Inertial Drift est un jeu de course dont l’esthétique rappelle à la fois les années 90 et la série de mangas et d’animation bien connue Initial D. Comme son nom l’indique, il s’agit non seulement de faire de bons chronos, mais de réussir à les faire en faisant drifter sa voiture. Est-ce que le jeu créé par Level 91 réussit à nous faire vivre de belles sensations de conduites ? C’est ce que nous verrons après quelques tours de piste !


Inertial Drift


Supports : PS4, XB1, PC, Switch

Genre : Course

Date de sortie : 11 septembre 2020

Editeur : PQube

Développeur : Level 91 Entertainment

Multijoueurs : Oui


 Il faudra beaucoup plus de patience pour se hisser en haut de tous les classements. 


  • Des voitures bien différenciées.
  • De nombreux circuits sur lesquels rouler.
  • Visuellement réussi.
  • Assez répétitif.
  • Les contrôles ne sont pas adaptés pour tous.
  • Les dialogues du mode histoire cassent le rythme.

Drifter avec deux sticks

Vous avez bien lu le titre ! La grande innovation d’Inertial Drift est de proposer un nouveau type de contrôles pour faire déraper votre voiture. Le stick gauche sert à contrôler la direction alors que le stick droit gère l’angle du drift. Pour passer les courbes à toute vitesse, il faut savoir calibrer et combiner ces deux mouvements. C’est d’ailleurs la seule manière de gagner des précieuses secondes et même si ce système est assez frustrant au début, il est tout à fait possible de s’y habituer lorsqu’on enchaîne des tours. 

Et de la précision, il va en falloir !

Des modes de jeu qui font plaisir

Entre le mode tutoriel, le mode histoire, le mode défis, le mode arcade, le mode grand prix et le multijoueur local ou en ligne, il n’est pas question de s’ennuyer pas dans Inertial Drift ! En fait, on a l’impression qu’il y a un mode de jeu pour chaque type de joueur et c’est très bien comme ça. Notre intérêt s’est surtout porté sur le mode arcade afin d’affiner nos réflexes ainsi que sur le mode histoire qui permet d’en apprendre plus sur les différents personnages qui forment une bande d’amis en quête de vitesse, le tout se déroulant un peu à la manière d’un visual novel. Inertial Drift est parfait pour quiconque n’a pas peur de passer beaucoup de temps à se pratiquer car il est essentiel de beaucoup rouler pour abattre des chronos. 

Établir un record de piste, c’est toujours fun !

Des courbes effrénées

Après quelques minutes passées dans Inertial Drift, on se rend compte que beaucoup d’attention a été apportée aux décors qui bordent la route. Les couleurs employées sont souvent assez criardes et même si le jeu ne dispose pas de mini-carte, plusieurs panneaux laissent présager qu’une courbe arrive. Il faut donc constamment porter son attention sur la route pour éviter d’entrer en collision avec une barrière. Dans certains modes de jeu, vous pourrez également suivre le fantôme de votre rival ou votre propre fantôme afin d’avoir une meilleure idée des trajectoires à prendre, ce qui s’avère très utile pour l’apprentissage. Pour le reste, la bande son est assez jolie et le cell-shading convient bien à l’ambiance du jeu.

C’est l’heure d’aller rouler entre amis !

Retour à la station-service (Conclusion) 

Inertial Drift est un bon petit jeu innovateur qui saura occuper vos soirées ou vos déplacements si vous y jouer sur Switch. Même s’il est possible de faire le tour de ce qui est offert assez rapidement, il faudra beaucoup plus de patience pour se hisser en haut de tous les classements et avec toutes les voitures proposées ! En somme, Inertial Drift propose de bonnes idées dans un enrobage plaisant, alors faites-vous plaisir et n’hésitez pas à lui faire une place dans votre ludothèque.

Show Full Content
Previous Test : Windbound
Next Test : Super Smash Bros. Ultimate – Min Min (Fighters Pass Vol. 2)

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Iris and the Giant sort du bois le 27 février sur Steam

13/02/2020
Close