Les meilleures anecdotes du jeu vidéo #5

Vous reprendrez bien 500 grammes!?

Salutations la compagnie! On est de retour pour la cinquième fois (déjà!!!) avec les MEILLEURES anecdotes du jeu vidéo. Cette fois, on parle d’un jeu de course sur Playstation, d’une Nintendo version chinoise et d’un petit bonhomme qui m’a fait découvrir un des premiers univers dans le gaming… 

Anecdote du jeu vidéo 13: Start your engine!


Ridge Racer, le célèbre jeu de courses arcade de Namco, est le tout premier jeu sorti sur la première Playstation de Sony (décembre 94).

Il porte d’ailleurs le numéro de série: SCES 00001 qui était indiqué sur la boîte et à l’époque, les collectionneurs classaient leurs jeux suivant cette numérotation.

Ce jeu Playstation est un portage de la version arcade sorti un an auparavant (octobre 93) et possédait une particularité sympa pour l’époque: une fois lancé, il était possible d’enlever le CD de jeu pour y insérer un CD audio et ainsi y écouter les musiques de nos artistes favoris.

Petit détail amusant: le jeu ne proposait qu’un seul et unique circuit coupé en plusieurs sections. Une évolution du jeu nommé Ridge Racer Revolution sortira l’année suivante avec plus de circuits et de véhicules.

Anecdote du jeu vidéo 14: L’iQue en tire-bouchon…


Retournons un peu chez Nintendo avec la méconnue iQue Player. Qu’est-ce donc cette console!?

Et bien, cette machine n’est pas une version pirate d’une quelconque Nintendo mais bien une création d’iQue, une société chinoise appartenant bien à Nintendo, les vrais! Elle n’a été commercialisée qu’en Chine. C’est un simple pad à raccorder directement à la télévision permettant de jouer à des jeux Nintendo 64 sur cartes flash de 64mo.

Le propriétaire de la console devait se rendre dans un magasin iQue Depot pour y faire installer le jeu acheté. L’iQue Player est quand même basé sur le processeur d’une Nintendo 64 et avait été présentée au Tokyo Game Show de 2003! Le démat avant l’heure…

Anecdote du jeu vidéo 15: Onigiri VS burger

Dans la version japonaise de la cartouche Alex Kidd in Miracle World sur Sega Master System, notre héros se nourrissait avec des onigiris, ces petites boules de riz typiquement nippones. Celles-ci ont été remplacées par des hamburgers pour les versions américaines et européennes du jeu qui s’est retrouvé intégré dans la console.

A savoir qu’Alex Kidd était la grande star de Sega sur Master System avant qu’un certain hérisson bleu vienne lui piquer la place sur Megadrive.

Une autre petite particularité du jeu est le fait qu’il devait être sous licence Dragon Ball sauf que Sega n’a pas été autorisé à utiliser celle-ci.

D’ailleurs, on y retrouve quelques éléments de l’univers du manga comme les combats pierre/feuille/ciseau tiré de la technique du Jan-Ken inventé par Gohan, le grand-père adoptif de Goku, et utilisé par ce dernier au début de ses aventures et encore plein d’autres choses qu’on gardera pour plus tard…

BONUS POISSON D’AVRIL!

Comme nous sommes le 1er avril, ne manquons pas la tradition tout en restant dans l’histoire du jeu vidéo: l’annonce en 2015 du Playstation Flow.

Un joli poisson d’avril de la part de Playstation qui ont joué le jeu à fond…

Commentaires Facebook
Catégories
DossiersLes meilleures anecdotes jeu vidéo
ManuSupra

Passionné et collectionneur, historien de trois décennies ayant grandit avec un enfant à queue de singe et un plombier moustachu s'empiffrant de champi. Chasseur de monstres à l'insectoglaive, archéologue en "Independent Gaming" et adepte du "bas, diagonal, droit + poing" ébloui par le pays du soleil levant.. et sa bouffe. Burgerovore professionnel à ses heures. Pathologie: collectionnite aiguë avec un diagnostique de plus de 120 machines.
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre