Depuis WRC 5, c’est le studio français Kylotonn qui développe, chaque année, le jeu officiel du championnat WRC. Après une année chamboulée par la pandémie que l’on connait et une transition next-gen, la licence revient en force et directement avec un opus current gen sans oublier les consoles de la génération précédente.

Nous voici donc avec un WRC 10 flambant neuf qui doit s’affirmer quant à son passage sur les nouvelles machines et qui profite des 50 ans du championnat du monde des rallyes pour offrir quelques ajouts. Voyons ensemble s’il en a sous le capot.


WRC 10 – The Official Game


Supports : Xbox Series X/S/One, PS5/PS4 et PC

Genre : Course

Date de sortie : 2 septembre 2021

Editeur : Nacon

Développeur : Kylotonn

Multijoueurs : Oui


Un jeu qui gomme les défauts du précédent opus et qui mettra d’accord tous les amateurs de rallye.


  • Un gameplay accessible à tous
  • Un copilote marrant
  • Une carrière bien emmenée
  • 60fps constant
  • Création d’une équipe privée
  • Contenu assez riche
  • La test area
  • Le mode 50e anniversaire
  • Les voitures bien modélisées
  • Des environnements pas moches du tout mais pas ultra « next-gen » non plus…
  • Le KT Engine s’essouffle un peu
  • Tout terminer en mode 50e anniversaire pour débloquer l’équipe privée

Fais gaffe au rocher!

Cette année reste un peu perturbante quant au calendrier WRC. En effet, certains rallyes comme notre national à Ypres ou encore celui de Grèce ne seront ajoutés qu’après une mise à jour ultérieure, mais gratuite. Merci le covid-19… Mais pourquoi seront-ils ajoutés plus tard? Tout simplement parce que ces tracés ne sont pas encore officialisés tout simplement. Mais on pourra revivre la totalité du calendrier à coup sûr très prochainement.

Pour l’instant, on pourra s’amuser sur d’autres pistes inédites malgré tout avec l’Europe de l’Est à l’honneur: l’Estonie et la Croatie. L’un sur terre, le second sur asphalte. Et pour être franc, ils sont vraiment réussis que ce soit au niveau des décors que des tracés eux-mêmes.

Cependant, même si ces environnements sont loin d’être moches, on sent tout de même qu’il est temps de passer un cap pour le KT engine, moteur du jeu depuis quelques années. L’arrivée sur la génération actuelle ne se fait pas sentir plus que ça mis à part un bon framerate à 60fps (sur Xbox Series X du moins) quelles que soient les conditions: c’est stable!

Et ça ne s’arrangera pas avant 2023 certainement vu que le géant Codemasters (F1 2021, Dirt 5, Project Cars 3, etc…) a récupéré les droits de la licence WRC pour cinq années. On peut donc dire que le moteur est vieillissant mais n’altère pas vraiment le plaisir de jeu. Néanmoins, pour ce qui est de la modélisation des véhicules, là, rien n’a redire: c’est propre! Idem pour le réalisme des dégâts plutôt de bonne facture, eux aussi.

Kid Paddle

Le plaisir de jeu, justement… Ca passe par le gameplay avant tout. Pour cet opus, il semblerait que Kylotonn a voulu continuer sur sa base de l’an dernier avec une maniabilité certes précise mais plus accessible que dans les précédents opus. Le but étant de plaire à un plus large public qui boudait la licence vu son coté un peu plus simulation. On n’est pas sur Dirt non plus bien entendu.

Loin de là même car on se rapproche tout de même d’une simulation. Pas de fantaisie ici: il faudra bien gérer son véhicule dont les pneumatiques, suspensions, différentiel, freins et transmission par rapport à la spéciale, etc… Rendre un jeu tout public ne le rend pas non plus obligatoirement et totalement arcade, non. Disons un bon compromis entre les deux genres.

Néanmoins, on peut dire que les développeurs ont bien bossés sur leur gameplay à la manette. Les sensations sont bonnes et immédiates. De plus, on ressent parfaitement le passage d’une surface à l’autre avec un changement d’adhérence assez bien reproduit. On appréciera la vue intérieure avec « vue volant » qui rend l’immersion impressionnante et qui offre une bonne précision d’action.

