sauce
8/10
Mario & Luigi Superstar saga à notre sauce
Y'a bon
  • Un meilleur récit
  • L'utilisation du second écran
  • Le gameplay amélioré
  • La bande-son encore meilleure
Beuuuuwark
  • Pas assez de challenge
  • Le mode des Sbires de Bowser lassant à force
  • Technique
    8/10
  • Esthétique
    8/10
  • Ergonomie
    7/10
  • Audio
    9/10
  • Contenu
    8/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre