Anima 2019 : Zoom sur les films d’animation japonais

Quelques jolies surprises nous attendaient
i-want-to-eat-your-pancreas

Le festival Anima a pris fin il y a quelques semaines et l’équipe de PXLBBQ était présente sur place pour découvrir les derniers films d’animations japonais.

Mirai ma petite soeur

Dans ce nouveau long métrage, Mamoru Hosoda nous offre une nouvelle œuvre sur les liens familiaux. Nous suivons les aventures de Kun qui cherche sa nouvelle place dans la famille depuis l’arrivée de sa petite sœur. Loin du très émouvant « Ame et Yuki les enfants loups », « Mirai ma petite sœur » est un conte humoristique et onirique. Plus léger et drôle que ses prédécesseurs, c’est un film à voir absolument en famille. Si vous avez des frères et sœurs, vous allez surement vous reconnaître dans plusieurs situations décrites dans le film. Il pourrait même avoir une certaine valeur éducative, si vu avec ses enfants, pour illustrer la jalousie qu’il peut y avoir entre frères et soeur lors de l’arrivée d’un nouveau-né dans la famille. Les parents retrouveront certainement les scènes du quotidien parfois difficiles, parfois cocasses, qui sauront réchauffer leurs petits kokoros.

I want to eat your pancreas

C’est la bonne surprise du Festival ! Adapté du roman de Yoru Sumino, I want to eat your pancreas relate l’histoire d’un jeune lycéen qui fait la connaissance d’une camarade de classe souffrant d’une maladie du pancréas en phase terminale. La beauté du film réside dans son animation et son scénario très bien écrit. En tant que spectateur nous somme happés par la rencontre de ces deux lycéens très différents dans leur personnalité. De premier abord, les deux personnages principaux peuvent sembler stéréotypés. Un garçon introverti et sans ami, une fille joviale et populaire. Ici grâce à une très belle narration, ces stéréotypes disparaissent pour montrer des personnages touchants et émouvants. Chaque spectateur peut s’identifier à leur histoire.

Okko et les fantômes

Après la mort de ses parents dans un accident de voiture, Okko emménage chez sa grand-mère qui détient une auberge traditionnelle. Lors de son arrivée dans l’établissement, elle commence à voir des fantômes et autres créatures mystérieuses. Grâce à l’aide de ses derniers et des occupants de l’auberge, Okko vivra de belles aventures et se remettra de son deuil. Bien que le thème de la mort soit au centre de cette histoire, il est abordé d’une manière assez édulcorée et enfantine. Okko et les fantômes est clairement destiné à un très jeune public.

Penguin Highway

Penguin Highway est notre déception du festival. Le film raconte l’histoire d’une petite ville envahie par les pingouins. Le petit Aoyama est ses amis vont partir en quête de cette étrange phénomène inexplicable. En effet « inexplicable » est le mot qui résume bien ce film. A moins d’être sous champignon hallucinogène, ce film est incompréhensible. L’histoire n’a ni queue ni tête, les personnages ne sont pas très attachants, le film n’a aucune moralité ni message. Nous avons été complètement perdus devant cette œuvre déconcertante.

Commentaires Facebook
Catégories
Le blog des cuisiniers
Avatar

Amateur de japonaiseries en tous genres, rédacteur et correcteur sur pxlbbq.com
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre