Dans le monde des jeux de plateau, les cartes sont souvent utilisées pour représenter des personnages, pour construire des territoires ou même pour octroyer certains pouvoirs. Que se passe-t-il lorsqu’on transpose cette logique et qu’on l’applique à un jeu vidéo entier ? C’est ce que nous allons voir puisqu’il s’agit justement de ce que propose Voice of Cards: The Isle Dragon Roars, le dernier jeu de Taro Yoko. Préparer votre jeu de cartes, car nous partons explorer un monde d’épée et de sorcellerie !


Voice of Cards: The Isle Dragon Roars


Supports : PS4, Switch, PC

Genre : RPG

Date de sortie : 28 octobre 2021

Editeur : Square Enix

Développeur : Square Enix

Multijoueurs : Non


Voice of Cards: The Isle Dragon Roars demeure tout de même un RPG, et non pas un jeu de cartes. 


  • Les cartes sont très belles.
  • Bonne ambiance et bonne narration.
  • Une progression réussie…
  • Les combats sont trop faciles.
  • Une durée de vie limitée.
  • …Malgré une histoire très très classique.

Un air de jeu de plateau…

Avant toute chose, prenez le temps de rencontrer le narrateur ou plutôt celui qui pourrait être assimilé au maître du jeu. En anglais, c’est la voix de l’acteur Todd Haberkorn qui racontera votre histoire pendant toute la durée de la partie. Mis à part les indications que vous recevrez de sa part, le jeu communique avec vous via des cartes. Les cartes constituent en fait l’entièreté du jeu. L’avantage d’un dispositif de ce type est qu’il comporte deux faces. Certaines informations (comme le terrain que vous traversez) peut donc être révélées peu à peu, tandis que vous vous approchez d’une carte qui n’est pas encore retournée. Vos déplacements s’effectuent grâce à un pion et c’est ce qui vous permet d’interagir avec votre environnement. Au fil de vos aventures, vous pourrez également collectionner des cartes en tout genre (objets, monstres, personnages par exemple) et faire face à des événements aléatoires. Certains choix sont également possibles tout au long de votre aventure et influenceront la narration de l’histoire.

Voici Aragon, le héros de cette histoire.

… À la sauce RPG

Voice of Cards: The Isle Dragon Roars demeure tout de même un RPG, et non pas un jeu de cartes. Vous suivez donc les aventures d’un héros et de ses acolytes et vous poursuivez un objectif, à savoir celui de tuer un dragon. Si l’histoire est plus que classique pour ce genre de jeu, il faut se tourner vers les mécaniques de combat pour vraiment y voir la patte d’un jeu de rôle. Lors des combats qui se déclenchent aléatoirement, le plateau de carte est remplacé par une interface qui fait penser à un plateau à dés. Vos combattants se trouvent en bas de l’écran et les monstres qui vous font face sont en haut de vos cartes. Les combats se déroulent au tour par tour, selon les statistiques des cartes et des attaques choisies. Certains mouvements demandent l’utilisation de cristaux pour être réalisés. Des lancés de dés sont également possibles pour décider de la force, ou de la réussite, de vos attaques et de vos sorts. 

Plusieurs techniques peuvent être choisies pendant les combats.

Visuellement intéressant

Dans ce jeu, nous sommes très loin de l’hyperréalisme proposé par certains jeux actuels qui profitent de la puissance de calcul de nos nouvelles consoles de salon. Voice of Cards: The Isle Dragon Roars propose plutôt des illustrations détaillées des personnages sur des cartes. Il s’agit d’une sensibilité différente de ce que plusieurs jeux nous ont habitué, mais le jeu demeure poétique et il se suffit à lui-même. La mécanique des cartes qui se retournent favorise l’exploration des lieux à visiter. Du côté de la musique, les différentes pistes sonores conviennent très bien à l’exploration ainsi qu’aux combats à mener. 

Même s’il ne parle pas, Lazuli est un personnage très attachant.

Voice of Cards: The Isle Dragon Roars

Par Matthieu Meignan

L’avis de Matthieu sur PlayStation 5

En Bref

Retour au château du début 

Voice of Cards: The Isle Dragon Roars est un jeu qui avait piqué notre curiosité dès le départ et qui ne nous a pas déçu. Comme bien des RPG, les objectifs à accomplir sont suffisamment intéressants pour avoir de envie de poursuivre l’aventure jusqu’à la fin. L’esthétique des cartes est certainement un plus pour ce jeu et qui sait, peut-être y aura-t-il une suite un jour ou l’autre.

4.5
Show Full Content
Previous Tomb Raider, déjà le 25ème anniversaire
Next Supermassive Games annonce le dernier épisode de The Dark Pictures Anthology : The Devil in Me

2 thoughts on “Test : Voice of Cards: The Isle Dragon Roars – Un monde fait de cartes

  1. Bonjour,
    Vous parlez d’une durée de vie courte… Concrètement, quelle est la durée de vie de ce jeu ?
    D’avance merci pour votre réponse.

  2. Bonjour Virginie,

    Ce jeu se termine en environ 10 heures pour aller au bout.

    Bonne journée,

    Matthieu

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

NieR: Automata The End of YoRHA Edition lance ses précommandes sur Switch avec du contenu exclusif

28/06/2022
Close
%d blogueurs aiment cette page :