Un petit tour à Reims pour le Tokyo Space ODD

La Magnifique Society, un festival qui sent bon les bulles de champ' qui font "pop"

Nous étions ce weekend avec Apoification à Reims pour revoir l’un de nos artistes (et ami) préféré : 2080. Cette année il a eu carte blanche pour coorganiser, durant 3 jours, le line-up de la scène Tokyo Space ODD, lors du festival de musique « La Magnifique Society« .
C’est sous une immense tente blanche plantée dans le poumon vert de Reims, parmi les autres scènes du festival, qu’a eu lieu pendant 72h un balai d’artistes venant tout droit du Japon (entre autres). Vous pouviez également jouer à plus d’une dizaines de bornes arcades, mais aussi à tout plein d’autres jeux rétro mis à disposition des festivaliers.

Nous avons eu la chance de voir et entendre le nouveau SET de 2080 (qui fait BOOM!). Un set beaucoup plus tecky et jumpy que les dernières années, mais qui ne fait que monter en puissance. On est moins dans le minimal 8bit-Pop-House, mais plus entre techno-8bit et trance. Le tout, avec de nouveaux visuels en 3D temps réels qui sentent bon le début des années 90. On en redemande! Un set inspiré, novateur et tout frais.

Nouveau set de folie et visuels 3D temps réels de malade. On aime le nouveau 2080

Les artistes invités par 2080 étaient : Dotama, kiLLa, Wednesday Campanella, PinocchioP, YMCK, Dé Dé Mouse (le DJ producteur et fondateur du label DaiPop), Seiho et Sam Tiba (de Club Cheval). De tous les invités, la plus grande claque fut celle donnée par Wednesday Campanella. Une artiste japonaise qui ne doit pas mesurer plus d’1m60 mais qui a plus d’énergie que n’importe quel lapin d’Energizer.

Elle est arrivée, par la foule, sur scène, avec un masque de No et un drap blanc (merci l’Hotel Mercure), tout en chantant sa pop-hiphop-rap japonaise. Une sorte de Kyaru Pamyu Pamyu boostée à coup de beat, bien plus percutant et avec une musique bien moins kawai dans les paroles. La sécurité française ne savait plus où donner de la tête : elle est montée tout en haut de l’une des tourelles de spots de scène (sans filet et sans protection sinon ça serait trop facile!), pour enfin, à la fin du concert, se jeter dans la foule enfermée dans une balle géante transparente. Hallucinant. Une vraie show-girl.

OKLM elle monte sur le pilier sans filet.

La Magnifique Society c’était aussi des artistes internationaux comme : AIR ou Moderat dont nous nous sommes délectés (sauf que les ingénieurs son de la grande scène étaient vraiment inconscients, limités, ou alors saouls tellement le son était MAUVAIS).

La tente japonaise

Pari réussi pour 2080 et les festivaliers qui se sont retrouvés dans le parc de Ueno et non pas celui de Reims! Une ambiance nippone pendant 72h qui coûtait 100 fois moins cher qu’un billet d’avion. Banzai, et à l’année prochaine?

Commentaires Facebook
Catégories
Actus jeuxLe blog des cuisinierstous nos textes
bery

Rédac Chef BBQ | Journaleux JV PC (steam: berychon), 3DS et WiiU (ID Nintendo: Berychon) et PS4 (psn: berymuch)| Animateurs de nombreux live sur notre chaîne: https://www.twitch.tv/pxlbbqtv/ | Machine à idées saugrenues

Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre