Prêt à en découdre avec de vilaines ordures, on a testé la bêta du nouveau Sniper : Ghost Warrior sur pc.

Pour rappeler le contexte : Sniper est un jeu de planche à voile où votre but premier sera d’atteindre la Corse sans mettre un pied dans l’eau (pour ceux qui ont rigolé, merci du fond du coeur).

Vous incarnez un sniper dépêché dans un monde ouvert où différentes missions s’offrent à vous (deux dans la bêta), missions que vous choisissez à partir de votre QG (ne vous attendez pas au WOOP, c’est une grotte).
Ainsi, qui dit monde ouvert, dit déplacement en véhicule, carte, points d’intérêts inintéressants disséminés un peu partout, et autres avant-postes ennemis à explorer.

Un petit arsenal s’offre à vous : Sniper, naturellement, mais également AK-47, au cas où ça tourne mal, et pistolet à silencieux, pour les discrets. Avec la monnaie du jeu, vous débloquerez les grenades (frag, flash) et autres joyeusetés aidant votre progression. Une des deux missions consistait à abattre une cible dans un bâtiment envahi de sbires, et l’autre à détraquer trois satellites dans une base plus gardée que la frontière Mexicaine.

Les phases de sniper sont sympas, on est loin des sensations d’un Sniper Elite V2 (qui était excellent), mais une fois vos premières balles tirées, même avec un silencieux, n’espérez pas rester discret bien longtemps. L’IA est, pour l’instant, un coup surhumaine et peut détecter un mort à 100 mètres, derrière une poubelle, un coup bête à souhait et ne détecte pas que le collègue d’à côté s’est fait dézinguer. S’en suit une phase du chat et de la souris avec tous ces vilains qui viendront vous poursuivre parce que vous avec tué leur copain. Et là, ça devient meh…

C’est sale chez vous

En effet, Sniper est un jeu où la discrétion prime et vous ne survivrez pas bien longtemps sous le feu ennemi, ce qui n’est vraiment pas un mal vu le type de jeu. Mais vous vous retrouvez bien souvent à devoir dégainer l’AK-47, forcément un peu vilain, pour dézinguer des groupes de sbires.

On note, bêta oblige, quelques bugs, mais rien de bien méchant. En revanche, si vous mourrez après avoir clean quasiment toute la base, par exemple, vous réapparaissez avec les munitions que vous aviez à votre mort, mais la base remplie comme au début du niveau. Je ne sais pas si c’est voulu, mais j’espère que ce sera patché avant la sortie officielle, parce que cela complique un peu la tâche.

Au niveau technique, la réalisation est vraiment datée, on se sent devant un sous-Far Cry, les environnements m’ont laissé plutôt indifférent et l’animation pour amener le viseur à l’oeil fait littéralement chuter le framerate à 10 fps, malgré un i7, 16go de RAM et une GTX 1070. À optimiser, donc.

Conclusion

Sans être foncièrement mauvais, Sniper : Ghost Warrior laisse assez indifférent. Sans surprises, techniquement daté  et avec un gameplay des plus classiques aux mécanismes empruntés ça et là, rien ne le pré-destine à briller, en espérant qu’il soit peaufiné avant sa sortie officielle, surtout qu’il risque de souffrir de la concurrence avec Sniper Elite 4, bien meilleur dans son genre.

Sniper Ghost Warrior 3

  • Développeurs CI Games
  • Type Tir à longue distance
  • Support PS4, PC, Xbox One
  • Sortie 04 Avril 2017

Y’a bon!

  • Il a le mérite d’exister

Beuargh!

  • Assez vilain
  • Sans surprises
  • Une IA incroyablement catastrophique
Show Full Content

About Author View Posts

Petit Ange Parti Trop Tôt

Parfois, un Pixel s'éteint et vogue vers d'autres horizons. Mais ce n'est pas parce qu'il ne fait plus partie de notre grand barbecue que ce qu'il a écrit disparaît !

Previous Ghost Recon Wildlands : la bêta ouverte du 23 au 27 février
Next Comment obtenir Mentali et Noctali sur Pokemon Go ?
Close

NEXT STORY

Close

Hatsune Miku : Project Diva MegaMix sortira le 13 février 2020 au Japon (et en 2020 chez nous)

30/08/2019
Close