À quoi ressemble réellement l’intérieur de votre ordinateur ? C’est peut-être une question que vous vous posez et le jeu Recompile a choisi de vous placer dans la position d’un intrus numérique qui se balade dans un ordinateur central. Conçu comme un Metroidvania, Recompile vous permet d’explorer un univers fait de codes, de données et d’embuches. Est-ce que le programme de ce super ordinateur aura raison de vous ? C’est ce que nous verrons après quelques corrections de bugs et d’installations.


Recompile


Supports : PS5, Xbox Series, PC

Genre : Metroidvania

Date de sortie : 19 août 2021

Editeur : Dear Villager

Développeur : Phigames

Multijoueurs : Non


Recompile est un jeu rempli de bonnes idées, mais qui n’ont pas nécessairement été bien intégrées au jeu.


  • Graphiquement réussi
  • Les journaux nous captivent
  • Plusieurs bonnes idées de gameplay
  • Quelques bugs de collision
  • Une bande son pas assez présente
  • Une difficulté inégale

Exploration et combats à l’horizon

Bienvenue dans un univers futuriste qui est une métaphore de l’intérieur d’un super ordinateur. Dans cet univers en 3D, votre personnage prend la forme d’une silhouette humaine lumineuse qui s’avère assez agile et qui acquiert de plus en plus de pouvoirs au fil du temps. Le hic, c’est que pour trouver ces améliorations de votre programme, vous allez devoir les chercher dans un dédale de plateformes pas toujours bien éclairées. 

L’ambiance lumineuse est très réussie.

Pour progresser dans Recompile, il faut surtout se fier à votre instinct et être assez curieux pour emprunter à peu près tous les chemins qui croisent votre route. Parfois il faut activer des boutons, d’autres fois il faut procéder à une routine de contournement grâce à vos compétences de hacker et il faut bien entendu se frotter à des ennemis et à des boss. Dans l’ensemble, la progression des niveaux n’est pas égale, principalement parce que les objectifs ne sont jamais clairement définis et qu’il n’y a pas de carte à consulter. Il est nécessaire de revisiter souvent des zones explorées pour en tirer le maximum, mais ça n’empêche pas d’apprécier l’univers mis en scène ainsi que l’aspect narratif du jeu, même si celui-ci est uniquement communiqué textuellement. Même si vous n’allez jamais directement converser avec les entités qui ont laissé des traces écrites dans le système de Recompile, c’est une manière efficace de donner forme à l’histoire secrète qui caractérise cet univers.

Un aperçu de l’univers narratif de Recompile.

Un joli enrobage scintillant

Que ce soit au niveau des animations ou même de l’environnement 3D, Recompile possède un bon sens de l’esthétique. L’aspect visuel du jeu est assez minimaliste et les formes géométriques suffisent à rendre cohérent l’incarnation visuelle d’un système informatique. Les jeux de lumière fonctionnent bien et créent une ambiance particulière. L’ensemble du jeu est fluide et tourne bel et bien en 60 FPS sur la Xbox Series X. Ceci dit, Recompile n’est pas exempt de bugs, surtout au niveaux des collisions. Certaines zones comportent de très nombreux points de sauvegarde, alors que d’autres portions de niveaux doivent s’effectuer en un seul essai. Pour ce qui est de la bande-son, elle colle bien au jeu mais est parfois un peu trop discrète ce qui est bien dommage. 

Mise à jour imminente !

Recompile


Matthieu Meignan

L’avis de Matthieu sur Xbox Series X

En Bref

Remise à neuf de la carte-mère

Recompile est un jeu rempli de bonnes idées, mais qui n’ont pas nécessairement été bien intégrées au jeu. De nombreuses habiletés ajoutent une dose de plaisir, mais elles sont sous-utilisées dans le soft. La difficulté et l’adversité sont trop présentes au début de l’aventure, pour faire place à trop de facilité vers la fin de celle-ci. Les combats sont très lents, brouillons et frustrants, ce qui gâche un peu la sauce. Globalement, Recompile est un jeu qui s’adresse aux habitués de jeu de plateforme et de réflexion qui ont une certaine attirance pour la science-fiction.

3
Show Full Content
Previous Test : Razer Hammerhead True Wireless (Version 2021)
Next Behind the Frame : ce qui se trame de l’autre côté de la fenêtre – Gameplay découverte

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Les Simpson, Docteur Who, Ghostbusters, Portal et plein d’autres dans Lego Dimensions

02/06/2015
Close