Test: NBA 2K Playgrounds 2

JAM encore plus!

C’est l’année dernière que Saber Interactive nous a balancé son NBA Jam-like avec NBA Playgrounds d’abord sur Nintendo Switch et ensuite sur quasi tous les supports.

Bien imaginé et plutôt fun, le jeu souffrait pourtant de plusieurs soucis, notamment, la jauge de tir vraiment trop frustrante, et ce, même après une mise à jour corrigeant légèrement le problème.

Pour cette nouvelle mouture, le géant 2K Games (NBA 2K19) est venu mettre son grain de sel en éditant le jeu tout en y apportant leur grande expérience.

Voyons si cela a été bénéfique à NBA 2K Playgrounds 2 donc!

Les terrains toujours plus barrés… ici devant la Maison Blanche! Coucou Donald!!!

Space Jam

Dès le menu principal, NBA 2K Playgrounds 2 nous montre son évolution qualitative au travers de catégories dynamiques et bien colorées. C’est plutôt agréable et fluide, sans prise de tête.

Ici, vous aurez le choix entre les matchs amicaux en local ou online, une saison NBA classique mais toujours en street, des concours de tirs à 3 points (offline et online) ainsi que le championnat Playgrounds.

Celui-ci propose des matchs soit compétitifs soit coopératifs en ligne mais également le concours de « 3 points ». Au fur et à mesure de vos résultats, vous évoluerez de division en division. Vous commencerez par la division 5 et logiquement vous viserez la première. Pour ce faire, il faudra marquer des points en gagnant des matchs.

Tout est plus clair, plus fluide, plus détaillé et plus amusant… la frustration n’est plus de mise.

Le système de collection de cartes est toujours d’application. Le but est que plus vous jouez, et surtout gagnez, plus vous remporterez de Golden Bucks, la monnaie virtuelle du jeu (et oui…!). Ceux-ci serviront à acheter des paquets de cartes et celles-ci vous donneront accès à l’utilisation du joueur qu’elle affiche.

Il vous est, bien entendu, possible d’acheter ces Golden Bucks sur les boutiques en ligne….. pour aller plus vite. Sachant que les petits packs basiques pourront être achetés grâce aux petits ballons bleu-blanc-rouge également. Vous les gagnerez en réalisant des « super actions » lors des matchs.

Les Golden Bucks… toujours cette foutue monnaie virtuelle!!! Ce cancer du jeu vidéo…

Jump for joy!

Passons au principal: le gameplay sur le playground. Et là, on sent que les développeurs ont pris conscience de pas mal de choses. Les terrains sont encore plus barrés même si dans les saisons NBA ils seront standards et aux couleurs de la team qui reçoit, logique.

La maniabilité a également été revue et corrigée pour notre plus grand bonheur! Beaucoup moins de frustration lors des tirs, ici, la jauge sert à quelque chose et est bien moins fastidieuse. Dans le premier opus, le moindre petit lay-up demandait une précision plus que chirurgicale… c’était l’horreur! C’est maintenant terminé.

On peut enfin prendre tout le fun de cet opus de plein fouet. Les techniques spéciales ont également été améliorées avec quelques nouveautés amusantes mais toujours hasardeuses. Une sorte de loterie sélectionnera votre pouvoir limité dans le temps.

Bref, tout est plus clair, plus fluide, plus détaillé et plus amusant. Et c’est tout ce qu’on demande à ce genre de jeu arcade. La frustration n’est plus de mise. Et l’ajout de niveaux de difficulté est le bienvenu, également.

En saison NBA, le playground prendra les couleurs de l’équipe qui reçoit.

Pump up the Jam!

Au niveau de vos cartes de jeu, vous gagnerez aussi des cartes de personnalisation. C’est-à-dire des vêtements, chaussures, des Golden Bucks (quand même…) et autres bonus dont vous pourrez équiper vos joueurs. Arcade oblige, on peut parfois retrouver des fringues assez loufoques.

Et le truc sympa c’est qu’étant sous licence NBA, vous retrouverez tous vos joueurs favoris de toutes époques dont même des légendes comme Michael Jordan, Larry BirdShaquille O’Neal, Charles Barkley et j’en passe non des moindres…

Un petit mot sur la bande-son qui reste parfaitement dans le thème comme le précédent opus tout en amenant quelques nouveaux titres plutôt agréables à l’oreille sans, toutefois, révolutionner le genre.

Un concours de 3pts sur la playa avec un short zébré… Que demander de plus!?

Conclusion

Je pense que tout est dit! On a le NBA JAM de la génération pour le coup. NBA 2K Playgrounds 2 reprend tout simplement le fun et les qualités du premier tout en étoffant le titre et en corrigeant les pénibilités du gameplay pour nous offrir un excellent petit jeu de basket arcade.

Totalement axé sur le délire sans tenir compte des règles de jeu et autres contraintes, il amusera, enfin, petits et grands comme un jeu MB… Même si on aurait bien kiffé créer son propre joueur, mais bon!

On aurait également aimé quelques modes de (mini-)jeux en plus et un autre modèle économique que ces Golden Bucks venu tout droit de chez 2K Games mais ne boudons pas notre plaisir surtout vu le bas prix du jeu.

Pour ceux qui trouvent les simulations de basketball trop pointues et préfèrent un jeu axé arcade, c’est du tout bon: foncez!

Temps de lecture : environ 4 minutes

NBA 2K Playgrounds 2

  • Développeurs Saber Interactive
  • Type Sport/arcade
  • Support Xbox ONE, PS4, Switch, PC
  • Sortie 16 octobre 2018
NBA 2K Playgrounds 2 à notre sauce
8/10
NBA 2K Playgrounds 2 à notre sauce
Y'a bon
  • On s'amuse et on prend du plaisir!
  • Une jauge de tir améliorée: ça change tout!
  • Plein de customisation vestimentaire
  • Les terrains toujours plus originaux
  • Graphismes améliorés, plus détaillés
  • Maniabilité aux petits oignons
  • No rules: pure arcade!!!
  • Les super pouvoirs très NBA Jam
Beuuuuwark
  • Pas de création de joueur, dommage...
  • Les Golden Bucks... cette monnaie virtuelle
  • Il faut du temps (ou de l'argent) pour tout débloquer
  • Un peu plus de modes de jeu n'aurait pas été du luxe...
  • Technique
    8/10
  • Esthétique
    7/10
  • Ergonomie
    8/10
  • Audio
    8/10
  • Contenu
    7/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
ManuSupra

Passionné, collectionneur et historien vidéoludique trentenaire ayant grandit avec un enfant à queue de singe et un plombier moustachu s'empiffrant de champi. Chasseur de monstres à l'insectoglaive, archéologue gaming et adepte du "bas, diagonal, droit + poing". Sushivore et burgerovore professionnel!
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre