Un peu tardivement (la faute à mon voyage au Japon !), j’ai enfin pu reprendre ma manette PS4 pour me lancer sur le 4ème épisode de Life is Strange 2. Avec le nom « Faith », cette avant-dernière aventure va aborder des thèmes du quotidien assez forts… sans pour autant nous laisser un quelconque moyen d’anticiper le final tant attendu de la fuite de Sean et Daniel.

Où suis-je ? Où vais-je ? Où erre-je ?

Après la fin mouvementée de l’épisode 3 – Daniel ayant ENCORE fait exploser ses pouvoirs, ça commence à devenir monnaie courante – on ne retrouve que Sean dans un hôpital, après plusieurs semaines de coma. Couvert de coups, l’œil gauche hors service, l’ado est dans un sale état tant physiquement que mentalement. Son plus gros tracas – en dehors du procès qui l’attend pour le « meurtre » d’un agent de police : savoir où se trouve Daniel, sûrement seul quelque part aux États-Unis.

Au détour d’une note laissée dans son carnet à dessins, Sean apprend que son petit frère est en compagnie de Jacob, un ancien vagabond des Wastelands, qui l’a emmené dans un endroit appelé Haven Point. Ni une ni deux, affaibli ou pas, Sean s’enfuit de l’hôpital, direction le Nevada.

Test Life is Strange 2 épisode 4 Faith (1)
Sean à l’hôpital en compagnie de l’agent Flores qui tente de lui tirer les vers du nez

Un background pas si fictif que ça

En près de 3h, l’épisode aborde plusieurs thèmes très actuels qui, malgré tout ce qu’on peut dire, sont toujours trop présents dans nos vies à tous. Ainsi le racisme, l’homophobie, l’extrémisme religieux font une entrée fracassante dans la fiction de Dontnod. Et ça, ça m’a vraiment marquée.

Tout comme le protagoniste, au fil des décisions que l’on prendra, on se mangera quelques coups en pleine face – à l’instar des mauvaises rencontres que fera Sean pendant sa cavale à la recherche de son petit frère.

Un flashback qui nous rappelle Before the Storm…

Aussi, c’est le premier (et sûrement seul) épisode où les deux frères ne sont pas ensemble ; le thème de la séparation se faisait pressentir dans l’épisode 3, alors que Daniel trouvait une nouvelle figure fraternelle en la personne de Finn, en plus de celui de la jalousie ressentie par Sean. Mais désormais, on sent l’aîné plus protecteur et désespéré que jamais, déterminé à retrouver son frère et à le sortir d’une secte qu’il croit bienveillante.

Enfin, aux portes du cinquième et dernier épisode, le jeu nous laisse sur un preview dans lequel on peut reconnaître le mur bâti entre les États-Unis et le Mexique, commandé par Donald Trump. Le quatrième mur devient de plus en plus fin dans cet épisode de Life is Strange 2, au cœur de décors plus esthétiques qu’interactifs.

Il y a toujours un « mais »…

D’heureuses retrouvailles… ou pas?

Si les propos emmenés dans cet épisode sont sa face intéressante, il reste quelques petites choses qui peuvent en frustrer plus d’un – votre noble Potato y compris.

Dans un premier temps, ce flou constant qui nous empêche d’entrevoir ne serait-ce qu’1% du grand final. Si je replonge dans Life is Strange 1, l’avant-dernier épisode regorgeait de mystères, de prise de risques, … Dans Life is Strange 2, nous avons plutôt l’impression d’être dans un voyage initiatique où l’on forge nos protagonistes (surtout Sean dans le cas présent). Alors oui, les deux jeux n’ont évidemment aucun rapport l’un avec l’autre, à l’exception du clin d’œil à Arcadia Bay dans le premier épisode. Et c’est certainement un choix du studio d’avoir fait un jeu dont le gameplay diffère du premier volet.

Pour terminer, il y a encore de nombreux problèmes graphiques, surtout des glitchs comme celui de la pomme-de-terre volante de l’épisode 3 ; ici, on a un talkie-walkie un peu trop collant, comme vous pourrez le constater dans nos vidéos de gameplay !

Les voiles se lèvent sur d’autres personnages importants de l’histoire

Conclusion

La seule chose que l’on pourrait reprocher à Life is Strange 2 – hormis de nombreux bugs qui piquent un peu la rétine – c’est ce sentiment de frustration qu’il m’a laissé. L’épisode a véhiculé de nombreux sentiments, entre la joie des retrouvailles, la colère, la tristesse, le pardon, … Mais la difficulté à anticiper le dernier épisode demeure ! Bonne ou mauvaise chose ? Il nous faudra attendre le chapitre final pour ENFIN voir où Dontnod veut nous emmener.

Life is Strange 2 – épisode 4: Faith

  • Développeurs Dontnod
  • Type Aventure, point-&-click
  • Support PS4
  • Sortie 22 Août 2019
Montrer le reste de l'article

A propos de l'auteur Voir les articles

Queen Potato
Queen Potato

Prof de français excentrique le jour, gameuse la nuit, Queen Potato soumet les jeux vidéo à sa botte pendant des live streams endiablés. Sauf les survival horror. Ceux-là sont encore des espèces qui lui donnent du fil à retordre.

Précédent Death Stranding est passé gold
Suivant Test : Code Vein (PS4) – Il change les codes des Souls
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Nelke & the Legendary Alchemists : Ateliers of the New World a un titre long et une date de sortie

27/11/2018
Close