Une nouvelle incarnation créative du sombre passé de Sherlock et de la légende qui l’entoure est prévue en 2021 sur PC, PS4 / PS5 et Xbox One / Series X.

Après les nombreuses aventures de Sherlock Holmes et The Sinking City, Frogwares annonce aujourd’hui son prochain jeu : Sherlock Holmes Chapter One.

Sherlock Holmes Chapter One est un jeu d’investigation doublé d’un thriller en monde ouvert qui propose une histoire révélant les premiers pas du plus grand des détective (oui c’est lui Sherlock Holmes le voici). Une alternative au Secret de la Pyramide en somme ?

On a reçu beaucoup d’informations au sujet du jeu et de ses systèmes.

« Pour ce volet, nous avions pour objectif d’approcher l’histoire sous un angle plus créatif. C’est de ce désir qu’est venue l’idée d’aborder un sujet qu’aucune autre adaptation n’a réellement traité à ce jour : la première « affaire majeure »de Sherlock à 21 ans, alors qu’il n’est encore qu’un jeune adulte. Il reste donc Sherlock au fond de lui, mais il prend la forme d’un personnage au talent brut, qui ne possède pas encore son célèbre génie raffiné. C’est une force de la nature ; il est impatient et effronté, mais il emprunte déjà malgré lui la voie du grand destin qui l’attend « , explique Antonina Melnykova, scénariste en chef du jeu.

« Il en est de même pour le théâtre de l’intrigue. Nous souhaitions explorer un nouvel environnement, quelque chose qui s’éloignait du bon vieux Londres de l’ère victorienne auquel nous sommes habitués. Et bien que l’histoire se déroule toujours au XIXe siècle, celle-ci nous emmène désormais sur une île fictive aux airs aussi paradisiaques que trompeurs. Il s’agit donc d’une île méditerranéenne isolée où règne un soleil cuisant, et au cœur de laquelle se trouve une société fondée sur l’inégalité et la corruption. C’est ici que notre Sherlock a grandi. Et le voilà à présent forcé d’y revenir à l’âge adulte, et ce, afin de mettre en lumière les circonstances obscures de la mort de sa mère ; une perte qui a brisé son enfance des années auparavant et l’a conduit à s’installer à Londres. Et comme toujours, Sherlock n’est pas seul dans ses aventures. Avant de faire la rencontre de John Watson, Sherlock avait en effet un autre meilleur ami : Jonathan. Et leur amitié joue un rôle central dans notre jeu. « 

« Bien que nous fassions preuve d’un peu plus de créativité quant aux origines de Sherlock, les fans de la saga et du personnage peuvent se rassurer : nous avons l’intention de respecter l’univers établi afin de tisser un récit cohérent. La plupart des gens ont une vision très arrêtée de Sherlock. Notre histoire ne vise aucunement à changer cela, mais davantage à découvrir la source de chacune de ses nombreuses caractéristiques. D’où lui vient son penchant pour le violon ? Où a-t-il trouvé son chapeau emblématique ? Quelle est la source de son addiction ? Ce sont là les questions auxquelles nous souhaitons répondre. « 

Une nouvelle approche de l’investigation et du combat

Outre le scénario et le terrain inédits, le jeu repose sur ce que l’équipe a baptisé son « système d’investigation universelle « . Celui-ci consiste en une version vastement optimisée du gameplay « sans guide « présent dans The Sinking City et a pour objectif d’aller encore plus loin pour offrir aux joueurs une liberté accrue, leur permettant ainsi de résoudre les diverses affaires en simulant au maximum les étapes d’un véritable travail d’investigation.

Le système d’investigation universelle est ainsi conçu pour encourager les joueurs à se fier à leur instinct et à leur flair de détective. Dans Chapter One, les indices s’obtiennent et s’analysent donc à l’aide de tout un arsenal de compétences, tours de passe-passe, outils et autres méthodes mis à la disposition de Sherlock. Puisqu’il existe un si grand nombre d’éléments à combiner, les joueurs seront amenés à considérer attentivement chaque aspect d’une affaire à la manière d’un vrai détective, car associer les divers indices et preuves jusqu’à ce que le jeu réagisse ne sera pas très efficace « , affirme Yaroslav Martyniuk, concepteur en chef des mécanismes du jeu.

Sherlock Holmes Chapter One comprend également un système de combat et s’appuie davantage sur les talents d’observation légendaires de Sherlock Holmes que sur la force pure et simple.

« Nous avons examiné de près les retours que les fans et la presse ont fournis sur The Sinking City et sur les volets précédents de Sherlock Holmes. Ce sont ces impressions qui sont à l’origine des fonctionnalités que l’on retrouve dans Chapter One : investigation, histoire, combat, exploration, etc. Par exemple, le système de combat de Chapter One a été conçu spécialement pour ce nouvel opus, et les autres mécanismes sont constamment soumis à un procédé de modification et d’optimisation permanent dans le but de peaufiner au maximum l’expérience de jeu. « 

Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Anno History Collection compilera l’Histoire le 25 juin
Next The Untold History of Arkane revient en profondeur sur les développeurs de Dishonored

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Spirit of Gamer Manette XGP Wireless | Test

25/02/2017
Close