En amont de la sortie du jeu Road 96 dont la sortie est prévue le 6 juin prochain, nous avons pu mettre la main sur la bande sonore du jeu. Road 96 est un jeu procédural sur le thème du voyage qui promet de vous emmener dans de multiples directions. La bande son se doit donc d’accompagner ce road-trip et toute la gamme d’émotions qui en découle. Branchez votre casque audio, car aujourd’hui, nous découvrons la bande sonore de Road 96 !

Parcourons ensemble l’ambiance musicale de Road 96.

Au programme, un mélange éclectique 

La bande sonore de Road 96 possède de nombreuses saveurs que j’ai pris plaisir à découvrir. On passe du folk à la pop, de la musique dance qui nous plonge au coeur du tournant du millénaire à la musique électronique qui fait plaisir aux oreilles. 

Retour vers les années 90

Pour assurer la cohérence de l’album, quelques lignes directrices ont certainement été édictées. L’une d’entre elle devait d’être de puiser de l’inspiration dans les années 90 et ça se ressent très bien dans la bande sonore de Road 96. L’utilisation du synthétiseur est sans doute l’une des choses qui nous ramène si facilement aux années 90. Des parfums caractéristiques d’eurodance sont clairement présents et on a aussi parfois l’impression que Daft Punk a influencé les créateurs. Fait intéressant à noter : peu de chansons utilisent la voix. Nous sommes majoritairement confronté à des compositions 100% instrumentales qui conviennent bien au médium du jeu vidéo.

Une bonne dose d’émotions

Au fil des écoutes, la bande sonore de Road 96 m’a intrigué et tenu en haleine. J’ai parfois été transporté dans des univers colorés et très rythmés (Volkor X – Chase), oppressants et angoissants (The Toxic Avenger – Ultimatum et S U R V I V E – Redline) ou encore plus calme et bohème (Cocoon – The Road). Certains titres comme Tyrak Party et Acade Furious de Xilix ont particulièrement parlé à mon âme de gamer rétro. La piste Revolution 96 d’Alexis Laugier m’a paru particulièrement indiquée pour prendre une décision lourdes de conséquence. Je peux m’imaginer entendre ce morceau lors d’un moment charnière d’un jeu ou d’un film. 

L’importance du voyage

Avec ses 28 pistes, l’album qui compose la bande sonore de Road 96 m’a fait prendre conscience que le voyage a plus d’importance que la destination. En écoutant cet album, j’ai d’abord essayé de me représenter le jeu final auquel j’ai très envie de jouer. Mais je me suis rapidement rendu compte qu’il ne suffit pas de faire des parallèles entre ce que j’ai pu entendre auparavant et le son qui chatouille mes oreilles. Si certaines compositions auraient pu convenir à des jeux ou des franchises aussi diversifiés que Life Is Strange, Borderlands, The Last of Us, Cyberpunk 2077, Portal ou encore Mass Effect, je préfère penser qu’elles forment un tout unique qui collera parfaitement à Road 96

Une bonne manière de se faire connaître

L’écoute de cet album m’a permis de faire la connaissance de plusieurs artistes que je ne connaissais pas jusqu’alors. Il est fort probable que je me serais intéressé à la bande sonore de Road 96 après y avoir joué, comme ce fut le cas d’autres jeux que j’ai pu tester ici. Les jeux vidéo restent, selon moi, une bonne manière pour les artistes émergents de se faire connaitre à de plus larges publics. Comme l’écoute de cette B.O. m’a fait bonne impression, j’ai encore plus hâte de voir le rendu final et l’intégration des musiques dans le jeu Road 96. Au global, je pense que la diversité des artistes et des compositions contribuera à souligner l’originalité de ce jeu procédural aux composantes narratives. Encore quelques jours à attendre avant de vérifier tout ça ! Et j’ai hâte, comme vous pouvez vous en douter.

Show Full Content
Previous Guidez des créatures vulnérables dans le fabuleux et étrange « Dap », sur PC cette année
Next Test : Warhammer Age of Sigmar: Storm Ground

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Rainbow Six Siege : pas de campagne solo scénarisée

28/09/2015
Close