J’ai également eu l’occasion de tester le jeu avec un volant (sur PS4 ici) Thrustmaster T150 et on retrouve également de bonnes sensations même si c’est plutôt plus exigeant dans ces conditions. Aussi, on a l’impression que la voiture patine un peu plus. Peut-être à cause d’une légère latence due au volant même si les réactions sont plutôt de bonnes factures.

Test Drive

Parlons un peu du fameux mode 50e anniversaire que pas mal de joueurs attendaient. Celui-ci est réparti en quatre groupes:

  • Groupe 4 avec les rallyes Acropolis 1973 et Sanremo 1974/1981
  • Groupe B avec Acropolis 1983, Monte-Carlo 1984/1985 et Nouvelle-Zélande 1986
  • Groupe A avec Acropolis 1987, Nouvelle-Zélande 1992 et Kenya 1993
  • World Rally Cars actuelles avec Suède 2004/2001, Nouvelle-Zélande 2007 et Catalogne 2018/2019

Vous l’aurez compris, le but de ce mode est de vous proposer de revivre des événements mythiques issus des 50 ans du World Rally Championship. Et une fois que vous avez débloqué tous les événements, il sera possible d’accéder au mode de création d’une équipe privée dans le mode carrière.

D’ailleurs, pour pouvoir donner une véritable identité à votre équipe, il vous est dorénavant possible d’éditer vos propres livrées avec un minimum de créativité. Grâce à ce mode d’édition, vous pouvez offrir la peinture et autres stickers que votre bolide mérite pour être unique. Un ajout plutôt sympa pour la licence.

François Duval

Le mode carrière est toujours plus intéressant. On gère son parc automobile et son calendrier de A à Z. C’est à vous de compléter ce dernier par rapport aux entraînements, évènements, repos ou courses, etc… Il faudra également être bien vigilant pour obtenir des réglages optimaux du véhicule avant une spéciale ou un évènement. Forcément, on doit prendre en compte les différents revêtements des surfaces, la distances, les courbes mais aussi (et surtout!) la météo ce qui jouera sur un judicieux choix des bons pneumatiques.

D’ailleurs, il n’y a pas que les pneus qui jouent car le développement des voitures passe par plusieurs étapes comme précisé précédemment et il sera aussi obligatoire de passer par la case réparation assez régulièrement. Ce que WRC 10 propose ce sont de nouvelles features plus détaillées sur la recherche et développement de l’équipe que ce soit en logistique ou relation publique ce qui rend la carrière encore plus fournie et réaliste. Petit autre ajout à ce mode c’est l’intégration des shakedown avant chaque rallye. En gros, c’est une séance de mise au point précédant les premières épreuves chronométrées d’une spéciale.

Bien entendu, en dehors de la carrière, vous retrouverez les classiques mais indispensables modes multijoueur en ligne, écran partagé (+ 1000, ça existe encore!) mais aussi copilote et les clubs pour ce qui est du multijoueur. En dehors de ça, les défis, test area (zone de test libre) et entraînement sont également de la partie pour se perfectionner. Pour ce qui est du compétitif solo, on retrouvera bien entendu la partie rapide, les saisons, un éditeur de livrées et bien sûr la carrière précisé auparavant.

WRC 10 – The Official Game

ManuSupra

L’avis de ManuSupra sur Xbox Series X

En bref

Séduisant sur pas mal de point, WRC 10 devrait ravir à coup sûr les amateurs du championnat du monde des rallyes. De ceux que j’ai pu tester, c’est le plus complet et le plus agréable à jouer. Il donne toujours envie malgré quelques petits défauts minimes, et ce, sans oublier les moins initiés au genre.
Bref, vous aimez le rallye, vous voulez la meilleure expérience dans le style simulation? Foncez sur WRC 10!

4
Show Full Content

About Author View Posts

ManuSupra

Passionné, collectionneur et historien vidéoludique trentenaire ayant grandit avec un enfant à queue de singe et un plombier moustachu s'empiffrant de champi. Chasseur de monstres à l'insectoglaive, archéologue gaming et adepte du "bas, diagonal, droit + poing". Sushivore et burgerovore professionnel!

Previous Test: Life is Strange True Colors – Mystères à Haven Springs
Next 250.000 copies en une semaine pour Pathfinder: Wrath of the Righteous

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Une nouvelle vidéo pour Shenmue 3

15/07/2015
Close