The Eyes of Ara fait partie de ces titre qui nous replonge à une époque où les jeux d’énigmes partageaient avec les joueurs une ambiance étrange et plein de mystère, tout en vous laissant complètement perdu, à l’instar de Myst ou Riven (voire The Witness plus récemment). Enfonçons nous ensemble dans les couloirs d’une adaptation d’un titre PC et mobile, comme la Switch en accueille beaucoup ces derniers temps.

Un bien étrange lieu vous attend

Ara

J’avoue avoir eu du mal à m’y mettre. Non pas que le jeu ne soit pas intéressant, mais avec toute l’agitation de ces derniers temps, il m’a été difficile de m’investir dans un titre qui demande de se poser et d’observer calmement pour progresser. En effet, vous vous retrouvez dans un vieux château duquel émane d’étranges bruits et que la population locale évite. A vous de faire la lumière sur le mystère des lieux (et des fameux “Yeux d’Ara”) en traversant les environnements et en résolvant les énigmes.

Il faut simplement ouvrir la porte suivante… enfin, quand je dis “simplement”…

Ne vous attendez pas à être pris par la main autrement que lors des premières minutes, qui introduisent les quelques mécaniques de déplacement, de zoom et d’inventaire. C’est à vous d’observer et de faire les déductions qui s’imposent pour déverrouiller la zone suivante.

Lisez les différentes notes, qui recèlent bien souvent des indications importantes sur des pièces cachées (et annexes), sans avoir d’autres indices de la part de votre personnage. Dans ce type de jeu, on les entend souvent émettre une petite réflexion qui aiguille sur la prochaine action à faire, ici ce n’est pas le cas. Vous vous retrouvez en général dans une grande pièce dans laquelle vous pouvez vous déplacer en points fixes vers différents tableaux qui proposent des énigmes. Il faut essayer, tester, lire, partir, revenir et surtout bien observer partout. Le plus compliqué est de comprendre la logique d’une énigme, mais quand on se pose au calme, on est vite happé dans l’ambiance des lieux.

La bonne nouvelle c’est que ce portage est intégralement sous-titré en français, ce qui permet de s’immerger et de bien comprendre les documents découverts – ils ne sont pas là juste pour le background, faut-il le rappeler.

Visuellement, c’est réussi, isolez-vous pour en profiter

Au mieux vous pourrez mettre en surbrillance les endroits et objets avec lesquels vous pourrez interagir et ces derniers ne seront plus visibles une fois leur énigme résolue, ce qui a l’avantage de ne pas nous perturber outre mesure avec des éléments qui ne servent plus à rien. Car il faut dire que si elles restent logiques, les énigmes de The Eyes of Ara peuvent se révéler retorses, et j’admets avoir été jeter un œil à une solution après avoir séché une session complète sur une seule énigme – et je n’en ai même pas honte.

La première d’une longue série qui m’a fait sécher

Niveau durée de vie, ne vous attendez pas à lâcher l’aventure avant une grosse douzaine d’heures si vous êtes un fanatique des jeux d’énigmes, d’autant que le titre propose des objets à collecter dans les niveaux et des pièces cachées qui nous livrent un peu plus d’informations sur l’histoire du lieu.

La maniabilité est très intuitive en mode nomade, puisque le gameplay tactile a été conservé, garantissant une excellente prise en main. Par contre, on reste dubitatif sur le mode docké qui oblige à jouer avec le pointeur d’un Joy-Con plutôt qu’à la manette. Honnêtement, ce n’est ni précis, ni ergonomique, on vous conseille ardemment de rester cantonné au gameplay tactile. Visuellement, le château est modélisé en 3D et si vous êtes statique, vous pouvez tourner sur vous-même pour appréhender correctement les environnements. L’ambiance y est feutrée et mystérieuse, relevée par une bande-son discrète qui vous laisse à vos réflexions.

Conclusion

Le jeu d’aventure à l’ancienne n’est pas mort, et propose encore de belles choses avec The Eyes of Ara. Cette sortie Switch est en tout cas un cadeau pour les amateurs de jeux d’énigmes à la recherche d’un contenu conséquent et de puzzles alambiqués. Si on regrette un gameplay loupé en mode docké, le gameplay tactile de la console permet d’en profiter pleinement.

The Eyes of Ara

  • Développeurs 100 Stones Interactive
  • Type Aventure
  • Support PC, iOS, Android, Switch
  • Sortie 15 Octobre 2019
Montrer le reste de l'article

A propos de l'auteur Voir les articles

Xavier Henry - Titiks
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Précédent Test : Star Ocean First Departure R – La tête dans les étoiles
Suivant The Last Remnant Remastered se lance sur mobiles
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Furi s’invitera sur Switch début 2018

30/11/2017
Close