Test : Hellblade : Senua’s Sacrifice – Une quête impossible ?

Les batailles les plus féroces se déroulent dans votre tête…

Après un peu plus d’une demie-année d’attente, les joueurs qui préfèrent se détendre devant leur Xbox One peuvent mettre la main sur Hellbade : Senua’s Sacrifice. En plongeant dans un univers inspiré par la mythologie nordique, Ninja Theory fait un pari assez osé, notamment en décidant de traiter le thème de la santé mentale. L’expérience est-elle réussie ? C’est ce que nous verrons en fin de test.

Un voyage spatio-temporel s’amorce.

L’univers de Hellblade : Senua’s Sacrifice est très bien retranscrit

Le test a été effectué sur Xbox One X, en utilisant le réglage pour avoir des graphismes améliorés. Dès le lancement du jeu, on se trouve projeté dans une autre époque ; celle où une jeune guerrière Picte arrive aux abords de l’un des neuf mondes de la mythologie nordique. Senua a entrepris ce dangereux voyage dans l’espoir de pouvoir sauve l’âme de son défunt compagnon, Dillion, des mains de la déesse Hella. Les décors de Helheim s’imposent d’eux-mêmes et contribuent à créer une aura de mystère sur l’histoire que l’on s’apprête à vivre. Même si la noirceur domine, chaque rayon de lumière est exploité au maximum. Le rendu des éléments et de l’eau sont sublimes : pluie, orage, vent… On a vraiment l’impression que certaines scènes ont été tournées à l’extérieur. 

Lente avancée dans l’eau, dans un univers morbide à souhait.

Melina Juergens au sommet de son art

Embauchée sur le projet à titre de monteur video, Melina Juergens s’est fait offrir de jouer le rôle de Senua. Il s’agit d’une première expérience d’actrice pour l’allemande qui a d’ailleurs remporté un prix au Game Awards à titre de meilleure performance. Que ce soit grâce à son travail vocal ou encore à l’utilisation de motion capture, Melina parvient à incarner le personnage de Senua à la perfection. L’émotion transperce aisément le 4e mur chaque fois qu’une cinématique se lance, malgré le petit budget disponible pour cette production. 

Senua tente de sauver l’âme de son bien-aimé.

Heureusement que c’est beau, car le gameplay est moins riche

D’un premier abord, les contrôles pour se mouvoir et interagir avec les divers éléments nous semble simplistes. La commande pour la course semble assez mal choisie puisqu’elle ne se trouve pas sur l’une des gâchettes. Certes, c’est un détail, mais il est difficile de ne pas s’y attarder. Les phases d’explorations et de combats s’alternent, sans qu’aucune indication visuelle ou tutoriel ne s’affiche à l’écran. En arpantant le monde qui vous entoure, vous apprendrez mille et un détail sur la mythologie nordique. En effet, grâce à sa capacité de focus, Senua peut analyser des totems qui nous renseigne sur cet univers mystérieux ou encore résoudre des énigmes. Pour ce qui est des phases d’actions, si vous avez l’habitude des jauges de vies, vous serez déçu de voir qu’elles sont inexistantes ici. Heureusement que la schizophrénie de Senua donne quelques indices bien pratiques comme la présence d’un ennemi dans son dos ou des cris de panique lorsque sa mort est proche. Vous êtes donc condamné à errer vers Helheim avec pour seule indication les voix de votre propre folie. L’héroïne croit d’ailleurs qu’elle est victime d’une malédiction qui s’exprime à travers de furies invisibles qui l’entourent.

Grâce à votre focus, vous pourrez interagir avec votre environnement.

Conclusion

Pour réellement apprécier Hellblade : Senua’s Sacrifice, une bonne compréhension de l’anglais se révèle être un atout non-négligeable. Le narration étant plus que présente, le fait d’utiliser les sous-titres français compromet votre immersion. Pour bien apprécier toutes les nuances et les subtilités du titre, il vaut mieux jouer dans la pénombre avec un casque audio sur les oreilles. Vos sensations s’en trouveront décuplées pour votre plus grand plaisir. Même si la progression est lente, le voyage proposé par Hellblade : Senua’s Sacrifice n’est absolument pas dépourvu d’intérêt puisque votre propre interprétation des événements y joue un rôle primordial. 

Hellblade : Senu’a Sacrifice vous réserve encore bien des surprises !

Temps de lecture : environ 3 minutes

Hellblade : Senua’s Sacrifice

  • Développeurs Ninja Theory
  • Type Action, Hack’n slash
  • Support PS4, XB1, PC
  • Sortie 8 Août 2017
Hellblade : Senua’s Sacrifice à notre sauce
8/10
Hellblade : Senua’s Sacrifice à notre sauce
Y'a bon
  • Excellente utilisation de la mythologie nordique
  • Les thèmes de la folie et de la santé mentale sont bien exploités
  • Joli visuellement
Beuuuuwark
  • Absence de HUD
  • Combats répétitifs
  • Très verbeux
  • TECHNIQUE
    7/10
  • ESTHÉTIQUE
    9/10
  • ERGONOMIE
    7/10
  • AUDIO
    8/10
  • CONTENU
    8/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo