Mu Cartographer

Mu Cartographer | Critique

Machinerie qui rêve

Dans le monde fourmillant du jeu vidéo expérimental, les perles d’inventivité et autres bijoux esthétiques se font moins rares qu’on veut nous le faire croire. Car qui dit accessibilité des outils dit aussi possibilité pour les quelques génies créatifs en devenir de se révéler au monde. Un principe de révélation au monde et aux yeux des joueurs au cœur du concept de Mu Cartographer, du français Titouan Millet.

Plutôt que de garder l’outil cartographique tel qu’il est aujourd’hui utilisé par le jeu vidéo, notamment d’exploration, Mu Cartographer a préferé redonner aux joueurs les outils du géographe pour explorer le monde. Présenté comme une “Colourful Experimental Exploration Machine”, Mu Cartographer est l’œuvre de Titouan Millet, véritable homme-orchestre opérant notamment au sein du collectif Klondike. Ce dernier rassemble une dizaine de jeunes développeurs indés du nord de la France, et leur doit des titres comme Orchids to Dusk, Naut, et Oases, qui se sont fait une jolie place sur la plateforme alternative itch.io.

Mu Cartographer propose au joueur d’explorer des paysages fantasmagoriques, à l’aide d’une machinerie bizarroïde permettant de modifier le relief du monde représenté au centre de l’écran. Boussole, oscilloscope, radar, autant d’outils à notre disposition pour satisfaire au choix notre rétine, ou se lancer dans une chasse au trésor captivante. Car si les horizons proposés par Mu Cartographer sont malléables à l’envi c’est aussi pour permettre au joueur d’en trouver les secrets, à condition bien sûr qu’il comprenne le fonctionnement des outils à sa disposition.

Chaque petit trésor trouvé donnera un indice, un schéma d’utilisation à mettre en pratique grâce aux outils concernés. Et à mesure que l’on reproduit ces schémas, le panorama sous nos yeux se métamorphose, prend tour à tour des airs de canyon brûlant ou de paysage lunaire désolé. Chaque outil ayant une répercussion spécifique sur le relief, on se surprend rapidement à s’abandonner à toutes sortes d’expérimentations pour trouver l’endroit parfait, le point de vue qui déclenchera une nouvelle fois l’envie de se plonger dans de véritables peintures surréalistes dont certaines n’ont rien à envier à l’univers du peintre polonais Zdzisław Beksiński, pour ne citer que lui.

Mu Cartographer est une vraie aventure, pleine de poésie d’un autre monde, qu’on prend un plaisir immense à arpenter, au gré d’une bande-son composée par Titouan Millet lui-même, et qui oscille entre nappes sonores envoûtantes et morceaux de piano conquérants. C’est un jeu comme on en voit encore trop peu, et qui s’exprime au gré de la volonté du joueur, sans lui forcer la main ni pour autant le livrer à lui-même. Un chef d’œuvre magique.

Nota bene : L’absence de capture d’écran dans cette critique est délibérée. Je considère qu’il est préférable de laisser aux joueurs la joie de découvrir les paysages superbes que le titre à a offrir et que proposer des images de ma propre aventure nuirait à ce plaisir. La bande-annonce ci-dessous consolera cependant les curieux, et ceux qui ne tiennent plus peuvent toujours effectuer une brève recherche Twitter à l’aide de #MuCartographer.
Mu Cartographer

Mu Cartographer

  • Développeur Titouan Millet
  • Type Chasse au trésor/Exploration
  • Support PC & Mac (itch.io)
  • Sortie 28 mai 2016

Les plus

  • La machinerie cartographique à disposition, super bien pensée
  • La chasse au trésor entraînante
  • Les couleurs et l’ésthétique fantastique du jeu
  • La bande son, variée et sublime
  • Absolument captivant
  • Possibilité de tweeter directement les captures d’écran, elles-mêmes customisables

Beuargh!

  • On en viendrait presque à regretter que ces mondes ne soient pas réels.
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux

Rédacteur sous perfusion de jeux alternatifs et obsédé par ceux qui se cachent derrière. Ce sémillant individu attend sans sourciller la sortie de Red Dead Redemption sur PC en goûtant des bières belges les fesses posées sur la selle de son vélo. Accessoirement dépendant à Grand Theft Auto V.
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre

  • Lieve Oma

    Lieve Oma | Critique

    Florian Veltman a voulu rendre hommage à sa propre grand-mère tout d’abord, mais plus généralement à toutes les personnes aimantes que l’on a autour de soi et qui nous...