Nous ne sommes plus qu’à quelques jours de a sortie de Diablo IV sur PC via Battle.net, Xbox et PlayStation. Sebastian Stepien, Creative Director chez Blizzard, nous éclaire sur la relation complexe entre Lillith et Inarius, deux personnages clés dont l’histoire ouvre la voie au conflit épique du jeu. Car dans le monde sombre et perfide de Diablo IV, une histoire d’amour et de trahison se déroule, façonnant le tissu même de l’univers Diablo.

Parlons de la création de Sanctuaire, et de ses créateurs, Inarius et Lilith. Ange et démon. Père et Mère. Et du conflit éternel qui fait rage en chacun de nous.

Lillith, la fille de Mephisto, et Inarius, l’ennemi juré de Lillith et son ancien amant, partagent une histoire qui traverse les âges. La nature rebelle de Lillith et son désir de s’affranchir de l’éternel conflit définissent son caractère. Sebastian explique que « Lillith défie l’ordre établi, choisissant de forger son propre chemin. En tant qu’être surnaturel doté d’un immense pouvoir, Lillith cherche à créer quelque chose de nouveau, un sanctuaire libéré des démons du passé. C’est ainsi que Sanctuaire, le nom même qui englobe le monde de Diablo, est né de son rêve. »

Lilith et Inarius, considérés comme les forces nourricières de Sanctuaire, ont mobilisé leurs disciples pour acquérir la Pierre-Monde, un artefact d’une puissance indescriptible. Grâce à son pouvoir illimité, ils ont créé un royaume utopique appelé Sanctuaire, un refuge idyllique destiné à échapper aux luttes incessantes entre le Ciel et l’Enfer. Initialement gouverné par une union d’êtres célestes et infernaux du Temple des Premier-Nés, Inarius a clandestinement lié la puissance de la Pierre-Monde à sa propre destinée lors de la construction de ce paradis. C’est ainsi qu’il est devenu l’entité la plus redoutable de Sanctuaire.

Lilith et Inarius finirent par consommer leur amour, donnant naissance aux Nephalems, les ancêtres de l’humanité. Cette création a changé à jamais le cours de l’histoire de Sanctuaire, mais beaucoup l’ont abhorrée. Le Conseil Angiris et les Démons primordiaux considéraient les Nephalems comme un sacrilège, ce qui entraîna la persécution des habitants du Sanctuaire. Ils redoutaient la destruction potentielle de leur monde si leurs anciens maîtres venaient à le découvrir.

Poussée à la folie par la perte de ses enfants, Lilith se mit à massacrer sans discernement, défendant impitoyablement sa progéniture. Inarius, déchiré par ses actes, ne put se résoudre à lui faire du mal physiquement et l’exila dans le Néant, un royaume désolé et privé de vie. Ce destin, que certains considèrent comme plus éprouvant que la mort elle-même, alimenta le ressentiment éternel de Lilith envers Inarius pour son acte de trahison.

Dans le royaume du Sanctuaire, l’univers fictif de la série Diablo, Diablo IV se déroule cinq décennies après les événements décrits dans Diablo III : Reaper of Souls. Les énigmatiques cultistes ont réussi à invoquer Lilith, un adversaire central et la progéniture de Méphisto. Les répercussions des événements passés ont gravement affaibli les forces démoniaques et angéliques, créant un vide que Lilith exploite pour affirmer sa domination sur Sanctuaire.

« Au cœur de Diablo IV se trouve la relation complexe entre Lillith et Inarius« , explique Sebastian. Il poursuit : « Bien que l’amour ne soit pas le sujet principal, leur histoire explore les origines de leur lien et la tragédie qui l’a transformé en haine. Leur lien est ancré dans un rêve commun, une vision métaphorique de la création d’un monde et d’une nouvelle humanité. Pourtant, alors que leurs ambitions s’opposent et qu’Inarius réalise la véritable nature de l’essence démoniaque de Lillith, leur relation s’effondre sous le poids de leurs différences.« 

Les conséquences de leur relation se répercutent dans tout le monde de Diablo. Le monde de Sanctuaire, conçu grâce à leur amour, devient un royaume où coexistent démons et entités angéliques. L’équilibre complexe des pouvoirs et l’affrontement entre les forces des ténèbres et de la lumière façonnent le destin de l’humanité et ouvrent la voie à une bataille épique entre le bien et le mal.

Les réflexions de Sebastian Stepien sur la relation complexe entre Lillith et Inarius offrent un aperçu de la riche trame narrative de Diablo IV. Au cours de leur périple dans ce monde sombre et impitoyable, les joueurs découvriront les profondeurs de leur amour devenu haine et seront témoins des profondes conséquences qu’il a eues sur Sanctuaire.

Dans Diablo IV, la frontière entre l’amour et la haine s’estompe, et les choix faits par ces deux êtres puissants détermineront le destin de tous ceux qui oseront s’aventurer dans le royaume du conflit éternel.

Préparez-vous à une histoire d’amour, de trahison et du prix à payer lorsque l’on est lié par les fils du destin.En bref, tous les ingrédients d’un récit aussi épique que tragique.

Diablo IV sortira le 6 juin, date à laquelle les joueurs auront l’occasion de se plonger encore plus dans cette mauvaise histoire d’amour.

Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Infinity Strash: Dragon Quest The Adventure of Dai sortira le 28 septembre 2023
Next Un nouveau trailer et des monstres effrayants pour la série interactive SILENT HILL: Ascension

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Le premier épisode de The Council est gratuit sur PS4, Xbox One et PC

25/03/2020
Close