Découverte des réinterprétations de l’artiste Lothlenan

Un hommage à la peinture classique du 17e, à l'expressionnisme et l'impressionnisme.
L'adoubement par Edmund Blair Leighton revisité avec la cour royale de la princesse Zelda. 

Si vous trouvez les cours d’histoire de l’art plutôt barbants et l’analyse des peintures ou scènes de genre plutôt fastidieuse, j’ai peut-être un bon moyen pour vous réconcilier avec l’art. Un artiste du nom de Lothlenan dont on ne sait que peu de choses, sauf peut-être qu’il a un réel talent pour détourner les tableaux originaux en y intégrant des personnages cultes issus de la pop culture : manga, anime, jeu vidéo, … La réinterprétation garde cependant un certain sens comme avec « L’adoubement » qui représente la scène de cérémonie par laquelle un individu est fait chevalier, ce n’est pas pour rien qu’on y retrouve la Princesse Zelda, Link et l’ensemble de la cour. Au-delà de l’aspect esthétique l’artiste a choisi précautionneusement ses thèmes afin de les illustrer au mieux avec nos personnages contemporains. Voici un excellent moyen pour vous rafraîchir la mémoire pour la seconde session si vous êtes busés en histoire de l’art. J’attends personnellement son « cover » de Chagall. 

Son tumblr.

L’adoubement par Edmund Blair Leighton revisité avec la cour royale de la princesse Zelda.

« M » comme Monet ou Miyazaki

Le Cri façon Rick & Morty

Roi Soleil ou des Glaces

E. Vigée Le Brun, autoportrait avec sa fille. Princess Serenity et Chibiusa

Commentaires Facebook
Catégories
Actus jeuxMédiastous nos textes
Vadu Amka

Rédactrice et tagueuse de salle de Press.

    Autres articles jeux vidéo

    Dans le même genre