Test : Nacon Revolution Pro Controller 3

Last but not least

Nacon poursuit les peaufinages de ses manettes Revolution, et après l’excellence de la Revolution Unlimited et l’attrait de l’Asymmetric Wireless Controller, le constructeur revient avec ce qui semble un entre-deux avec la Revolution 3.

Unlimited Asymmetric

La petite sacoche de transport solide fait plaisir

Car oui, visuellement, on s’approche très fortement du modèle haut de gamme Unlimited, à ceci près qu’il s’agit d’une manette filaire de qualité fabriquée avec sans doute un plastique moins onéreux. Exit la modification des Sticks ou la gestion des casques, et bonjour à la petite pochette de transport (bien utile) et l’éternelle gestion des poids dans les poignées.

Finalement, la gamme a produit des manettes assez proches en terme de fonctionnalités et je vous renvoie à nos différents articles pour vous faire une idée des possibilités de chacune. En l’état, la Nacon Revolution 3 se positionne comme un compromis qui conviendra à la majorité des joueurs, tout en proposant son logiciel (Revolution Software 3 – un logiciel par manette en somme…) pour paramétrer finement les courbes des sticks, les vibrations, le mapping, voire la couleur du cercle lumineux et bien entendu les différents profils à y enregistrer.

Très ergonomique comme sa grande soeur Unlimited, la Revolution 3 accuse tout de même la comparaison au niveau des matériaux plastiques moins luxueux (le soft touch a disparu, tout comme les grip sous les poignées) pour un tarif qui reste somme toute assez élevé (110€). Néanmoins, elle fait une très bonne remplaçante à la DualShock 4 si l’on excepte la sempiternelle barre lumineuse (pas de VR) et qu’on y rajoute la customisation et les boutons situés sous les poignées. On note avec plaisir que la manette est plus légère que sa grande sœur, en l’absence de batterie, mais qu’il vous est toujours possible de l’alourdir avec les différents poids fournis. Qui dit connexion filaire implique donc une réactivité sans faille !

Pour rappel, à l’image des précédents modèles, la Nacon Revolution 3 permet de switcher rapidement entre PS4 et PC. La PS4 possède un mode par défaut qui permet de paramétrer rapidement les 4 touches sous les poignées, tandis qu’un second mode permet d’utiliser les 4 profils que nous aurons définis sur le logiciel. Si 4 modes sont préchargés (standard, Arcade, et deux modes dédiés aux FPS), tout peut être modifié ou remplacé par les profils du Cloud Nacon via l’application PC.

Je vais une fois de plus faire mon râleur, mais si les sticks répondent parfaitement et sont très ergonomique, le fameux D-Pad lui ne semble toujours pas adapté aux jeux de combat 2D pourtant largement revenu à la mode. C’est fonctionnel, mais peu adapté aux demi-cercles rapides. Mes tests sur l’éternel SFV et DBFighterZ remontrent qu’une fois encore, le jeu est plus réactif avec les sticks qu’avec la croix directionnelle… Le vieux que je suis et qui a fait ses écoles sur de la baston 2D 16bits pleure toujours, mais passons.

Conclusion

Ceux qui trouvaient le modèle Unlimited trop onéreux ont ici une alternative qui conserve assez de personnalisation pour les satisfaire et quelque concession que nous lui pardonnerons facilement. Le câble tressé mesure 3 mètres, ce qui est largement confortable. Le compromis est valable pour tous les amateurs de FPS qui souhaiteraient doper leurs possibilités de jeux. La Nacon Revolution 3 n’est toujours pas celle que recherchent les amateurs de jeux de combats mais Les autres par contre auront toujours un produit très bien fini entre les mains.

Temps de lecture : environ 4 minutes

Nacon Revolution Pro Controller 3

  • Constructeur Nacon
  • Type Manette e-Sport
  • Support PS4, PC
  • Prix 109.90€
Commentaires Facebook
Catégories
Tests matériel
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Autres articles jeux vidéo