Nacon Revolution Pro Controller 2 | Test

Une mise à jour de la première version

Une petite année après la sortie de sa manette officielle e-Sport PS4, Nacon fait le point des retours et sort une évolution de son matériel. Après une petite semaine dans les mains, on va rapidement faire le tour des nouveautés et des apports de cette Nacon Revolution Controller Pro 2.

Un air de déjà vu

L’interface PC a été repensée, et c’est une bonne nouvelle

Il faudra en effet être observateur pour remarquer les modifications visuelles de cette nouvelle version, Nacon n’ayant en rien modifié l’ergonomie de sa manette, adoptant toujours le placement des sticks façon X-Box. Pour rappel, le premier modèle n’était pas optimal à ce niveau, notamment au niveau du placement des boutons de tranche et de sa croix directionnelle. On remarque par contre bien vite que la connectique a changé, troquant la fixation brochée et vissée – sans doute fragile au fil du temps – pour un USB-C hyper portable, et cela aura son importance par la suite. Le câble tressé de 3m assurant assez de distance pour éviter de devoir tirer dessus.

Petite modification sur la croix directionnelle également puisque celle-ci pourra être paramétrée sur le logiciel en 4 ou 8 directions, pour un peu plus de personnalisation. Mais qu’on se le dise :  sa qualité est toujours très discutable, le D-Pad n’ayant fait visiblement que peu d’attention, du moins pas assez pour contenter les joueurs de jeux de combat habitué aux quarts de cercles rapides sur manettes traditionnelles. Rien de neuf de ce côté.

Néanmoins, on aura accès à un nouveau logiciel PC/Mac pour personnaliser ses profils, et ce dernier s’avère bien plus facile d’accès ! On peut ainsi paramétrer ses touches, la course des gâchettes (adeptes des jeux de combats ici encore, paramétrez-moi ça plus finement, la course est trop longue), les zones mortes des deux sticks, les 4 boutons de raccourci à l’arrière de la manette et stocker jusqu’à 4 profils sur la manette.

X-Input

Un nouveau mode PC est disponible, tout aussi paramétrable

La manette dispose non plus de deux mais de trois modes : un mode “prêt à l’emploi” Bleu classique et personnalisable – à noter que les 4 boutons de raccourcis peuvent maintenant être paramétrés à la volée sans passer par le PC – un mode “Avancé” Rouge où nous pouvons passer d’un profil à l’autre d’une pression sur un bouton, mais également d’un nouveau mode “PC” Rose rendant la manette compatible sur nos PC via X-Input. Ce dernier mode propose également de stocker dans la manette 4 nouveaux profils intégralement dédiés au PC, tout comme la possibilité de remapper les touches intégralement comme sur console. A noter que la première Nacon ne profitera pas d’une mise à jour pour la rendre compatible PC, le logiciel étant complètement différent.

Comme pour la première manette donc, la Nacon a un très bon feeling pour tous les jeux FPS, le confort apporté par l’amplitude des sticks, les touches personnalisables et les gâchettes est réel et on sent une nette différence par rapport à la manette PS4 sur console. Sa nouvelle compatibilité PC en fait une manette polyvalente et envisageable également pour vos jeux PC pour ses options poussées de personnalisation, avec la possibilité de récupérer sur le site de Nacon des profils créés par les joueurs pour des jeux dédiés. Avec 4 emplacements de sauvegardes pour les profils PC en supplément des 4 profils Playstation, la Nacon Revolution 2 s’avère être une très bonne manette. Il reste très dommage que le D-Pad soit toujours aussi peu ergonomique, tout comme l’accès aux boutons de tranche, ce qui pourra frustrer les amateurs de jeux de combats. Pour les FPS compétitifs par contre, on en a pour son argent.

Temps de lecture : environ 2 minutes

Nacon Revolution Pro Controller 2

  • Constructeur Nacon
  • Type Manette e-Sport
  • Support PS4, PC
  • Prix 129.90€
Commentaires Facebook
Catégories
Tests matériel
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l’univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre